LE FORUM SUBIT UNE TRES LONGUE PAUSE, LE TEMPS QUE LA NOUVELLE EQUIPE DU FORUM REMETTE EN PLACE DES INTRIGUES, ET QU'ELLE FASSE LE MENAGE... ATTENDEZ VOUS A DE GROSSES SURPRISES !
nouveau design, première tâche d'installée, et surtout un recensement en cours... venez consulter les nouveautés du mois (pluvieux) de juillet ! 
n'hésitez pas à nous rejoindre sur la chatbox, les amis. jouez pas aux timides !
privilégiez les hommes et évitez de tous aller en 1ère classe, s'il vous plait. on rentre dans une surpopulation de riches.
privilégiez les officiers et les troisièmes classes ♥

Partagez | 
 

 WILLIAM&BETH - rencontre bouleversante [terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

❝ Hissez haut matelot ! ❞
Ҩ MOUETTES : 101
Ҩ CRÉDIT : Bazzart
Ҩ MOOD : Coincée
Ҩ ÂGE DU PERSO : 22 ans
Ҩ MÉTIER : Une dame de son rang ne travaille pas voyons
Ҩ CABINE : D07


Beyond the ice
Ҩ ETAT CIVIL : Célibataire
Ҩ CARNET D'ADRESSE :
Ҩ POURQUOI ?: Pour fuir un mariage forcé organisé par mes parents

MessageSujet: WILLIAM&BETH - rencontre bouleversante [terminée]   Lun 27 Juin - 18:56


Rencontre bouleversante


Beth était, pour la première fois depuis son arrivée, venue se balader sur le pont de la deuxième classe. Malgré son mal être apparent d’être entourée de gens moins fortunés qu’elle, elle essayait tant bien que mal de n’en rien montrer et d’apprécier la visite. En effet, le capitaine avait absolument tenu à organiser une visite de groupe afin qu’ils puissent admirer les différents lieux du bateau. Certes, la piscine et la serre étaient accueillantes mais le fait que les troisièmes classes soient situées juste en dessous d’eux la rebutait un peu. En vérité, elle n’avait jamais eu l’occasion de leur parler, ils étaient un peu comme des animaux sauvages et féroces qu’elle n’osait pas approcher. Elle ne savait pas pourquoi elle les détestait sans même les connaître mais c’était sûrement lié à l’éducation très stricte qu’elle avait reçu lorsqu’elle était petite. On lui avait toujours appris à rester en compagnie des gens de son rang et de ne jamais se rabaisser à parler aux « roturiers ». Elle regarda néanmoins vers le bas, sans doute en signe de curiosité. Maintenant que ses parents n’étaient plus là pour lui dicter sa conduite, elle pouvait enfin faire ce qu’elle voulait. Elle jeta donc timidement un coup d’œil vers le troisième pont. Une fois fait, elle revint dans sa position initiale, choquée. La plupart n’avaient pas de costumes et ne portaient pas de chapeau. Quelle infamie ! Beth était maintenant aussi bouleversée que si elle avait assisté à un meurtre. Bien qu’elle ne soit pas du tout attirée par les troisièmes classes, elle se demandait quand même comment ils faisaient pour se nourrir et s’habiller. Elle avait l’impression d’être face à une autre culture issue des peuples reculés d’Afrique. Elle s’interrogeait sur leurs coutumes et leur manière de vivre comme s’ils faisaient partie d’une race différente de la sienne.

Beth était vraiment remuée d’avoir vu la tête nue de certains messieurs. Elle trouvait ça vulgaire au plus haut point mais aussi et surtout totalement impudique. Personnellement, elle n’aurait jamais imaginé un jour pouvoir sortir sans chapeau. En effet, telle une dame de son rang, elle portait toujours chapeau, gants et longue robe qui exprimait toute la richesse qu’elle possédait. Par conséquent voir ces hommes en simple chemise était totalement indécent dans son esprit. Néanmoins, curieuse et sans doute un peu chamboulée de voir des hommes si peu vêtus, elle décida de se pencher une seconde fois pour en voir un peu plus. Cette fois, elle resta dans cette position quelques secondes n’hésitant pas à pencher son buste pour pouvoir avoir un champ de vision plus large. Les autres personnes de la visite continuaient à avancer ne remarquant pas qu’elle n’était plus de la partie. Beth se pencha tant et si bien que son collier au fermoir fragile tomba directement sur le troisième pont. Gênée par la situation, elle se retira immédiatement de l’endroit où elle était, se cachant ainsi de leur vue. Elle n’était donc qu’une petite maladroite. Malheureusement pour elle, elle tenait beaucoup à ce collier. Mettant toutes les troisièmes classes dans le même panier de voleurs sans cœur, elle fut très surprise d’entendre un homme la héler. Cependant, elle ne bougea pas et resta toujours hors de sa vue. Elle ne tenait pas à se faire remarquer encore plus qu’en ce moment.


Dernière édition par Beth K. Corrington le Sam 23 Juil - 10:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

❝ Hissez haut matelot ! ❞
Ҩ MOUETTES : 42
Ҩ CRÉDIT : .avatar; golden gates
Ҩ MOOD : Joyeful
Ҩ ÂGE DU PERSO : vingt-quatre ans
Ҩ CABINE : B007


Beyond the ice
Ҩ ETAT CIVIL : ah ah, trop curieux (l)
Ҩ CARNET D'ADRESSE :
Ҩ POURQUOI ?: découverte du nouveau monde !

MessageSujet: Re: WILLIAM&BETH - rencontre bouleversante [terminée]   Lun 27 Juin - 20:47


Aujourd'hui, je pouvais enfin profiter de ma journée. En fait, j'avais du ranger ma valise et mes quelques affaires de voyage dans ma cabine, et j'avais également proposé mon aide pour aider les autres, qui le demandaient. J'avais également perdu la notion de l'heure en fait, mais on me dit alors qu'il devait être quatorze heures. Et moi, j'étais toujours dans les couloirs des cabines des deuxièmes et troisième classes. Je devais sortir un peu, on me l'avait même conseillé. J'avais accepté, et j'étais sorti.

Habillé d'une simple chemisette, et d'un pantalon attaché par des bretelles, je représentai très bien ma classe sociale. Pourtant, mes habits étaient légèrement un peu plus chic. J'avais décidé de me faire quelques petits cadeaux avant d'embarquer à bord du célèbre paquebot. D'ailleurs, j'avais également acheté un chapeau, qui se comparait plus à un béret qu'à autre chose. Un petit béret qu'il ne lâchait plus depuis qu'il l'avait acheté, c'était le fruit d'une dure labeur. Enfin bref, ce n'était qu'un détail parmi tant d'autres. Le troisième pont, spécial deuxième et troisième classe. Les ponts supérieurs n'étaient pas réellement autorisés pour les gens comme nous. On devait se contenter de ce troisième pont, mais ce n'était rien, il y avait toujours de l'ambiance par ici.

