LE FORUM SUBIT UNE TRES LONGUE PAUSE, LE TEMPS QUE LA NOUVELLE EQUIPE DU FORUM REMETTE EN PLACE DES INTRIGUES, ET QU'ELLE FASSE LE MENAGE... ATTENDEZ VOUS A DE GROSSES SURPRISES !
nouveau design, première tâche d'installée, et surtout un recensement en cours... venez consulter les nouveautés du mois (pluvieux) de juillet ! 
n'hésitez pas à nous rejoindre sur la chatbox, les amis. jouez pas aux timides !
privilégiez les hommes et évitez de tous aller en 1ère classe, s'il vous plait. on rentre dans une surpopulation de riches.
privilégiez les officiers et les troisièmes classes ♥

Partagez | 
 

 ROSE Ҩ Si la destinée ne nous aide pas, nous l'aiderons nous-même à se réaliser.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

❝ Le cœur d’une femme est un océan de secrets. ❞
Ҩ MOUETTES : 410
Ҩ CRÉDIT : gyspy love.
Ҩ MOOD : inquiète.
Ҩ ÂGE DU PERSO : 27 ans.
Ҩ MÉTIER : prostituée.
Ҩ CABINE : C102.


Beyond the ice
Ҩ ETAT CIVIL : seule.
Ҩ CARNET D'ADRESSE :
Ҩ POURQUOI ?: la retrouver.

MessageSujet: ROSE Ҩ Si la destinée ne nous aide pas, nous l'aiderons nous-même à se réaliser.   Jeu 30 Juin - 0:21

Chosroès Ier a dit... :
" Si la destinée ne nous aide pas, nous l'aiderons nous-même à se réaliser. "

Décembre 1910. Les rues habituellement noyées de soleil de Marseille s’étaient grandement refroidies. Le ciel noire et brumeux menaçait de cracher très bientôt et le Mistral s’était levé. Margaux retient une fois de plus son jupon qui s’envolait au gré du vent, et replaça ses mèches rebelles derrière ses cheveux. Un regard sur sa gauche et sur sa droite, lui assura que la ruelle s’était vidée à la vitesse de la lumière. Quelques minutes auparavant pourtant, se tenait le marché quotidien sur la grande place en face d’elle. Comme d’habitude, elle n’avait pas échappé aux coups d’oeil assassins des commerçants et des habitants, bien qu’elle ait vu quelques hommes la regarder plus longuement que la normal. Habillée légèrement, d’une robe qu’on pouvait juger d’indécente par sa petite taille et par le fait qu’elle laissait à peu près, tout voir, Margaux arpentait depuis tôt le matin le pavé.

Elle n’avait plus honte des regards qu’elle attirait. Cela faisait depuis un moment qu’elle pratiquait ce métier à présent, et comme elle ne pouvait exercer prêt de l’église, elle s’était trouvé cet endroit prêt de la place publique. Au moins ici, elle ne sera pas embêtée bien que les commères du coin adoraient avoir de quoi se mettre sous la dent pour critiquer. Pathétique.

Soudain, des bruits de pas attirèrent son attention - de possibles clients? Ce qu’elle vit l’étonna. Une silhouette fine courrait plutôt vite dans sa direction, suivit plus loin de deux hommes en uniforme, hurlant à tout va
« Arrêtez-vous » ou encore « Arrêtez-la ! » Des policiers ! Mademoiselle Dumontier attrapa ses jupons et s’empressa de monter les marches qui mènent à sa planque, lorsqu’elle pensa au fuyard. Elle barra son chemin en lui agrippant le bras;

« Viens te cacher ! » lui dit-elle en l’attirant dans le bâtiment délabré.

L’instant d’après, elle ferma la porte et se plaqua dessus, regardant par un petit trou si les hommes qui la pourchassaient, s’en allait.


« Everyone has an Angel. A Guardian who watches over us. We can’t know what form they’ll take. One day, Old man, Next day, Little girl. But don’t let appearances fool you, They can be as fierce as any dragon”. Yet they’re not here to fight our battles. But to whisper from our hearts. Reminding that it’s us. Its everyone of us who holds power over the world we create. You can deny angels exist, Convince ourselves they can’t be real. But they show up anyway, at strange places and at strange times. They can speak through any character we can imagine. They’ll shout through demons if they have to. Daring us, challenging us to fight. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rmstitanic.forumgratuit.org
avatar

❝ Hissez haut matelot ! ❞
Ҩ MOUETTES : 60
Ҩ CRÉDIT : aurélie.
Ҩ MOOD : excitée par ce voyage.
Ҩ ÂGE DU PERSO : vingts-cinq ans.
Ҩ MÉTIER : danseuse à bord du Titanic et voleuse connue dans la France entière.
Ҩ CABINE : A22


Beyond the ice
Ҩ ETAT CIVIL : libre, tel un oiseau.
Ҩ CARNET D'ADRESSE :
Ҩ POURQUOI ?: un peu par hasard mais, je suis là pour l'aventure.

