LE FORUM SUBIT UNE TRES LONGUE PAUSE, LE TEMPS QUE LA NOUVELLE EQUIPE DU FORUM REMETTE EN PLACE DES INTRIGUES, ET QU'ELLE FASSE LE MENAGE... ATTENDEZ VOUS A DE GROSSES SURPRISES !
nouveau design, première tâche d'installée, et surtout un recensement en cours... venez consulter les nouveautés du mois (pluvieux) de juillet ! 
n'hésitez pas à nous rejoindre sur la chatbox, les amis. jouez pas aux timides !
privilégiez les hommes et évitez de tous aller en 1ère classe, s'il vous plait. on rentre dans une surpopulation de riches.
privilégiez les officiers et les troisièmes classes ♥

Partagez | 
 

 INTRIGUE #001 Ҩ topic de la première classe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

❝ Le cœur d’une femme est un océan de secrets. ❞
Ҩ MOUETTES : 410
Ҩ CRÉDIT : gyspy love.
Ҩ MOOD : inquiète.
Ҩ ÂGE DU PERSO : 27 ans.
Ҩ MÉTIER : prostituée.
Ҩ CABINE : C102.


Beyond the ice
Ҩ ETAT CIVIL : seule.
Ҩ CARNET D'ADRESSE :
Ҩ POURQUOI ?: la retrouver.

MessageSujet: INTRIGUE #001 Ҩ topic de la première classe   Mer 22 Juin - 22:02

INTRIGUE #001

Les flammèches du fier chandelier se laissaient distraire par les souffles qui s'entrecoupaient dans la pièce. Chacun regardait autour de soit, certain dévisageait quelques passagers, d'autres méprisaient son entourage, tandis que quelques uns tentaient de se faire oublier dans la foule. Une faible houle secouait le paquebot qui venait de se jeter sur les flots. Le Titanic. Chaque passager portait en lui une once d'émerveillement du à la magnificence du bateau. Car il était grandiose, et c'était presque peu dire.

Des rebords d'or couvraient les montures des portes et les rampes des escaliers, notre regard était immédiatement accroché par la brillance de chaque meuble et peu avait déjà vu pareil rassemblement de la haute société dans une même pièce. Les riches tissus s'entrechoquaient au rythme des poitrines qui se soulevaient, des bruits de bracelets et de couteux bijou tintaient dans la salle de bal. La première classe du RMS Titanic avait en effet était conviée dans une des plus grandes pièces du paquebot pour une sorte de réception de bienvenue. Un banquet avait été dressé sur une table avoisinant celle du cocktail et déjà, les ragots commençaient à circuler alors que les passagers avaient à peine eut le temps de ranger leurs bagages dans leurs cabines. [...]


« Everyone has an Angel. A Guardian who watches over us. We can’t know what form they’ll take. One day, Old man, Next day, Little girl. But don’t let appearances fool you, They can be as fierce as any dragon”. Yet they’re not here to fight our battles. But to whisper from our hearts. Reminding that it’s us. Its everyone of us who holds power over the world we create. You can deny angels exist, Convince ourselves they can’t be real. But they show up anyway, at strange places and at strange times. They can speak through any character we can imagine. They’ll shout through demons if they have to. Daring us, challenging us to fight. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rmstitanic.forumgratuit.org
avatar

❝ Hissez haut matelot ! ❞
Ҩ MOUETTES : 101
Ҩ CRÉDIT : Bazzart
Ҩ MOOD : Coincée
Ҩ ÂGE DU PERSO : 22 ans
Ҩ MÉTIER : Une dame de son rang ne travaille pas voyons
Ҩ CABINE : D07


Beyond the ice
Ҩ ETAT CIVIL : Célibataire
Ҩ CARNET D'ADRESSE :
Ҩ POURQUOI ?: Pour fuir un mariage forcé organisé par mes parents

MessageSujet: Re: INTRIGUE #001 Ҩ topic de la première classe   Sam 25 Juin - 15:41