Alors que je marchai tranquillement, je sentis un objet s'écrasait sur ma tête et ensuite au sol. Baissant ma tête, je pus constater qu'il s'agissait d'un collier. Je le ramassai, levant ma tête rapidement. Je remarquais que c'était une jeune femme de la première classe en haut qui l'avait fait tombé, surement par inadvertance. Je n'étais pas un voleur, j'étais un homme honnête et j'allais le lui rendre. Montant les escaliers menant à l'étage supérieur, commençant à héler : « Lady ! Lady ! Lady ! ». Malheureusement, je n'obtenais aucun manifestement de la demoiselle, était-elle déjà partie ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

❝ Hissez haut matelot ! ❞
Ҩ MOUETTES : 101
Ҩ CRÉDIT : Bazzart
Ҩ MOOD : Coincée
Ҩ ÂGE DU PERSO : 22 ans
Ҩ MÉTIER : Une dame de son rang ne travaille pas voyons
Ҩ CABINE : D07


Beyond the ice
Ҩ ETAT CIVIL : Célibataire
Ҩ CARNET D'ADRESSE :
Ҩ POURQUOI ?: Pour fuir un mariage forcé organisé par mes parents

MessageSujet: Re: WILLIAM&BETH - rencontre bouleversante [terminée]   Mer 29 Juin - 22:06

Beth ne savait vraiment pas quoi faire, elle n’osait pas se montrer malgré l’insistance du jeune homme qui ne cessait maintenant de l’appeler. Elle restait pétrifiée n’osant pas bouger le moindre doigt. Elle ne pouvait de toute manière pas rester dans cet état-là. Elle était une dame de la haute société et, en tant que telle, elle se devait de faire bonne figure. Après tout, ce jeune homme n’était pas un voleur vu le mal qu’il se donnait pour lui rendre son collier. Prenant son courage à deux mains, elle décida d’avancer en direction de la cage d’escalier afin de le rencontrer. Elle comptait abréger au maximum cette rencontre afin de ne pas être vue en compagnie d’une vulgaire troisième classe. Ayant un frisson rien qu’à s’imaginer avec une troisième classe, elle continua sa marche en direction de ce fameux escalier. Il n’y avait aucun garde en ce moment, aussi passa-t-il sans problème la « barrière naturelle » qui s’était érigée entre les classes. Beth eut alors tout le loisir de contempler ce jeune homme. Bien qu’il ne portait pas de costume ni de haut de forme, elle se devait d’admettre qu’il n’avait pas un physique ingrat. Qui sait, mieux habillé, il aurait même pu en résulter quelque chose de bien. Se surprenant elle-même à avoir de l’indulgence pour une troisième classe, elle se reprit bien vite et tendit sa main afin qu’il lui rende son collier en vitesse, ce qu’il fit le sourire aux lèvres. Reconnaissante d’avoir retrouvé son bien, elle tint à le remercier.

- « Merci beaucoup Mister ? » Elle se rendit alors compte qu’elle ne connaissait pas son nom mais ne s’arrêta pas de parler. « Je vous suis très reconnaissante de m’avoir rendu mon collier étant donné que vous auriez très bien pu … le garder pour vous … enfin … vous comprenez. Je tiens absolument à vous remercier de ce geste en vous donnant une petite somme d’argent »

Beth fut surpris de voir qu’il était entrain de refuser sa proposition d’un hochement de tête. Comment un homme comme lui ne pouvait-il pas être au taquet lorsqu’on lui proposait de l’argent ? Décidément, ces troisièmes classes étaient vraiment des gens à part. D’ailleurs, il n’avait même pas songé à lui faire un baise main ce qui était évidemment une erreur de débutant. Il est vrai qu’elle ne lui en avait pas laissé le temps mais elle espérait toujours qu’il se décide à lui en faire un pour lui montrer qu’il n’était pas aussi mal élevé que les autres troisièmes classes. A moins que Beth ne souhaitait simplement être en contact avec ce brave jeune homme qui avait quelques airs des classes supérieures dans son comportement assez charismatique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

❝ Hissez haut matelot ! ❞
Ҩ MOUETTES : 42
Ҩ CRÉDIT : .avatar; golden gates
Ҩ MOOD : Joyeful
Ҩ ÂGE DU PERSO : vingt-quatre ans
Ҩ CABINE : B007


Beyond the ice
Ҩ ETAT CIVIL : ah ah, trop curieux (l)
Ҩ CARNET D'ADRESSE :
Ҩ POURQUOI ?: découverte du nouveau monde !

MessageSujet: Re: WILLIAM&BETH - rencontre bouleversante [terminée]   Jeu 30 Juin - 7:16

Je m'étais rapidement dépêché de monter ces escaliers - en profitant qu'il n'y avait pas les garde pour passer -. Je ne voulais pas garder ce collier qui ne m'appartenais guère, et surtout si je le gardais, je savais très bien qu'on allait me considérer comme voleur. Et pire, dénigrer encore plus la troisième classe qui n'est pas réellement dans les faveurs des personnes de la haute classe. En y réfléchissant, j'étais en infraction par rapport aux gardes. J'étais sur le passage des premières classes, et normalement les classes inférieurs n'y avaient pas réellement accès. Oh, et puis, ils pouvaient faire une exception, j'exécutai une bonne action. Rapidement aussi, elle m'avait tendu sa main, et je lui avais rendu son dû, me remerciant alors sans connaître mon nom. Elle voulait aussi me remercier en me donnant de l'argent, croyant que j'aurais pu le voler. Je préférais ne pas relever la remarquer, et d'un hochement tête négatif, je refusai la somme qu'elle souhaitait me donner. Je n'en voulais pas, je n'en avais pas réellement besoin. Quoique.

Souriant, comme toujours, je pris sa main, y déposant un baiser, pour finalement me présenter. « William Georges Smith, Lady ? », lui répondais-je, pour que finalement, sa question se retourne sur elle-même. Son charme et sa beauté ne me laissait pas du tout indifférent, tout au contraire même. Faire la connaissance d'une demoiselle, ou certainement dame, de la classe supérieure n'était guère dérangeant pour moi. J'étais trop sociable, et parler aux personnes inconnues pour moi n'était point un problème. « Heureusement que votre collier est tombé sur moi. Je ne pense pas qu'un autre vous l'aurait rendu, il est vrai. Mais, je suis une personne très honnête. », déclarai-je gentiment. Je me jetais des fleurs, mais je n'avais pas tort. Une autre personne aurait très bien pu partir avec le collier, et la demoiselle ne l'aurait plus jamais revu.

