Forum rpg sur le Royal Mail Steamer.
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
LE FORUM SUBIT UNE TRES LONGUE PAUSE, LE TEMPS QUE LA NOUVELLE EQUIPE DU FORUM REMETTE EN PLACE DES INTRIGUES, ET QU'ELLE FASSE LE MENAGE... ATTENDEZ VOUS A DE GROSSES SURPRISES !
nouveau design, première tâche d'installée, et surtout un recensement en cours... venez consulter les nouveautés du mois (pluvieux) de juillet ! 
n'hésitez pas à nous rejoindre sur la chatbox, les amis. jouez pas aux timides !
privilégiez les hommes et évitez de tous aller en 1ère classe, s'il vous plait. on rentre dans une surpopulation de riches.
privilégiez les officiers et les troisièmes classes ♥

Partagez | 
 

 ★ i'll stop the whole world ; candice l.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

❝ Hissez haut matelot ! ❞
Ҩ MOUETTES : 37
Ҩ CRÉDIT : FLESH COUTURE™
Ҩ MOOD : overactive
Ҩ ÂGE DU PERSO : 22 ans
Ҩ MÉTIER : serveuse dans un bar
Ҩ CABINE : B22


Beyond the ice
Ҩ ETAT CIVIL : en couple, marié ect
Ҩ CARNET D'ADRESSE :
Ҩ POURQUOI ?: la raison pour laquelle vous embarquez sur le Titanic.

MessageSujet: ★ i'll stop the whole world ; candice l.   Sam 25 Juin - 20:55

« When I'm near you I can't speak, I never look. I'm afraid you'll see it in my face »

ALICE CANDICE LAWRENCE
Ҩ NOM DU PASSAGER : alice candice lawrence
Ҩ LIEU DE DÉPART : Queenstown;
Ҩ ÂGE : vingt-deux ans;
Ҩ ORIGINAIRE DE : great island, irland
Ҩ CLASSE : 1re [] 2e [] 3e [] équipage [] clandestins [x]
Ҩ Nº DE CABINE : /
votre caractère ;
D’apparence calme et dépressive, les personne que l’Irlandaise peut rencontrer sur son chemin ont tendance à l’ignorer, la penser comme les autres : une fille simple, qui n’a pas plus de valeur dans ce monde qu’une autre. Ils pensent qu’elle ne mérite pas qu’ils se donnent la peine de la connaître, qu’elle n’en vaut pas la peine, et qu’elle n’est qu’une âme de plus à errer sur cette Terre sans but réellement précis. Cependant, Candice a beau être une femme posée et terre à terre, effacée quand on ne lui adresse pas la parole, elle est également une grande ambitieuse. Capable de tout pour se faire une place là où elle le souhaite, c’est ce qui l’a conduit au Titanic. Rêve américain, tout cela, l’espoir de recommencer et d’enfin pouvoir avoir le mérite qu’elle est censée avoir. Egalement très têtue, elle utilise le sarcasme sous toutes ses formes, et n’a aucun scrupule à dire ce qu’elle pense aux personnes qui se mettent en travers de son chemin. Personne sans aucune estime de soi, elle est cependant assez affective quand elle s’y met, et elle est également assez originale dans son genre. La brune n’hésite pas à tester de nouvelles choses pour voir ce que cela fait, et est toujours partante quand il s’agit de faire des conneries monumentales. C’est même d’ailleurs à cause de sa tendance à explorer l’inconnu à l’aveuglette qu’elle s’est découverte bisexuelle… Et qu’elle a fini par tenter en vain de cacher son attirance pour les femmes aux yeux du monde. Pleine de secret, sans aucune fierté et amour propre, Candice est juste une de ces femmes qui espèrent tout de l’avenir.

votre physique ;
Une silhouette semblable à toutes les autres de loin. Les attributs féminins communs à toutes les femmes, une chevelure sombre et longue presque indomptable comme la plupart des personnes sur cette Terre, des robes venant cachées ses jambes fines et frêles comme le veut l’époque à laquelle elle vit. Candice, de loin, ressemble à toutes ces personnes autour d’elle, n’a rien de bien remarquable qui attirerait l’attention de n’importe qui. Cependant, cette vision de quasi-normalité se brise dès qu’elle se rapproche, quand qu’elle comble l’espace entre l’impression et le réel, dès que sa maigreur presque surnaturelle peut être distinguée par les yeux d’un quelconque individu. Tellement fine qu’on pourrait presque croire qu’elle se briserait à l’instant, elle est si dépourvue de formes que ses os sont proéminents sur toute la surface de son corps. Souvent négligée, d’apparence cadavérique et la peau terne, bien trop grande et mince pour une femme, elle témoigne cependant d’une beauté intrigante, à la fois étrange et peu commune. Ses yeux, clairs et bien souvent d’apparence fatigués, sont comme un océan dans lequel on peut se perdre. Sa dentition légèrement bancale ne fait que lui donner un certain charme, et les hommes n’hésitent pas à l’observer, elle, à la fois mystérieuse et pleine d’air de petite fille perdue dans un monde trop grand pour elle.

votre histoire ;

Prudence, tu serais adorable de lire cette lettre à mère. Je sais bien qu’elle n’a jamais eu le privilège d’apprendre à lire quelques mots, c’est pour cela que je te supplie de lui faire la lecture de ma missive. C'est très important, je ne souhaite qu'une seule chose : qu'elle comprenne ma décision. Je tiens également à t’informer que je laisse derrière moi le prénom d’Alice, afin de reprendre mon second, pour réellement démarrer une seconde vie. Je t’aime, grande sœur, plus que tout. Dis-leur que je les aime tous. A.