Beth, accompagnée de sa bonne, était entrain de ranger ses vêtements coûteux dans les armoires mises à sa disposition. Elle n’en revenait pas de la beauté des lieux. Sa chambre était digne des plus grands palaces irlandais qu’elle avait eu l’occasion de voir à travers les livres d’histoire. Sa cabine était en bois et de riches tableaux décoraient les murs. Personne n’aurait pu dire en voyant cette pièce qu’elle se trouvait actuellement dans un bateau. Sa cabine était également constituée d’un petit salon personnel où les fauteuils en velours pourpre attiraient inévitablement tous les regards mais également d’une salle de bain privée dont la pièce maîtresse était une baignoire sur pied. Décidément, les choses n’avaient pas été faites à moitié. Et dire qu’elle avait payé son billet une bouchée de pain. Elle ne cessait de sourire et aurait bien sautillé sur place si son rang ne le lui avait pas interdit. Tout un coup, un majordome à l’air guindé entra dans sa chambre avec prudence après que Beth lui en ait donné l’autorisation.

« Bonjour Miss Corrington. Le capitaine et tout son équipage vous souhaite la bienvenue à bord du Titanic. Le capitaine tient également à vous inviter au bal de bienvenue qu’il organise au restaurant de la première classe. Nous espérons vous y voir chère demoiselle. Si vous avez besoin de quoi que ce soit, n’hésitez pas à faire appel à nous, nous sommes là pour ça. Excellente soirée »
Beth regarda sa bonne l’espace de quelques secondes. Celle-ci l’encouragea à participer à la fête d’un regard. Elles étaient assez complices et Beth lui était extrêmement reconnaissante de l’avoir aidée à s’enfuir de chez ses parents. Elle était consciente que la bonne ne pourrait pas participer à la fête mais ne s’en émut pas plus que ça. Elles n’appartenaient de toute façon pas à la même classe. Une heure plus tard, Beth descendit les marches qui la séparaient du restaurant en question. Elle avait enfilé une robe bleue marine qui était assez encombrante. Celle-ci était décorée de perles et de dentelles qui se croisaient dans des mouvements assez complexes. Elle avait également pris soin d’enfiler quelques bijoux assortis à sa robe ainsi qu’un chapeau composé d’une bleue de paon teinte. Les lumières des chandeliers se reflétaient de temps à autre dans ses bijoux ce qui avait le don d’illuminer la jeune femme. Parée de son éventail et de ses gants en dentelle blanc, elle prit bien vite place à la table sur laquelle était disposé un magnifique festin. Elle prit soin de saluer ses voisins d’un signe de tête et s’assit avec toute la grâce dont elle était capable. Elle était entourée d’un homme qui lui fit un baise main et d’une dame assez jeune qui la regardait avec attention. Assez gênée par la situation, Beth se contenta de prononcer ces quelques mots d’une manière très solennelle.

- « Bonsoir. Etant donné que nous allons passer le repas ensemble, je me permets de me présenter. Je m’appelle Miss Corrington. Enchantée de vous rencontrer »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

❝ Hissez haut matelot ! ❞
Ҩ MOUETTES : 271
Ҩ CRÉDIT : Bazzart
Ҩ MOOD : Bonne
Ҩ ÂGE DU PERSO : 39 ans
Ҩ MÉTIER : Premier officier sur le Titanic
Ҩ CABINE : A23


Beyond the ice
Ҩ ETAT CIVIL : marié
Ҩ CARNET D'ADRESSE :
Ҩ POURQUOI ?: je suis le premier officier du paquebot

MessageSujet: Re: INTRIGUE #001 Ҩ topic de la première classe   Sam 25 Juin - 20:42

    La première réception du paquebot Titanic allait être un moment mémorable. Enfin quand je dis la première, c'était sans compter celle qui avait été faite pour les officiers et l'équipage quelques jours avant le début de l'inauguration.

    Je n'étais pas de service ce soir là, ce qui allait me permettre de profiter de cette soirée. Cela revenait au second de travailler se soir. Chose que j'aurais normalement du faire. Cette place de second aurait du me revenir. Wilde est un voleur et il était certain que j'allais découvrir pourquoi j'étais rétrogradé.


    -Bienvenue.

    Bienvenue était le mot que j'avais le plus prononcer aux cours de ces 20 dernières minutes. Je souhaitais la bienvenue aux passagers de première classe qui arrivaient dans la salle de réception. Je serrais la main des gentilshommes et baisais celle de leurs femmes. Je ne savais pas vraiment avec qui discuter. Pour le moment, il n'y avait personne que je connaissais ou alors aucune personne avec qui j'avais envie de parler réellement. Je préféra rester là, à attendre qu'une personne que je connaisse arrive. En attendant, les passagers pouvaient penser que j'étais un officier fort aimable pour leurs souhaiter la bienvenue personnellement.