Je dévisageai la femme face à moi, essayant de voir si elle avait d'autres atouts physique que son visage. Mais, je ne pouvais pas réellement très bien distinguer le reste du corps. Et puis, je ne voulais pas paraître pour un homme malotru.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

❝ Hissez haut matelot ! ❞
Ҩ MOUETTES : 101
Ҩ CRÉDIT : Bazzart
Ҩ MOOD : Coincée
Ҩ ÂGE DU PERSO : 22 ans
Ҩ MÉTIER : Une dame de son rang ne travaille pas voyons
Ҩ CABINE : D07


Beyond the ice
Ҩ ETAT CIVIL : Célibataire
Ҩ CARNET D'ADRESSE :
Ҩ POURQUOI ?: Pour fuir un mariage forcé organisé par mes parents

MessageSujet: Re: WILLIAM&BETH - rencontre bouleversante [terminée]   Jeu 30 Juin - 19:52

Finalement, le jeune homme se décida à lui faire un baise main pour son plus grand plaisir. Toutes les troisièmes classes n’étaient donc peut être pas des malotrus ? Beth, bourrée d’a priori, ne lui avait donc tout simplement pas laissé le temps d’agir. Ce jeune homme, plutôt beau garçon, dégageait un charme naturel très prononcé. Elle ne savait pas comment mais, elle qui avait une sainte horreur des troisièmes classes, se prenait à éprouver une certaine sympathie pour lui. Il incarnait son parfait opposé mais, pourtant, elle avait l’impression qu’il avait quelque chose en commun avec elle. Elle n’avait jamais éprouvé la moindre pitié pour les classes inférieures mais, aujourd’hui était différent. Lorsque le jeune homme se présenta en exécutant tous les codes des bourgeois, elle ne put s’empêcher de rire gentiment. Elle avait l’impression qu’une première classe lui faisait une blague en ne portant qu’une simple chemise en coton et une salopette. Mis à part ses vêtements, elle le trouvait digne de lui offrir sa compagnie.

- « William Georges Smith, Lady ? »
- « Je m’appelle Mademoiselle Beth Corrington »

Elle aurait bien voulu lui dire qu’elle était enchantée de le connaître mais, décidément, l’éducation stricte qu’elle avait reçue l’en empêchait. En effet, ses parents avaient toujours détesté les gens d’une classe inférieure et, malheureusement, elle avait hérité de ce trait de caractère bien malgré elle. Beth était assez gênée de pouvoir être vue en sa compagnie et baissait donc la tête. Une part d’elle avait honte de désobéir à ses parents mais l’autre part d’elle justement en avait envie. Quelques secondes de silence s’installèrent mais, heureusement, William brisa ce calme.

- « Heureusement que votre collier est tombé sur moi. Je ne pense pas qu'un autre vous l'aurait rendu, il est vrai. Mais, je suis une personne très honnête. »
- « En effet, je vous en suis d’ailleurs très reconnaissante. Je suis assez gênée que vous refusiez votre récompense Mister Smith. Y a-t-il autre chose qui vous ferait plaisir ? »

Beth ne savait pas trop ce qu’elle pouvait lui proposer aussi le laissa-t-elle choisir ce qu’il voulait. Beth avait toujours son collier à la main étant donné qu’elle n’avait aucune poche où le ranger. Cela l’embêtait assez mais elle n’osait pas le remettre devant lui. Elle ne savait pas pourquoi mais elle se serait sentie trop vulnérable face à lui. Bien que ce soit elle qui était d’une classe supérieure, il l’impressionnait beaucoup plus qu’elle ne l’impressionnait. Ce jeune homme avait l’air d’avoir vécu et de ne plus avoir peur de rien. Beth se demanda l’espace de quelques secondes ce que cela faisait de vivre parmi les troisièmes classes mais, bien vite, elle abandonna cette pensée. Peut-être avait-elle peur que ce ne soit pas si terrible que ça au final ? En ce moment, un conflit intérieur était entrain de naître dans l’esprit de la jeune femme. D’un côté, elle savait qu’elle ne pouvait pas se lier d’amitié avec un troisième classe de peur de s’attirer les moqueries des autres femmes mais, d’un autre côté, elle en mourrait d’envie pour la simple et bonne raison que cela lui était interdit.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

❝ Hissez haut matelot ! ❞
Ҩ MOUETTES : 42
Ҩ CRÉDIT : .avatar; golden gates
Ҩ MOOD : Joyeful
Ҩ ÂGE DU PERSO : vingt-quatre ans
Ҩ CABINE : B007


Beyond the ice
Ҩ ETAT CIVIL : ah ah, trop curieux (l)
Ҩ CARNET D'ADRESSE :
Ҩ POURQUOI ?: découverte du nouveau monde !

MessageSujet: Re: WILLIAM&BETH - rencontre bouleversante [terminée]   Sam 2 Juil - 20:15

Les présentations venaient tout juste d'être faites, je souriais, content qu'elle me donnait son prénom. En fait, je ne m'attendais pas réellement à ce qu'elle accepte mon baise-main, et surtout qu'elle me donne son prénom. Mais, c'était autant pour moi, je la regardais toujours fixement. Une première classe qui parlait avec un troisième classe, c'était vraiment quelque chose d'inexplicable, et surtout imaginable pour les autres, pensais-je. Mais, moi, je m'en fichai bien de ce que pouvait penser les autres.

Par la suite, un petit silence s'installa, avant que je ne reprenne la parole pour lui dire qu'elle avait de la chance que son collier était tombé sur moi, et non quelqu'un d'autre. Elle me fit la remarque qu'elle était gênée que je n'accepte pas son argent, et me demander ce qui me ferait plaisir. Faisant une légère mine de réfléchir, je posais mon regard à nouveau sur Beth, lui disant : « Le simple fait de vous parler me convient, Lady Corrington. ». Et, j'espérais que ma déclaration lui conviendrait aussi. Faire sa connaissance était ce que je voulais, en effet, je souhaitais réellement faire sa connaissance, même si elle souhaitait qu'on se cache du regard des gens, ça ne me gênait pas réellement.

Le regard des gens, c'était important pour les personnes de la première classe. " Comment vont-ils penser que je suis si je suis avec une personne de classe inférieure ? " ou bien " Qu'est ce qu'ils penseront de moi de la façon dont je suis habillé ? ". En gros, sans ça, ils ne pouvaient pas vivre. Nous, classe inférieure, comme ils disaient, on ne faisait pas attention à ce que disait les autres, ou comment on était habillé. Cela, c'était la vie, la vraie vie ! « Vous êtes libre d'accepter, bien entendu...»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

❝ Hissez haut matelot ! ❞
Ҩ MOUETTES : 101
Ҩ CRÉDIT : Bazzart
Ҩ MOOD : Coincée
Ҩ ÂGE DU PERSO : 22 ans
Ҩ MÉTIER : Une dame de son rang ne travaille pas voyons
Ҩ CABINE : D07


Beyond the ice
Ҩ ETAT CIVIL : Célibataire
Ҩ CARNET D'ADRESSE :
Ҩ POURQUOI ?: Pour fuir un mariage forcé organisé par mes parents

MessageSujet: Re: WILLIAM&BETH - rencontre bouleversante [terminée]   Dim 3 Juil - 20:26

Beth se mordit la lèvre. Ce jeune homme venait de la mettre dans une position assez inconfortable. En effet, elle commençait à sentir le regard des premières classes sur elle ce qui la gênait beaucoup. Toutefois, sa politesse l’empêchait de renvoyer le jeune homme d’où il venait. Il avait été très aimable avec elle, le moins qu’elle puisse faire était de le traiter comme un être humain plus ou moins égal à elle. L’endroit où ils se trouvaient n’était pas vraiment discret étant donné que n’importe quelle personne que ce soit première, deuxième ou troisième classe pouvait les voir. Beth commençait à être très mal à l’aise mais ne le montra pas. Une femme de son rang savait garder de la contenance peu importe la situation. Beth sursauta légèrement lorsque le jeune homme reprit la parole. Elle était tellement plongée dans ses pensées qu’elle en avait oublié sa présence. Elle lui sourit pour s’excuser et devint rouge comme un pivoine en entendant sa remarque. Certes, elle aurait préféré qu’elle vienne d’une première classe mais Beth ne rechignait jamais devant un compliment. Comme toute femme normalement constituée, elle aimait être courtisée par un beau jeune homme. A cette pensée, ses joues s’enflammèrent encore plus. Même si Beth aimait les compliments, elle n’en avait pas vraiment l’habitude à cause de son arrogance. Baissant la tête en signe de timidité, elle lui répondit avec un air plein de malice.