MessageSujet: Re: ROSE Ҩ Si la destinée ne nous aide pas, nous l'aiderons nous-même à se réaliser.   Sam 2 Juil - 10:44



Encore une journée comme les autres sous le ciel de Marseille, les habitants étaient habitués à un soleil radieux dans cette région or en ce début de soirée le ciel noir ne présageait rien de bon. Plus tôt dans la journée s'était trouvé sur la place, le marché quotidien , les rues étaient bondées de monde et les discutions allaient bon train. Rose avait fait halte dans la ville pour quelques jours et ne c'était pas gênée pour aller faire quelques acquisition illégales dans ce fameux marché. Flânant le long des rues elle se cherchait une proie intéressante pour cette nuit. Son regard s'attarda longuement sur une femme d'une quarantaine d'années, boudinée, enveloppée dans un châle en fourrure et se dandinant la tête bien haute espérant que les passants baisseraient les yeux sur son passage. Un petit rire s'échappa de la bouche de Rose, elle trouvait cette attitude tellement ridicule qu'elle prenait souvent du plaisir à dépouiller ces bourgeois bien trop hautains, cette femme faisait donc une cible parfaite.

Discrètement, Juliet entreprit sa filature dans les rues qui commençaient à se baigner d'ombre. La nuit était déjà tombée lorsque les deux femmes arrivèrent devant une grand bâtisse très luxueuse. Un sourire au lèvre, Rose sortit une pomme de sa poche et croqua un bout, attendant sagement le moment opportun pour se glisse dans la demeure. Une heure s'écoula avant que la jeune voleuse se décide à faire le tour du bâtiment, miracle une fenêtre était ouverte au deuxième étage. Très professionnelle, la jeune femme se hissa agilement sur le balcon en un rien de temps, puis pénétra dans ce qui semblait être la chambre à coucher. Ce qu'elle n'avait pas prévu, ce fut la maitresse de maison qui sortit de la salle de bain adjacente et surprit Rose entrant dans sa demeure. Sa réaction ne se fit pas attendre et son cri strident eu pour effet de chasser Juliet de la maison.

Lorsqu'elle fut dans le jardin elle se croyait sorti de cette erreur de calcul, cependant elle n'avait pas remarqué qu'une petite maisonnette non loin de la, au fond du jardin abritait deux agents de polices, chargés de protéger la quadragénaire. Alertés par le cri de cette dernière ils étaient sortis en courant et avait prit en chasse Rose, qui escalada la barrière délimitant la propriété et disparut dans la noir. Mais quelques secondes plus tard, les forces de l'ordre l'avait rattrapé, soit ils étaient plutôt rapides malgré leurs gros uniformes, soit ils connaissaient un raccourci, ce qui semblait plus plausible pour Rose, qui ne pouvait pas concevoir que quelqu'un, surtout pas un agent de police, soit plus rapide qu'elle. La course-poursuite n'en finissait plus et ce ne fut que lorsque Rose sentit quelqu'un l'agripper violemment pour l'entrainer dans une maison que tout redevint soudainement très calme.

« Qui êtes-vous ? » Dans la pénombre dans laquelle était plongée la pièce, Rose ne parvenait à distinguer que la silhouette qui semblait féminine de la personne qui venait de la sauver des griffes de ces deux policiers. « Où sommes-nous et pourquoi m'avez-vous entrainé ici ? Je me débrouillais très bien sans vous ! » siffla-t-elle entre ses dents, elle avait toujours eu beaucoup de mal à faire confiance aux gens et cette jeune femme qui lui faisait face ne faisait pas exception. De plus sa fierté aurait souffert si elle avait avoué à cette inconnue que son aide avait été la bienvenue car elle était exténuée par le voyage qu'elle venait de faire pour arriver jusqu’à Marseille, et la fierté, Rose n'avait rien de plus précieux à ses yeux. Elle la toisa longuement l'inconnue d'un air suspicieux restant en retrait, prête à parer toute tentative d'agression ou toute autre tentative malveillante à son égard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

❝ Le cœur d’une femme est un océan de secrets. ❞
Ҩ MOUETTES : 410
Ҩ CRÉDIT : gyspy love.
Ҩ MOOD : inquiète.
Ҩ ÂGE DU PERSO : 27 ans.
Ҩ MÉTIER : prostituée.
Ҩ CABINE : C102.