Dernière édition par William M. Murdoch le Sam 25 Juin - 23:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

❝ Hissez haut matelot ! ❞
Ҩ MOUETTES : 447
Ҩ CRÉDIT : Bazzart


Beyond the ice
Ҩ ETAT CIVIL : Célibataire
Ҩ CARNET D'ADRESSE :
Ҩ POURQUOI ?: Pour se sauver

MessageSujet: Re: INTRIGUE #001 Ҩ topic de la première classe   Sam 25 Juin - 23:31

Novalee s'était installée dans l'énorme suite qui lui était accordé ayant un statut aisée. La jeune femme pourtant ne se sentait pas réellement à sa place, elle voulait rentrer chez elle, être en présence de son père, de sa mère, de ses soeurs et frères et pourtant elle se retrouvai dans un paquebot six fois plus grand que ceux qu'elles connaissaient. Ce soir était prévue une soirée, elle avait été prévenue par un garçon de service, elle savait que pour faire bonne figure elle devait y aller ! Alors avec l'aide de sa servante elle se vêtue d'une robe blanche, en soie, cela mettait sa poitrine en valeur ce qui donnait un petit plus pour Novalee qui aimait plaire dans ce genre de banquet, sa demoiselle de chambre, lui mis une pince dans les cheveux pour qu'elle ne soit pas gêner par des mèches rebelles. Elle enfila la dernière touche qui n'était que le collier avec le pendentif en coeur que son père lui avait offert quand elle avait atteint sa majorité, c'était un présent précieux qu'elle se voyait mal de ne pas porter dans les circonstances où elle se situait à cette période.

Après s'être préparé, elle congédia sa servante, voulant qu'elle s'amuse comme elle allait présumé le faire dans le banquet organisé pour l'inauguration du Titanic. Elle se dirigea seule vers le restaurant destiné au première classe, elle n'avait pas l'impression d'être sur un bateau, elle n'avait pas le mal de mer et ne ressentait nulle part et d'autre le moindre mouvement, le sol qu'elle foulait rester stable. Elle pensa donc qu'il fallait qu'elle félicite l'inventeur de ce bateau hors norme. Dès que les portes s'ouvrirent à son arrivée, la jeune femme vu toutes les premières classes, près du banquet, discutailler poliment avec toutes les personnes de la haute bourgeoisie, elle ne pu s'empêcher de sourire à cette foule. Puis un jeune homme très charmant se dirigea vers la demoiselle, elle avait déjà entendue parler de lui, William Murdoch l'un des officiers du Titanic, voulant s'amuser la demoiselle avait déjà choisie sa proie. Quand il lui souhaita bienvenue, elle remarqua directement qu'il ne faisait pas de réel distinctement, il n'utilisait que la partie courtoisie de son caractère et quand il alla pour partir, Melle Romanova l'empêcha, en lui prenant le bras...

« Attendez un peu Monsieur Murdoch c'est bien ça ? Profitez un peu de cette soirée fort agréable et pourquoi pas en ma compagnie ! »



Chaque personne qu’on s’autorise à aimer,
est quelqu’un qu’on prend le risque de perdre.♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

❝ Elle a du penser que si elle sautait, elle s'envolerait ❞
Ҩ MOUETTES : 766
Ҩ CRÉDIT : © Aurélie
Ҩ MOOD : Bipolaire
Ҩ MÉTIER : Libraire
Ҩ CABINE : Cabine B17


Beyond the ice
Ҩ ETAT CIVIL : Libre comme l'air
Ҩ CARNET D'ADRESSE :
Ҩ POURQUOI ?: L'appel de la célébrité, réaliser mon rêve ♪

MessageSujet: Re: INTRIGUE #001 Ҩ topic de la première classe   Dim 26 Juin - 11:49

    Qui aurait cru qu'un jour je rencontrerais Shakeaspeare ?


    L'heure était venue... La première soirée du Titanic, parmi les premières classes, avait commencé. Pour la plupart, c'était l'occasion de parler argent, mariage ou encore business. L'ambiance était calme, on parlait en faisant de longues phrases, et marchait en prenant des airs maniérés. L'univers des riches me demeurerait donc toujours obscur : pourquoi tant de chichis ? Je distinguais çà ou là quelques personnes, hommes et femmes, qui semblaient dans la même position que moi : mal à l'aise. Leur vie n'était pas bien difficile à deviner, et je m'y appliquais allègrement, avant d'entrer en scène. Ces jeunes personnes avaient grandi dans la haute société, mais n'avaient jamais réussi à se conformer à tout ce protocole saugrenu...