- « Le simple fait de vous parler me convient, Lady Corrington. »
- « Vous avez l’air d’être un sacré dom juan Mister Smith. Je suis sûre que vous dites cela à toutes les femmes »

En réalité, Beth aurait aimé entendre qu’il ne disait pas cela à toutes les femmes, qu’elle était unique mais elle en espérait peut-être trop, surtout pour une première conversation. Décidément, William était quelqu’un qui lui plaisait de plus en plus. Il n’était pas comme les personnes qu’elle côtoyait sans cesse dans le restaurant des premières classes. Il était charmant, décontracté et avait l’air de ne s’occuper de rien. Pour le moment, il avait su trouver les mots justes pour attendrir Beth. En effet, son côté romantique et fleur bleue prenait le dessus sur l’aversion qu’elle ressentait pour les troisièmes classes à tel point qu’elle en oublia presque le regard des gens fixé sur eux. Beth ne cessait de sourire et d’apprécier le moment passé avec lui.

- « Vous êtes libre d'accepter, bien entendu...»
- « Je serais bien ingrate de vous refuser une telle faveur » dit-elle en riant. « Allons nous asseoir sur ce banc si vous le voulez bien »

Beth le conduisit vers le banc qui était le plus proche d’eux. Au moins, de là, personne n’aurait le loisir de les observer. Beth n’était pas du tout du genre à prendre les choses en main et, pour elle, inviter un homme sur un banc était quelque chose qu’elle n’avait jamais fait. Elle avait toujours été épargnée et protégée par sa famille si bien qu’elle ne savait pas vraiment l’effet que cela faisait de se faire courtiser par un homme qu’elle ne connaissait pas déjà. Assez gênée par le petit silence qui s’était installé entre eux, elle chercha à en connaître davantage sur le jeune homme.

- « Alors Mister Smith, que faite-vous dans la vie ? »

Beth ressentait une petite appréhension sur ce qu’il allait lui annoncer. Elle était persuadée que le décalage entre leurs deux mondes allait ressortir lors de cette simple question. Restait juste à voir comment la jolie blonde prendrait la chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

❝ Hissez haut matelot ! ❞
Ҩ MOUETTES : 42
Ҩ CRÉDIT : .avatar; golden gates
Ҩ MOOD : Joyeful
Ҩ ÂGE DU PERSO : vingt-quatre ans
Ҩ CABINE : B007


Beyond the ice
Ҩ ETAT CIVIL : ah ah, trop curieux (l)
Ҩ CARNET D'ADRESSE :
Ҩ POURQUOI ?: découverte du nouveau monde !

MessageSujet: Re: WILLIAM&BETH - rencontre bouleversante [terminée]   Lun 4 Juil - 13:00

Je sentais les regards posés sur nous. Qu'ils soient première classe ou seconde/troisième classe, c'était la même chose. Une première classe parlant à un troisième classe, ce n'était pas possible. Et là, ça se passait. J'étais un peu gêné, mais je ne le montrais pas, j'étais tout aussi heureux de lui parler. Elle était ravissante, et me paraissait être une femme de haute qualité. Enfin bon, je ne devais pas rêver. Au fond de moi, je savais très bien que cette discussion ne serait qu'aujourd'hui, elle était une première classe, et j'étais qu'un troisième classe. Après lui avoir proposé de faire connaissance si elle le souhaitait, mademoiselle m'invita à me poser sur le banc avec elle. J'avais rougi légèrement, mais j'étais content.

Nous nous assîmes alors sur le banc, et nous étions alors à l'abri des regards de toutes les classes, et de l'équipage également. Heureusement, sinon leur rencontre allait faire du bruit sur le paquebot. Mes yeux se posèrent sur elle, et elle me demandait la question fatidique : ce que je faisais dans la vie. Je tournais ma tête sur le côté, je n'avais pas d'emploi fixe et c'était là le cœur du problème pour la majorité des classes inférieures. « Je.. En fait, je n'ai pas de travail stable. J'effectue quelques travail que je peux faire. » . Je n'étais pas idiot, je ne lui retournais pas la question. Je savais très bien que les femmes de la première classe ne travaillaient pas.

De nouveau, le silence s'installa. Ce n'était pas que l'on avait rien à dire, mais surement la gêne qui faisait cet effet là. « Pourquoi êtes-vous montés ici ? », lui demandais-je, pour entamer la conversation de nouveau, et surtout pour en savoir un peu plus sur elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

❝ Hissez haut matelot ! ❞
Ҩ MOUETTES : 101
Ҩ CRÉDIT : Bazzart
Ҩ MOOD : Coincée
Ҩ ÂGE DU PERSO : 22 ans
Ҩ MÉTIER : Une dame de son rang ne travaille pas voyons
Ҩ CABINE : D07


Beyond the ice
Ҩ ETAT CIVIL : Célibataire
Ҩ CARNET D'ADRESSE :
Ҩ POURQUOI ?: Pour fuir un mariage forcé organisé par mes parents

MessageSujet: Re: WILLIAM&BETH - rencontre bouleversante [terminée]   Lun 4 Juil - 20:45

Beth était toujours assise sur son banc à l’abri des regards. Elle était légèrement de profil afin de pouvoir mieux parler au jeune homme qui se trouvait face à elle. Beth venait juste de lui poser une question et attendait avec une certaine appréhension sa réponse. Elle se mordait la lèvre en signe de stress mais ne s’arrêtait pas de sourire pour autant. Elle trouvait ce jeune homme sympathique et comptait bien le lui montrer. Après tout, parler avec une troisième classe ne faisait pas d’elle une paria. Elle qui pensait ressentir du dégoût et être salie, se rendait compte qu’elle passait en réalité un agréable moment. Il n’était pas vulgaire et avait de bonnes manières qui rivalisaient presque avec celles des premières classes. Peut-être qu’en fin de compte, ils n’étaient pas aussi différents qu’elle voulait bien le croire. Toutefois, même si elle s’entendait plutôt bien avec ce William, elle n’allait pas renier ses croyances pour autant. Disons plutôt que William était l’exception qui confirmait la règle. Souriant à l’idée d’avoir fait une assez belle rencontre, elle déchanta lorsqu’elle entendit sa réponse. Certes, elle s’y était attendue mais il fallait bien avouer que cela la refroidissait un peu. Elle ne comprenait pas comment l’on pouvait survivre sans avoir de travail stable. Néanmoins, sa curiosité la poussa à se renseigner davantage. Elle n’avait jamais entendu parler des métiers du « bas peuple » et tenait à en savoir plus.