Beyond the ice
Ҩ ETAT CIVIL : seule.
Ҩ CARNET D'ADRESSE :
Ҩ POURQUOI ?: la retrouver.

MessageSujet: Re: ROSE Ҩ Si la destinée ne nous aide pas, nous l'aiderons nous-même à se réaliser.   Mar 19 Juil - 12:56

Chosroès Ier a dit... :
" Si la destinée ne nous aide pas, nous l'aiderons nous-même à se réaliser. "

La galère, Margaux connaissait. Depuis toute petite, elle se devait de faire des choix difficiles et des compromis pour vivre correctement. Les seules années de repi de sa vie, étaient peut être sa petite enfance, quand sa mère était encore de ce monde. Mais dés qu’elle a été emportée par sa dernière grossesse, le monde était devenu moins rose et beau pour l’ainée des Dumontier. Aujourd’hui, vous pourrez toujours chercher mais vous ne trouverez pas une personne plus blasée par la vie que la jeune femme. De plus, elle a beau être quelqu’un d’infecte, qui déteste tout bonnement qu’on lui tende la main par pitié, elle n’en est pas moins généreuse. Le jour et la nuit. Lorsqu’elle a vu cette jeune femme courir a en perdre haleine, pour échapper aux forces publiques, elle n’a pas hésité à la trainer dans son repère pour le cacher. Pourquoi? Faut-il une raison pour venir en aide à quelqu’un?

« Qui êtes-vous ? Où sommes-nous et pourquoi m'avez-vous entrainé ici ? Je me débrouillais très bien sans vous ! » psalmodia la fuyarde.

Margaux, plaquée contre la porte qu’elle venait de fermer, n’esquissa aucun geste et se contenta de laisser échapper un petit rire narquois. A travers l’œilleton, elle vit les policiers passer en courant, ne se souciant pas des bâtiments les entourant. Elle avait même pu apercevoir l’air dérouté d’un des hommes, qui ne savait pas où était passé la fille qu’il coursait. La ténébreuse s’éloigna de l’entrée et ouvrit un tiroir d’une commode. Elle en tira une boite d’allumettes et s’empressa d’allumer le bougeoir de l’entrée. Malheureusement pour elle, pas d'électricité dans cette pauvre maisonnée. A la lueur de la bougie, elle espionna la brunette à ses côtés.


« A votre air essoufflé, et votre tenue débraillée, j’en conclue que vous avez couru a travers plusieurs rues. Aujourd’hui, la police est formée pour faire un marathon, et croyez moi sur parole, vous n’aurez pas pu faire plus de chemin dans cette tenue. »
Dit-elle d’une voix froide et détachée.

Elle balança sa chevelure par dessus son épaule et attrapa le chandelier pour pousser une porte grinçante du couloir. Il est vrai que se donner à fond dans de la course, avec un corset qui vous comprime la poitrine, n’est pas chose aisée. Elle se tourna vers elle, ne laissant transparaître aucune émotion.


« Vous n'avez rien à craindre avec moi. »
rassura Margaux avant de pénétrer dans le petit salon.


« Everyone has an Angel. A Guardian who watches over us. We can’t know what form they’ll take. One day, Old man, Next day, Little girl. But don’t let appearances fool you, They can be as fierce as any dragon”. Yet they’re not here to fight our battles. But to whisper from our hearts. Reminding that it’s us. Its everyone of us who holds power over the world we create. You can deny angels exist, Convince ourselves they can’t be real. But they show up anyway, at strange places and at strange times. They can speak through any character we can imagine. They’ll shout through demons if they have to. Daring us, challenging us to fight. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rmstitanic.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: ROSE Ҩ Si la destinée ne nous aide pas, nous l'aiderons nous-même à se réaliser.   

Revenir en haut Aller en bas
 

ROSE Ҩ Si la destinée ne nous aide pas, nous l'aiderons nous-même à se réaliser.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
R.M.S Titanic ::  :: Les retours dans le passé-