    Une jeune femme me sorti de ma rêverie en me tapotant l'épaule. « Constance, ils vous veulent en scène dans cinq minutes. ». Je réalisais que mon heure avait sonné. Qu'enfin mes efforts allaient être récompensés : me produire à une réception huppée sur le plus grand paquebot à ce jour. Mais au diable l'excitation, il me fallait me concentrer... La vie m'imposait ce soir une épreuve de taille, qui allait passer ou casser. J'inspectais ma tenue une dernière fois, envahie par un trac que je tentais de maîtriser. Ma robe sobre me sied à merveille, bien qu'elle fut un peu inappropriée. La costumière du paquebot voulait innover, pour cette croisière, et avait décidé d'être un peu visionnaire. Le moyen qu'elle avait trouvé ? Coudre de somptueuses robes arrivant au-dessous du genou. En portant le modèle qu'elle avait dessiné pour moi, pour cette soirée, j'avais presque l'impression d'être nue. Il m'avait fallu trouver des bas noirs pour qu'on ne me reproche pas l'excentricité de mes vêtements. Enfin, mes pieds s'étaient retrouvés dans d'adorables souliers aux talons assez haut, pour compenser mon assez petite taille, malgré mes vingt-et-un ans.

    Un petit discours venait d'être énoncé pour précéder ma performance, et aussitôt je montais les marche pour accéder à la petite scène. La plupart des regards me scrutaient avec insistance, tandis que d'autres avaient repris leurs conversations avaient entrain. La peur au ventre, je fixais le fond de la salle, mon point de repères, et commençais à chanter dans le micro qui se dressait devant moi. J'y portais mes mains pour avoir plus de contrôle, mais le contact de ma peau avec le fer froid m'électrisa. Mon passage ne dura que le temps d'enchaîner convenablement quelques notes et mots à peu près justes... Pour cette soirée, je reviendrais plusieurs fois sur scène, mais d'autres artistes devraient se produire. Aussitôt arrivée, aussitôt repartie. Je n'avais foulé les planches de cette scène que quelques temps, mais c'en fut assez... J'en voulais encore. Je n'eus pas le temps de descendre de mon nuage ni de profiter de quelques faibles applaudissements – de riches personnages, imaginez ! – qu'un homme qui m'était familier vint à moi, le sourire aux lèvres.

    « Je peux vous aider, Mi Lord ? »




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

❝ Hissez haut matelot ! ❞
Ҩ MOUETTES : 215
Ҩ CRÉDIT : © exhibition
Ҩ ÂGE DU PERSO : 24 ans
Ҩ MÉTIER : Prince, c'est un métier ?


Beyond the ice
Ҩ ETAT CIVIL : Célibataire
Ҩ CARNET D'ADRESSE :
Ҩ POURQUOI ?: Vivre une vie où il n’est pas « Prince », voir de nouvelles terres, visiter un autre continent que l’Europe.

MessageSujet: Re: INTRIGUE #001 Ҩ topic de la première classe   Dim 26 Juin - 13:07

Ne serais-tu pas Constance ?

J’enfilais ma veste et la boutonnais avant de rester immobile pendant quelques minutes face au miroir. On nous avait fait parvenir un billet, dans chacune des chambres, qui annonçait une réception réservée aux passagers de “ Première Classe ”. J’étais parfaitement bien habillé ; mes chaussures étaient même très bien cirées. Comme le voulait la tradition noble anglaise, elles étaient usées et marquées de plis. Je n’avais jamais compris en quoi avoir des chaussures dont les plis étaient voyants était synonymes de richesse et d’élégance… Mais qu’importe. Les coutumes sont les coutumes, et nous ne pouvons rien faire contre. Je prenais mes gants et y passais mes mains sans difficulté avant de quitter mes appartements sans oublier de fermer à clé.