- « Je.. En fait, je n'ai pas de travail stable. J'effectue quelques travail que je peux faire. »
- « Quel genre de métier ? Je … je n’ai jamais rencontré un homme qui n’avait pas de travail stable … si vous ne désirez pas en parler, je comprends parfaitement. Je peux me montrer curieuse et indiscrète parfois »

Toussotant légèrement pour montrer son malaise, elle détourna son regard du jeune homme et baissa les yeux afin de regarder ses pieds. Même si elle désirait savoir comment cela se passait de l’autre côté de la barrière, tout cela ne faisait que renforcer leur différence ce qui la gênait énormément. Au bout de quelques secondes, elle le regarda de nouveau lorsqu’il lui adressa la parole en changeant de sujet. Il venait de lui poser une question indiscrète et y répondre aurait été se livrer totalement ce qu’elle ne voulait pas faire avec lui. Elle hésita quelques secondes. Elle n’avait pas réellement envie d’aborder le sujet mais ne tenait pas à paraître malpolie ou alors à lui mentir. En réalité, elle était indécise quant à la réponse qu’elle allait lui fournir.

- « Pourquoi êtes-vous montée ici ? »
- « C’est une question indiscrète que vous posez là Mister Smith » Elle rit mais tint quand même à lui fournir une réponse. « Disons plutôt que c’est une très longue histoire … en réalité je suis montée sur ce paquebot pour fuir quelque chose ou plutôt quelqu’un … »Après quelques secondes de silence gêné, elle lui retourna la question. « Et vous, pourquoi avez-vous embarqué sur ce navire ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

❝ Hissez haut matelot ! ❞
Ҩ MOUETTES : 42
Ҩ CRÉDIT : .avatar; golden gates
Ҩ MOOD : Joyeful
Ҩ ÂGE DU PERSO : vingt-quatre ans
Ҩ CABINE : B007


Beyond the ice
Ҩ ETAT CIVIL : ah ah, trop curieux (l)
Ҩ CARNET D'ADRESSE :
Ҩ POURQUOI ?: découverte du nouveau monde !

MessageSujet: Re: WILLIAM&BETH - rencontre bouleversante [terminée]   Lun 4 Juil - 23:51

J'avais eu un peu honte de lui déclarer mon statut. Je savais très bien qu'au-dessus, ils avaient tous un emploi stable : ministre, avocat, homme d'affaires. Que de grands et beaux métiers, ils étaient différents de nous. Eux, ils avaient la belle vie, l'argent. Tout. Nous, on avait rien. Enfin, je préférais ne pas me plaindre, et ne pas faire pitié face à la femme qui était avec moi. J'étais fier de ce que j'étais, je l'avais toujours été à vrai dire. Elle me demandait alors quel genre de métier je pouvais exercer, et j'esquissai un petit sourire. Sa question était tout à fait normale, enfin pour une femme de sa classe, je la comprenais. Depuis que j'avais quinze ans, je m'assurais tout seul. Depuis cet âge là, je travaillais et j'avais acquis beaucoup d'expériences. « Et bien... j'ai été menuisier, ouvrier... J'ai aidé dans la ferme. J'ai même fait distributeur de presse. En fait, depuis quinze ans, je travaille comme ça. », lui avouais-je.

Je m'étais déballé si vite, ce n'était pas réellement dans mes habitudes d'ailleurs. Mais, elle était différente. Je commençai à apprécier sa présence, pour dire la vérité. J'avais continué la conversation, en lui demandant pourquoi elle était à bord du plus grand paquebot. Ma question avait été indiscrète, et c'était vrai, mais je souhaitais m'intéresser à elle. J'aurais voulu lui demander ce qu'elle voulait fuir, mais je ne préférais pas. Déjà qu'elle trouvait ma question indiscrète, que penserait-elle de moi si je fouillais un peu dans sa vie ? Et finalement, elle me retourna la question. « Je cherche à découvrir le monde.. Et peut-être que je tente le rêve américain, comme on dit. Tout le monde à l'air de penser que le nouveau monde est l'avenir. », lui disais-je, avec un sourire.

« Comme toutes les femmes de la classe au-dessus, je suppose que vous êtes venue accompagner ? », lui demandais-je. Il était rare de voir une femme de première classe venir sur ce paquebot seule, la plupart était accompagnée. Mais, il y avait toujours les exceptions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

❝ Hissez haut matelot ! ❞
Ҩ MOUETTES : 101
Ҩ CRÉDIT : Bazzart
Ҩ MOOD : Coincée
Ҩ ÂGE DU PERSO : 22 ans
Ҩ MÉTIER : Une dame de son rang ne travaille pas voyons
Ҩ CABINE : D07


Beyond the ice
Ҩ ETAT CIVIL : Célibataire
Ҩ CARNET D'ADRESSE :
Ҩ POURQUOI ?: Pour fuir un mariage forcé organisé par mes parents

MessageSujet: Re: WILLIAM&BETH - rencontre bouleversante [terminée]   Mar 5 Juil - 20:04

Beth avait toujours les joues rouges à cause de la question de ce jeune homme. Elle n’aimait pas vraiment déballer sa vie, encore moins à un inconnu. Il n’y avait que très peu de personnes qui étaient au courant de ce mariage arrangé par ses parents et elle ne comptait pas vraiment ébruiter cette affaire. Plus elle restait vague, mieux ce serait. Heureusement, sa gêne passa bien vite lorsqu’ils abordèrent un autre sujet. Beth restait dubitative face à cette réponse. Distributeur de journaux ? Il y avait donc vraiment quelqu’un qui déposait les journaux devant la porte des gens tous les jours au matin ? A bien y réfléchir, c’était évident. Ils ne pouvaient quand même pas arriver là tout seul. Beth se rappelait lorsqu’elle lisait le journal en compagnie de ses parents sur la table de la cuisine. Ainsi, c’était peut-être un homme comme William qui l’avait déposé devant sa porte... Pour la première fois de sa vie, elle se rendait compte combien ces métiers devaient être durs. Il avait sûrement dû se lever très tôt afin d’accomplir sa tournée quotidienne. Dans le fond, il avait certainement plus de mérite que les gens de la première classe sur qui l’argent tombait sans rien faire.

- « Et bien... j'ai été menuisier, ouvrier... J'ai aidé dans la ferme. J'ai même fait distributeur de presse. En fait, depuis quinze ans, je travaille comme ça. »
- « Vous devez être très courageux pour exercer ces métiers. Personnellement, j’en serais incapable … » avoua Beth avec une certaine humilité.