Mère,
Je suis partie ce matin. Cela faisait maintenant des mois que j’attendais ce jour là, que le Titanic vienne enfin à Queenstown pour que je puisse saisir la chance qui m’était donnée. J’ai préparé mon voyage des semaines durant, planifiant chaque étape de mon escapade grâce à des connaissances qui m’ont permises de pénétrer dans ce paquebot insubmersible. Je ne suis qu’une clandestine, mais je vais devenir tellement plus… Je sais pertinemment que vous allez m’en vouloir de vous quitter comme cela, vous, père, et mes sœurs, mais c’était ma voie. Mon destin, si vous préférez, le chemin tout tracé que Dieu m’a demandé de suivre aveuglement. Je vous promets de réussir et de revenir, plus glorieuse et forte que jamais. Je promets de vous revenir et de ne plus jamais vous quittez, de vous reprendre une fois dans mes bras pour faire comme si vous aviez tout oublié, et recommencer, une vie plus facile et plus vivable. J’espère devenir votre sauveuse… Puisque l’existence est devenue trop insupportable, autant pour vous que pour moi. J’espère tellement avoir trouvé la solution à un miracle.
Je vais emporter avec moi tous mes souvenirs : au fond de moi, je serais toujours cette fille née quelque part en Irlande, dans le Great Island, benjamine de sa famille, appelée durant toute son enfance Alice. Je n’oublierais jamais à quel point j’aimais lorsque vous me preniez sur vos genoux, et que vous me demandiez avec tout l’amour du monde si je souhaitais vous aider dans votre tâche de couture. Je n’ai jamais refusé un seul moment avec vous, chère Mère. Et si je devais témoigner de mon affection pour vous, ce serait certainement la première chose que j’évoquerais pour vous persuader que vous êtes la plus belle chose de toute ma vie. J’ai chéri chaque instant avec vous.
J’ai conscience de ne pas avoir été une enfant facile. Mauvais caractère, souhaitant toujours fait plus pour au final retomber de son nuage plus violemment encore. Cependant, malgré la misère, malgré les difficultés à lesquelles j’ai été très vite confrontée, j’étais heureuse. Après tout, j’étais remarquablement bien entourée : mes deux grandes sœurs, Prudence et Gretchen prenaient souvent soin de moi, me coiffaient, étaient les seules qui ne riaient pas devant mon allure maladive et mes vêtements usés jusqu’à la corde. Vous n’aviez rien, et pourtant, vous avez pris le temps de m’apprendre à lire et à compter, à tenter de devenir une petite fille respectable. Devenir une petite fille comme j’aurais souhaité être. Cependant, malgré mes bêtises, j’ai été forcée à grandir plus vite : j’étais de la main d’œuvre de plus. C’est pour cela que vous m’avez tout de suite appris à vous aidez au café que vous teniez les soirs après l’école, et que je n’ai pas eu la possibilité de continuer. Mais je ne vous en veux pas. Comment le pourrais-je ?
Je ne suis qu’une fille de rue, une fille qui n’a jamais réellement connu d’aventure ou de gloire. Pourtant, j’étais modèle. J’allais à la Messe tous les dimanches avec vous, et même si j’étais dure à vivre, que je coupais les cheveux de mes sœurs quand je n’étais pas contente et que j’étais dure à coucher, j’étais gentille avec vous, ma famille entière. Vous êtes les seuls sur cette Terre qui n’ont jamais eu à subir ma colère.
Je vais donc en Amérique avec l’espoir d’avoir une chance là-bas, et de ramener assez d’argent pour vous aider à surmonter les divers problèmes. Je ne veux pas que vous vous sentiez déshonorés, bien au contraire. Mon objectif est noble, j’en ai la certitude. Vous allez me manquer, faites moi confiance.
Avec tout mon amour, Alice.
MYTHIC CURSE
derrière l'écran ;
Ҩ PRÉNOM : jilly, madame.
Ҩ ÂGE : dix-sept ans.
Ҩ CHANSON DU MOMENT : d.r.u.g.s. ; if you think this song is about you it probably is.
Ҩ AVATAR : amanda hendrick
Ҩ CRÉDITS DE LA BANN' : flesh couture @ ioncewasananon.tumblr
Ҩ COMMENT AVEZ-VOUS CONNU LE FORUM? : grâce à alexia. *O*
Ҩ UNE CASS-DÉDI? : à tout ce qui ne savent pas résister comme moi. smij


Dernière édition par A. Candice Lawrence le Dim 26 Juin - 13:05, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

❝ Elle a du penser que si elle sautait, elle s'envolerait ❞
Ҩ MOUETTES : 766
Ҩ CRÉDIT : © Aurélie
Ҩ MOOD : Bipolaire
Ҩ MÉTIER : Libraire
Ҩ CABINE : Cabine B17


Beyond the ice
Ҩ ETAT CIVIL : Libre comme l'air
Ҩ CARNET D'ADRESSE :
Ҩ POURQUOI ?: L'appel de la célébrité, réaliser mon rêve ♪

MessageSujet: Re: ★ i'll stop the whole world ; candice l.   Sam 25 Juin - 20:57

Alice Candice Lawrence... Que j'aime ton nom *w*
Bienvenue parmi nous, gente demoiselle !

Si tu as des questions, nous sommes disponibles I love you