J’arrivais dans une salle qui commençait à se remplir. Tout le monde s’était encore mieux habillé pour cette inauguration. Je rentrais définitivement, et fus agréablement surpris par l’accueil fait par un officier lui-même. Je lui souris en lui serrant la main, quand en m’avançant, un serviteur vint me proposer une coupe de champagne. J’acceptais, et observais tout ce qui se passait autour de moi. Je ne connaissais encore personne, et tous avaient l’air occuper à discuter avec telle ou telle personne. Je ne voyais pas tellement comment m’incruster littéralement dans l’une de ces conversations, sans être présenté par quelqu’un.

Soudain, un homme — sûrement le capitaine ou le second — monta sur la scène au fond de la salle, commençant un gentil petit discours, simple et parfois drôle je dirais même. Je l’écoutais attentivement, apprenant que l’ouverture de cette réception allait se faire par une chanteuse. Je me concentrais alors encore plus. J’étais un très grand amateur d’art, et encore plus de musique. Tout ce qui était mélodique me détendait, et ayant une voix qui laisse à désirer, je me suis arrêté au piano… L’homme quitta la scène, laissant place à… Je la connaissais !

Sa voix était sublime, comme dans mon souvenir. Toutes les fois où je l’avais écoutée — elles n’étaient pas nombreuses, mais elles étaient intenses — j’avais eu ces frissons. C’était un don. Elle avait un vrai don, et j’étais fièr de l’avoir aidé à faire en sorte que tous le voient. Sa chanson dura quelques minutes, le temps de nous émerveiller. Je maudissais ceux qui étaient vite retournés à leur occupation, m’éclipsant de la salle pour intercepter la jeune fille au moment où elle descendrait de l’estrade.

« Je peux vous aider, Mi Lord ? » Je la regardais, souriant. Elle ne me reconnaissait donc pas ? Étais-je donc si mystérieux à ses yeux ? « Constance Appleton, si mes souvenirs sont bons ? Shakespeare Clarence. Nous nous sommes déjà recontrés… Par le passé » Je me baissais légèrement, et lui fis un baisemain. Je devais rester un gentleman après tout, origines secrètes ou non.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

❝ Elle a du penser que si elle sautait, elle s'envolerait ❞
Ҩ MOUETTES : 766
Ҩ CRÉDIT : © Aurélie
Ҩ MOOD : Bipolaire
Ҩ MÉTIER : Libraire
Ҩ CABINE : Cabine B17


Beyond the ice
Ҩ ETAT CIVIL : Libre comme l'air
Ҩ CARNET D'ADRESSE :
Ҩ POURQUOI ?: L'appel de la célébrité, réaliser mon rêve ♪

MessageSujet: Re: INTRIGUE #001 Ҩ topic de la première classe   Dim 26 Juin - 13:57

    Action, suspens, mystères...


    Les passagers continuèrent leurs petits affaires, comme si de rien n'était, après mon passage... La salle avait semblé être presque indifférente à la chanson, mais ce n'était pas là l'important. J'avais aperçu dans la salle quelques personnes que je connaissais, et qui m'avaient applaudie, fort heureusement. Parmi elle, on pouvait compter la jeune Mlle Romanova, que j'avais rencontré au matin-même, lors de la répétition du spectacle. Elle était actuellement en train de bavarder avec Mr Murdoch, le premier officier du paquebot. Ce dernier semblait être en permission, pour pouvoir participer à cette soirée mondaine, je ne pouvais l'envisager autrement. Que voulait le commandant ? Nous faire chavirer ? Non, certainement pas. Mais mes pensées se retournèrent vers l'homme qui se dressait devant moi. Il s'était saisi de ma main pour y déposer un baiser, avant de se présenter. « Constance Appleton, si mes souvenirs sont bons ? Shakespeare Clarence. Nous nous sommes déjà rencontrés… Par le passé. ». Sur le coup, je ne sus trop quoi répondre, car les souvenirs m'assaillirent tous d'un bloc. C'était lui. Lui, l'homme à la main gantée de mon passé, celui qui avait propulsé ma carrière. Me voir à chanter ainsi sur le RMS Titanic... mmh, il devait être fier de lui. À la fois chamboulée et surprise, je fis quelques pas pour sortir des coulisses et rejoindre la salle. Il me suivit, et à une table, je pus enfin aligner quelques mots.