Beth lui avait également demandé pourquoi il avait embarqué sur ce navire. D’une part, afin d’éviter que cette question ne s’attarde sur elle mais également pour connaître davantage ce jeune homme si intéressant. Beth réfléchit quelques instants sur la réponse qu’il venait de lui faire. En effet, elle avait entendu parler de ce rêve américain et du fait que l’Amérique était l’avenir. Pour elle, cela s’avérait plutôt vrai. Là-bas, elle comptait bien vivre sa vie comme elle l’entendait et se trouver un mari qu’elle aurait choisi elle-même. L’Amérique rimait avec liberté et aventure pour la jeune femme qui avait toujours été couvée et surprotégée par des parents un peu trop aimants. Généralement, les gens parlaient du rêve américain d’un point de vue financier mais, elle, n’y pensait pas vraiment. Elle avait bien assez d’argent pour pouvoir survivre de longues années encore. De plus, elle comptait se trouver un mari assez riche qui pourrait sans problèmes subvenir à ses besoins.

- « Je cherche à découvrir le monde.. Et peut-être que je tente le rêve américain, comme on dit. Tout le monde à l'air de penser que le nouveau monde est l'avenir. »
- « Je suis assez d’accord. Je pense que le nouveau monde est une manière pour beaucoup de passagers de redémarrer à zéro, d’oublier le passé et de tout reconstruire »

Beth venait de répondre de manière assez profonde et mystérieuse. En effet, elle était entrain de dévoiler une partie de sa vie sans en avoir l’air. Il penserait sûrement qu’elle parlait en général mais, en réalité, elle était entrain de s’exposer légèrement. Beth était plongée dans ses pensées. Jusque là, elle n’avait pas vraiment réalisé la nouvelle vie qu’elle devrait mener là-bas. Elle n’avait pas réalisé qu’elle devrait se débrouiller toute seule pendant un certain temps et cela lui fit un peu peur. Elle savait qu’elle avait fait le bon choix en embarquant mais se demandait comment son avenir allait se passer dans ce nouveau pays qu’elle ne connaissait pas du tout. Soudain, William interrompit ses pensées et aborda un sujet assez fâcheux : l’amour. Beth se renfrogna légèrement et se mit sur la défensive. Elle ne tenait pas beaucoup à aborder ce sujet étant donné que sa vie amoureuse était comme le désert. De plus, il avait l’air de penser que c’était « normal » pour les premières classes de venir accompagnées ce qui la gêna fortement. Elle se sentait alors rejetée et pas à sa place parmi toutes ces dames qui, en effet, étaient toutes en couple.

- « Comme toutes les femmes de la classe au-dessus, je suppose que vous êtes venue accompagnée ? »
- « Non, je suis venue seule. En vérité, je n’ai jamais vraiment trouvé chaussure à mon pied en ce qui concerne les hommes. Je dois sûrement être trop difficile » dit-elle en riant. Derrière son rire se cachait en réalité une réelle tristesse. « Et vous ? Etes-vous en couple ? » Ce n’était pas vraiment dans ses habitudes de poser cette question mais, étonnement, elle avait envie de savoir si cet homme était libre ou non.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

❝ Hissez haut matelot ! ❞
Ҩ MOUETTES : 42
Ҩ CRÉDIT : .avatar; golden gates
Ҩ MOOD : Joyeful
Ҩ ÂGE DU PERSO : vingt-quatre ans
Ҩ CABINE : B007


Beyond the ice
Ҩ ETAT CIVIL : ah ah, trop curieux (l)
Ҩ CARNET D'ADRESSE :
Ҩ POURQUOI ?: découverte du nouveau monde !

MessageSujet: Re: WILLIAM&BETH - rencontre bouleversante [terminée]   Jeu 7 Juil - 20:42

Je lui avais parlé d'à peu près tout les métiers que j'avais pu exercé depuis mes quinze ans, et elle en semblait légèrement surprise. Il y avait de quoi en réalité, moi-même j'aurais été choqué si quelqu'un me disait cela. Elle me déclara que je devais être courageux pour faire tout ça, et je ris un peu. Enfin, nous changeâmes de sujet en parlant du nouveau-monde et du pourquoi on allait là-bas. Je lui avais donc avouer mes raisons : découvrir ce pays, et tenter le rêve américain. Et elle-même acquiesça mes idées, en disant que c'était surement le bon endroit pour recommencer tout à zéro.

J'étais d'accord avec elle, je comptais recommencer ma vie à zéro là-bas. Peut-être allais-je devenir assez riche ? Non, je préférai ne pas rêver. Je pensais encore galérer des journées comme avant pour réussir à avoir quoi de vivre. On ne devenait pas riche, on naît riche. Enfin, moi, je m'en fichais totalement. J'appréciais être pauvre, si je devenais riche, j'avais peur de devenir comme toutes ses première classes : égocentrique, avare.

Bref, de nouveau, on changea de sujet pour parler de l'accompagnement. Assez curieux, je lui avais demandé si comme toutes les autres elle était venue accompagnée. Elle m'explique qu'elle était venue seule, et qu'elle n'avait jamais trouvé chaussure à son pied, surement parce qu'elle était difficile. Je fis un petit sourire, content d'un côté qu'elle ne me dise pas qu'elle était venue avec un autre homme. Puis, elle me retourna la question, rougissant légèrement, je répondis : « Non. Je n'ai jamais vraiment donné de l'importance à l'amour, ou à avoir une femme. Peut-être un jour, mais je n'y pense pas réellement pour l'instant. » . J'avais eu quelques relations, mais rien de bien sérieux. Je n'étais pas du genre à penser qu'à l'amour. Enfin bon. Je regardais autour de moi, il n'y avait pas réellement de monde. « Ce paquebot est magnifique. J'aimerai bien vivre dessus à vie ! » , lui avouais-je, en rigolant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

❝ Hissez haut matelot ! ❞
Ҩ MOUETTES : 101
Ҩ CRÉDIT : Bazzart
Ҩ MOOD : Coincée
Ҩ ÂGE DU PERSO : 22 ans
Ҩ MÉTIER : Une dame de son rang ne travaille pas voyons
Ҩ CABINE : D07


Beyond the ice
Ҩ ETAT CIVIL : Célibataire
Ҩ CARNET D'ADRESSE :
Ҩ POURQUOI ?: Pour fuir un mariage forcé organisé par mes parents

MessageSujet: Re: WILLIAM&BETH - rencontre bouleversante [terminée]   Lun 18 Juil - 18:33

Beth attendit la réponse du jeune homme avec impatience. Bien qu’elle soit assez gênée d’avoir osé poser cette question, elle était plutôt contente d’avoir eu le cran de le faire. Après tout, on provoquait son destin. Rien n’arrivait par hasard. Bien qu’elle ne sut pas exactement ce qu’elle ressentait en ce moment même, il était sûr qu’elle espérait de tout cœur que cet homme soit libre. Si c’était le cas, elle ne tomberait pas dans ses bras sans réfléchir mais, au moins, cela lui laisserait une opportunité et une chance d’être en couple, aussi infime soit-elle. Elle ne se reconnaissait plus. Elle, qui encore quelques minutes avant était bourrée qui préjugés sur les troisièmes classes, se prenait maintenant à ressentir de la sympathie pour l’un d’entre eux. En vérité, c’était plus que de la sympathie, c’était une sorte de fascination sur son mode de vie si « libre ». Sans oser se l’avouer à elle-même, elle l’enviait d’une certaine manière. Elle aussi aurait aimé découvrir le monde comme il le faisait mais, malheureusement, ses parents l’en avaient toujours empêché. Que lui arrivait-il ? Était-elle entrain de renier ses origines ? Non ! Elle adorait être une première classe et savait que cela lui offrait une multitude d’opportunités. Ainsi, elle mangeait toujours les meilleurs mets et portait les plus belles robes uniquement parce qu’elle avait de l’argent. Soudain, William se remit à parler. Beth ne put s’empêcher d’être légèrement déçue par sa réponse. Il ne pensait pas à l’amour … Au fond, elle savait qu’ils n’étaient pas fait pour être ensemble mais cela lui fit un pincement au cœur. Elle n’aurait jamais cru éprouver cela pour une troisième classe avant aujourd’hui.