    « Oui. Oui, bien entendu que je me souviens de vous, comment vous oubliez ? » Je marquais une pause, pour observer un peu mieux mon interlocuteur. « Vous semblez ne pas avoir vieilli d'un jour, c'est assez impressionnant... Mais dites-moi, que faites-vous sur le Titanic, Lord Clarence ? »

    Une de mes camarades de l'équipage passa près de nous, distribuant quelques amuses-bouche. Je l'interceptai, et lui demandai de nous apporter quelques rafraîchissements avant qu'elle ne reparte. Pour ensuite continuer la conversation... Mon regard se perdait sur Shakespeare. Des années avaient passé, et pourtant il se souvenait encore de moi comme si ça avait été hier... Je ne voulais pas croire que j'avais été un grand événement dans sa vie. Il devait simplement se rappeler qu'il avait aidé une jeune chanteuse à percer dans le show-business, rien de plus... Je n'étais pas une personne bien importante, juste une mièvre petite chose qui souhaitait réaliser son rêve. J'attendais sa réponse à ma question comme un bambin excité par son anniversaire... Comparaison étrange, mais derrière tout ce temps écoulé depuis notre dernière rencontre devaient certainement se cacher quelques choses. Peut être même quelques vilaines petites choses... Des secrets ? Bien sûr, ce ne serait pas à moi qu'il les raconterait, mais j'avais encore un petit espoir. J'avais un bon élément sur lequel il avait pu compter autrefois, alors pourquoi arrêter l'histoire maintenant ? De l'action, du suspens, des mystères. C'était ce que je demandais.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

❝ Hissez haut matelot ! ❞
Ҩ MOUETTES : 271
Ҩ CRÉDIT : Bazzart
Ҩ MOOD : Bonne
Ҩ ÂGE DU PERSO : 39 ans
Ҩ MÉTIER : Premier officier sur le Titanic
Ҩ CABINE : A23


Beyond the ice
Ҩ ETAT CIVIL : marié
Ҩ CARNET D'ADRESSE :
Ҩ POURQUOI ?: je suis le premier officier du paquebot

MessageSujet: Re: INTRIGUE #001 Ҩ topic de la première classe   Dim 26 Juin - 19:13

    Cela faisait maintenant une vingtaine de minute que je saluais tout les nouveaux arrivants. Je commençais à avoir l'impression d'être un vulgaire maître d’hôtel. Alors que la porte s'ouvrait pour la 50 ème fois, je vis Miss Romanova entrer. C'était une séduisante jeune femme dont j'avais eu le plaisir de valider le billet en personne. La jeune femme portait une magnifique et simple robe en soie blanche, ainsi qu'un sublime pendentif qui m'était en valeur sa poitrine.
    Lorsque je m'approcha d'elle pour la saluer, je lui fis un sourire aimable. Je lui souhaita la bienvenue à la réception et baisa sa main. Alors que j'allais souhaiter la bienvenue à un nouvel arrivant, elle attrapa mon bras et m'invita à continuer la soirée en sa compagnie.


    -Et bien soites, je crois ne pas vraiment avoir le choix. dis-je d'une voix taquine.

    Toujours son bras accroché au mien. Je nous dirigea vers une fenêtre. La nuit était à présent noire et l'agitation de l'embarcation qui faisait rage dans l'après midi, avait totalement disparu. Pour laisser place à une mer paisible et sans aucun remous. Repensez à l'agitation et à l'excitation de l'embarcation me rappela que la jeune femme qui m'accompagnait était, me semble t'il, arrivée seule.

    -Il me semble que vous étiez seule lorsque j' ai validé votre billet. Comment ce fait 'il qu'une si jeune femme voyage seule ?

    Un serveur passa près de nous et je lui fis signe de s'approcher de nous. Une fois à notre niveau, je pris deux coupes de champagne dont une que j'offris à Miss Romanova.


Dernière édition par William M. Murdoch le Lun 27 Juin - 14:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

❝ Hissez haut matelot ! ❞
Ҩ MOUETTES : 215
Ҩ CRÉDIT : © exhibition
Ҩ ÂGE DU PERSO : 24 ans
Ҩ MÉTIER : Prince, c'est un métier ?


Beyond the ice
Ҩ ETAT CIVIL : Célibataire
Ҩ CARNET D'ADRESSE :
Ҩ POURQUOI ?: Vivre une vie où il n’est pas « Prince », voir de nouvelles terres, visiter un autre continent que l’Europe.

MessageSujet: Re: INTRIGUE #001 Ҩ topic de la première classe   Lun 27 Juin - 11:49

Elle eut l’air plus que surprise de me voir présent sur le RMS Titanic, paquebot sur lequel elle avait été employée en tant que chanteuse, carrière dont j’avais eu l’honneur de pulser. Je sortis des coulisses à sa suite pour regagner la grande salle où nous nous installions à une table. Finalement, je n’avais pas à être introduit quelque part parmi les premières classes, pas aujourd’hui : ce soir, je prenais des nouvelles de Miss Appleton. « Oui. Oui, bien entendu que je me souviens de vous, comment vous oublier ? » me répondit-elle enfin. Je souris, content et soulagé qu’elle ne m’ait pas abandonné dans un coin de sa mémoire. « Vous semblez ne pas avoir vieilli d'un jour, c'est assez impressionnant... Mais dites-moi, que faites-vous sur le Titanic, Lord Clarence ? » Je ne pus m’empêcher de rire en l’écoutant, surtout par rapport à la première partie de ses dires. Ne pas avoir vieilli ? J’espérais bien, j’étais encore jeune ! Bon, j’aurais pu paraître plus mature, peut-être, qu’à l’époque mais nous ne parlions pas encore en décennie !

« Quand à vous, Miss Appleton, vous semblez bien plus épanouie, c’est très agréable de vous rencontrer à nouveau » À vrai dire, j’avais beaucoup de mal à y croire. Je l’avais aidée, certes, mais je pensais que plus jamais je n’aurais l’occasion d’avoir une conversation posée avec elle. Ce voyage s’annonçait vraiment intéressant si ce genre de surprise continuait à fluer ! Un silence s’était installé, et je n’avais toujours pas répondu à sa question. Sortant de ma rêverie, je lui offrais un très grand sourire. « Voir de nouveaux paysages, voyager… Comme beaucoup ici, je suppose ! » Elle ne savait rien de mes origines — Dieu soit loué — ce qui me permettait de ne rien dire sur mes intentions de voir de plus près d’autres mondes sans qu’on ne sache que j’étais un prince anglais, de ne rien dire sur mes intentions de me fondre dans l’aristocratie et voir leur vrai comportement, un comportement non falsifié si je puis dire.

Constance intercepta une jeune femme qui s’occupait de l’amuse-bouche, lui demandant quelques boissons qui pourraient nous rafraîchir et nous accompagner durant notre petite conversation. Ne sachant trop que dire, je fis la même chose que ce qu’elle avait l’air de faire : l’observer. J’avais raison : elle avait changé. Ses yeux étaient devenus plus pétillants, plus vifs. Elle ne manquait pas de charme, c’était très important pour une chanteuse. Avant de capter l’attention du lecteur avec sa voix, elle devait la capter rien qu’avec son arrivée. Je pense qu’elle avait ce petit… Truc. Je me devais de relancer la conversation, c’était presque mon rôle, n’est-ce pas ? La même jeune femme arriva avec deux verres de champagne. Je lui donnais celui que j’avais, qui s’était réchauffé depuis — et qui était quasiment vide. « Alors, dites-moi. Comment se porte votre carrière ? À vous de me dire comment vous en êtes arrivée à chanter sur un paquebot tel que celui-ci ? » J’espérais qu’elle me donne de grandes nouvelles. Je savais qu’elle avait un don, je ne pouvais pas avoir été le seul à l’avoir remarqué. C’était impossible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

❝ Elle a du penser que si elle sautait, elle s'envolerait ❞
Ҩ MOUETTES : 766
Ҩ CRÉDIT : © Aurélie
Ҩ MOOD : Bipolaire
Ҩ MÉTIER : Libraire
Ҩ CABINE : Cabine B17


Beyond the ice
Ҩ ETAT CIVIL : Libre comme l'air
Ҩ CARNET D'ADRESSE :
Ҩ POURQUOI ?: L'appel de la célébrité, réaliser mon rêve ♪

MessageSujet: Re: INTRIGUE #001 Ҩ topic de la première classe   Lun 27 Juin - 17:23