- « Non. Je n'ai jamais vraiment donné de l'importance à l'amour, ou à avoir une femme. Peut-être un jour, mais je n'y pense pas réellement pour l'instant. »
- « Vous avez bien tort Monsieur Smith. Il n’y a rien de plus important que l’amour dans la vie » dit-elle avec un ton froid.

Beth avait toujours été une fille capricieuse. Ainsi, lorsqu’elle n’obtenait pas ce qu’elle voulait ou lorsqu’on la contrariait, elle se renfrognait sur elle-même boudant jusqu’à ce qu’on lui réalise son caprice. A l’âge adulte, elle n’avait pas perdu cette habitude même si celle-ci se faisait plus discrète. Malheureusement, elle n’avait pu cacher un ton froid qui lui-même cachait une légère déception. S’il n’était pas prêt pour l’amour, il était clair qu’il ne s’intéressait pas à elle. Déçue, elle écouta d’une oreille distraite ce qu’il venait juste de lui dire. Y vivre à vie ? Quelle idée. Il était clair que Beth ne savait pas ce qu’elle venait lorsqu’elle serait en Amérique mais elle ne voulait pas pour autant passer sa vie sur ce bateau. Elle aimait aussi le contact de la terre ferme même si, pour l’instant, il ne lui manquait pas trop. Se forçant légèrement à continuer la conversation malgré sa déception, elle consentit à prononcer quelques futilités.

- « Ce paquebot est magnifique. J'aimerai bien vivre dessus à vie ! »
- « Et que feriez-vous sur ce bateau pendant toute une vie ? »

Ce n’était pas une question piège ou enfin peut-être que si. Lorsqu’elle aperçut une première classe les regarder tout en passant à côté d’eux, elle se ressaisit. Non, elle ne pouvait pas lui en vouloir de ne pas chercher l’amour sinon cela prouverait qu’elle aurait voulu avoir une relation avec lui. Elle ne devait rien laisser paraître sinon ce serait le début de la fin. De toute manière, une première classe ne pourrait jamais sortir avec une troisième classe, c’est impossible. Aussi, valait-il mieux ne plus s’y attarder.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

❝ Hissez haut matelot ! ❞
Ҩ MOUETTES : 42
Ҩ CRÉDIT : .avatar; golden gates
Ҩ MOOD : Joyeful
Ҩ ÂGE DU PERSO : vingt-quatre ans
Ҩ CABINE : B007


Beyond the ice
Ҩ ETAT CIVIL : ah ah, trop curieux (l)
Ҩ CARNET D'ADRESSE :
Ҩ POURQUOI ?: découverte du nouveau monde !

MessageSujet: Re: WILLIAM&BETH - rencontre bouleversante [terminée]   Lun 18 Juil - 20:16

L'amour. Pourquoi le sujet s'était il lancé sur cela ? Ma réponse avait déçu la demoiselle, apparemment. Et là, je ne comprenais pas. Elle était une première classe, qu’espérait-elle ? Je ne pouvais pas être son amant si elle le désirait, enfin ce que je ne pensais pas, mais c'était une idée de son mécontentement. Je ne pouvais pas l'être, car j'étais un troisième classe. Et, les premières classes ne pouvaient fréquenter une classe inférieure, c'était impossible. Et même si ça se faisait, allait-elle assumer notre relation ? Je ne pouvais pas en être totalement certain. Enfin de toute façon, elle ne voulait rien du tout avec moi, du moins je ne pense pas. « Peut-être avez-vous raison, milady... Mais comment croire en l'amour si on ne le trouve pas ? » , lui avais-je alors demandé. C'était une bonne question. En fait, cette question répondait aussi au fait que je lui avais dit que l'amour ne portait pas une grande importance à mes yeux.

Puis, finalement, on parlait du paquebot. J'avais déclaré que je pourrais passer ma vie sur ce bateau. Je rigolais, bien entendu, mais Beth semblait l'avoir pris au sérieux. « C'était une plaisanterie. Je pourrais bien y vivre quelques temps, mais certainement pas des années de ma vie. » , avouais-je, cette fois-ci avec un peu plus de sérieux. Pour une fois, mon regard quitta le visage de Beth, et je regardais autour de moi. Quelques premières classes semblaient discuter entre eux et puisqu'ils nous regardaient, je me doutais bien qu'ils parlaient de Beth et moi. Enfin bon, je pouvais pas vraiment savoir, mais Beth ne devait pas les voir sinon elle changerait ou partirait. Avec toutes les premières classes, c'était comme ça.

« Cet homme vous opportune, madame ? » , demanda un homme, sorti de nul part. C'était un homme, et il s'agissait d'un officier au vu des habits qu'il portait. C'est vrai... un troisième classe ne pouvait pas réellement parler à une première classe librement. C'était comme ça la vie. Je ne parlais pas, c'était mieux que je me taise sinon les ennuis allaient commencer pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

❝ Hissez haut matelot ! ❞
Ҩ MOUETTES : 101
Ҩ CRÉDIT : Bazzart
Ҩ MOOD : Coincée
Ҩ ÂGE DU PERSO : 22 ans
Ҩ MÉTIER : Une dame de son rang ne travaille pas voyons
Ҩ CABINE : D07


Beyond the ice
Ҩ ETAT CIVIL : Célibataire
Ҩ CARNET D'ADRESSE :
Ҩ POURQUOI ?: Pour fuir un mariage forcé organisé par mes parents

MessageSujet: Re: WILLIAM&BETH - rencontre bouleversante [terminée]   Jeu 21 Juil - 8:13

Ils n’auraient manifestement jamais dû aborder ce sujet houleux qu’est l’amour. En effet, un léger froid s’était maintenant installé entre eux. Beth se ressaisit rapidement. Elle ne savait pas ce qui lui passait par la tête. La demoiselle était très sensible et, par conséquent, elle avait la mauvaise manie de vite s’attacher aux gens, très vite même. Certes, c’était une troisième classe mais, mis à part ses vêtements, il avait les manières et la façon de parler d’une première classe. C’est sans doute cela qui l’avait perturbée quelques secondes auparavant. Lorsqu’il lui annonça qu’il ne recherchait pas l’amour, Beth fut vexée. En effet, elle était une jolie femme et n’importe quel homme aurait sauté sur l’occasion pour la courtiser, pas lui. Elle ne parvenait même pas à séduire une vulgaire troisième classe. Même si elle l’appréciait, c’était maintenant un défi personnel qu’elle décida de relever. Après tout, cet homme était gentil et manifestement pas intéressé par l’argent, c’était peut-être le seul sur ce bateau d’ailleurs. Elle ne pouvait de toute manière pas laisser passer cette chance. Les sentiments de Beth étaient réellement contradictoires et elle n’arrivait plus à démêler le vrai du faux. D’un côté, elle prenait ce jeu comme un défi mais, d’un autre, elle espérait vraiment que quelque chose se passe entre eux. Peut-être faisait-elle ça pour embêter ses parents, par esprit de rébellion ? Elle n’en savait rien. Il faut dire aussi que c’est le premier homme à qui elle parle sur ce bateau et que, donc forcément, un lien spécial les unira à jamais. William finit par répondre. Apparemment, lui non plus, ne parvenait pas à trouver l’amour. Cela, elle le comprenait d’ailleurs parfaitement. Elle n’avait jamais vraiment rencontré un homme qui fasse battre son cœur et, par conséquent, elle essayait de découvrir cet homme parfait dans tous les habitants mâles du bateau. Beth était une fille romantique qui avait absolument besoin de connaître ce sentiment si fort qu’est l’amour. Elle se radoucit.

- « Peut-être avez-vous raison, milady... Mais comment croire en l'amour si on ne le trouve pas ? »
- « Etes-vous bien sûr de faire tout ce qu’il faut pour le trouver ? Vous savez, Monsieur Smith, parfois l’amour arrive lorsqu’on s’y attend le moins. »

Elle se rendit compte de ce qu’elle venait de dire et rit légèrement pour montrer que ce n’était pas une allusion à leur rencontre. Ses joues rosirent mais elle ne perdit pas contenance. Elle relativisa. Après tout, cet homme n’était peut-être pas fait pour elle. Elle trouverait peut-être son bonheur ailleurs avec une première classe. Il faut dire que Beth était tellement désespérée à ce niveau là qu’elle aurait pu draguer tous les hommes du bateau un par un avant d’être sûre de trouver le bon. Tout à coup, elle regretta d’avoir pensé entretenir une relation amoureuse avec cet homme. Visiblement, elle avait perdu la tête l’espace de quelques secondes. Son regard sur William changea alors du tout au tout. Non, décidément, un amour entre une première classe et une troisième classe était impossible. De plus, elle savait qu’il serait contre. Beth n’en revenait pas d’avoir vu en cet homme un amoureux potentiel alors qu’elle ne le connaissait même pas. C’était tout simplement ridicule ! Son côté fleur bleue allait vraiment finir par la perde un jour. Elle rit de sa stupidité. Lorsqu’elle allait annoncer qu’elle partait, un officier lui adressa la parole.

- « Cet homme vous opportune, madame ? »
- « Non pas du tout ! Bien au contraire, il m’a aidé à retrouver le collier que j’avais perdu. Merci de votre inquiétude Monsieur l’officier mais tout va très bien » dit-elle en souriant.

Elle se tourna alors vers William un peu honteuse de ce qu’il venait de se passer. Alors qu’elle venait juste de penser qu’une amitié entre eux n’était même pas envisageable, elle changea d’avis. Tout à coup, elle eut une merveilleuse idée. Pourquoi ne pas remercier ce jeune homme en l’invitant dans une réception de la première classe ? Il serait probablement le moins ennuyant de tous et, au moins, elle ne serait pas toute seule à cette réception. En effet, elle ne connaissait encore personne et l’idée d’y aller seule et de, potentiellement, être exclue des discussions la mettait mal à l’aise. A cette pensée d’elle assise sur une chaise éloignée du groupe, elle n’hésita plus et se leva.

- « Malheureusement, je dois y aller Monsieur Smith mais que diriez-vous de m’accompagner à une réception des premières classes ? Je vous prêterais des vêtements si vous n’en avez pas. Vous DEVEZ accepter en remerciement de m’avoir rendu ce collier si précieux pour moi » dit-elle en souriant.

Elle ne comptait pas sur un refus, bien au contraire. Elle ne pensait plus qu’il puisse y avoir de l’amour, un jour, entre eux. Elle espérait maintenant simplement avoir rencontré un ami sur lequel elle pourrait s’appuyer lorsqu’elle irait mal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

❝ Hissez haut matelot ! ❞
Ҩ MOUETTES : 42
Ҩ CRÉDIT : .avatar; golden gates
Ҩ MOOD : Joyeful
Ҩ ÂGE DU PERSO : vingt-quatre ans
Ҩ CABINE : B007


Beyond the ice
Ҩ ETAT CIVIL : ah ah, trop curieux (l)
Ҩ CARNET D'ADRESSE :
Ҩ POURQUOI ?: découverte du nouveau monde !

MessageSujet: Re: WILLIAM&BETH - rencontre bouleversante [terminée]   Jeu 21 Juil - 19:03

L'officier était arrivé, et avait demandé à la femme si je l'opportunais. J'aurais aimé répondre à sa place, mais je ne pouvais pas. Pourquoi ? Je ne devais pas oublier à quel classe j'appartenais. Enfin bref, à ma grande surprise enfin pas vraiment, la demoiselle lui expliquait que je lui avais été d'une grande aide et qu'il n'avait pas à s’inquiéter. Un peu énervé, l'homme s'en était alors allé. Avec un grand sourire, je regardais Beth. Elle était incroyablement belle, mais bon... je devais cesser de rêver. Ce que je pensais à cet instant-même ? On n'allait plus se revoir. Et si on se revoyait, elle allait m'ignorer, je m'en doutais.

Alors que j'étais dans mes pensées, j'en sortis bien vite lorsque Beth se levait. Elle allait partir et me laisser. Le rêve était fini, je ne la reverrai plus. Pourtant, je m'étais trompé. Alors que je me levais pour lui dire également au revoir, elle me proposait d'aller plus tard surement à une réception des premières classes. Mes yeux pétillaient, je la reverrais alors ? Ce n'était donc pas un rêve mais bel et bien la vérité. Et puis, elle ne voulait pas que je refuse, pour elle, c'était une manière de me remercier de lui avoir ramener ce précieux collier. Je souriais, et lui répondis alors : « Vous accompagnez serait pour moi un grand honneur. Quel homme ne serait pas heureux de vous accompagnez ? Vous, qui êtes si sublime. », bon, j'en avais surement un peu trop fait, mais j'étais réellement content de la revoir.

D'autres premières classes ? Peu m'importait, du moment que je passais plus de temps avec cette demoiselle. Alors, je lui baisa la main avant de lui dire : « Alors, nous nous reverrons. Je vous dis à plus tard, alors, Lady Corrington. ». Et, je m'en allais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: WILLIAM&BETH - rencontre bouleversante [terminée]   

Revenir en haut Aller en bas
 

WILLIAM&BETH - rencontre bouleversante [terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
R.M.S Titanic ::  :: Le troisième pont-