    Le spectacle doit continuer


    Nous avions laissé la place à un ensemble de danseurs et d'un autre chanteur, prêt à apporter beaucoup plus d'ambiance à cette soirée monotone que moi, hélas. Couleurs, plumes, fanfreluches. Tout était réuni pour distraire ces bourgeois sans âme, tandis que Shakespeare Clarence s'était décidé à prendre de mes nouvelles. « Quand à vous, Miss Appleton, vous semblez bien plus épanouie, c’est très agréable de vous rencontrer à nouveau ». Épanouie ? C'était peut être le mot juste, mais la vérité était qu'on pouvait le coupler avec des tas d'autres mots, beaucoup moins... Positifs. Tels que la fatigue, le travail, l'acharnement, la répétition permanente. Certes étais-je épanouie, mais le travail que je devais fournir pour être parfaite quoi qu'il arrive était un lourd fardeau que je me devais de supporter. Sourire, sécher ses larmes, remonter en scène. Le spectacle devait continuer... Lord Clarence poursuivit alors en répondant enfin à la question que je lui eus posé. Alors comme ça il voulait voir de nouveaux paysages ? Dieu que je le comprenais. Vivre sans voyager devait être d'un ennui... Qu'il profite de son argent pour voir du pays.

    « Vous êtes un homme chanceux, Mr Clarence. Voyager à ma guise, comme j'adorerais ! Si ce bateau nous amène à bon port, mon premier souhait sera de partir... De m'enfuir sur Broadway, ne serait-ce pas magnifique ? » Pour toute réponse, un hochement de tête. La conversation se devait d'être alimentée, mais comment ? Tant d'eau avait coulé sous les ponts que les nouvelles étaient difficiles à trouver. Je poursuivis. « Mais vous savez, même si j'ai un désir de partir, je ne me déplais pas ici... On m'a proposé le contrat lors d'une représentation de The Pink Lady ! Ça ne restera un des moments forts de mon existence, pensez-vous. Le soir-même je signais des papiers, et quelques jours plus tard je faisais la connaissance de l'équipage. Ce fut la même sensation qu'un rêve éveillé, vous êtes conscients de ce qui se passe, mais c'est à la fois tellement flou... ».

    Je bus une gorgée du champagne apporté par Shakespeare. Je n'étais pas une adepte des boissons alcoolisées, mais pour cette soirée je pourrais bien faire exception, elles n'ont jamais tué personne. Tout du moins je ne l'espérais pas ? Passons. Tant de questions à propos de mon mystérieux bienfaiteur restaient sans réponse... Après tout, nous étions là, à bavarder tout en buvant deux belles flûtes de champagne, mais savais-je qui il était vraiment ? S'il était marié ? Allez savoir, peut être étais-je en train de parler à un imposteur, ou pire, un gangster qui m'avait propulsée avec des liasses d'argent sale ! Mais ces pensées s'envolèrent, au son de la musique... Rythmée, entraînante... Je devais vraiment arrêter de m'en faire à propos de ce Monsieur Clarence, ce ne pouvait être qu'un homme bien. Un homme bien qui ne disait pas grand chose sur lui, mais là était tout le but du jeu...




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

❝ Hissez haut matelot ! ❞
Ҩ MOUETTES : 518
Ҩ CRÉDIT : Akana
Ҩ MOOD : faussement posé
Ҩ ÂGE DU PERSO : 25
Ҩ MÉTIER : noble & homme d'affaire
Ҩ CABINE : D06


Beyond the ice
Ҩ ETAT CIVIL : célibataire mais amoureux
Ҩ CARNET D'ADRESSE :
Ҩ POURQUOI ?: pour laisser mon passé derrière moi et faire fructifier mes affaires financiéres

MessageSujet: Re: INTRIGUE #001 Ҩ topic de la première classe   Mer 29 Juin - 0:26

J'étais tranquillement assis dans l'un des fauteuils de ma suite en lisant quand la porte s'ouvrit. Je regardais une jeune domestique rentrer en me présentant un billet dans un petit plateau d'argent. Je le pris en remerciant la jeune fille sur un ton aimable et je la laissai parti, ne prêtant nulle attention à ses joues légèrement rosit. Nous, les premières classes, étions conviés à une soirée de bienvenue. Je posai le billet sur la table en soupirant, n'ayant nul envie d'aller à cette réception mais je devais mis rendre, pour éviter toute rumeur ou scandale mal venue.

J'enfilais l'un de mes costumes que la domestique avait rangés avec soin. Il faudrait que je songe à lui laisser un pourboire pour le travail impeccable qu'elle avait fait et cela me permettrait d'éviter qu'elle n'est l'idée de voler mes affaires personnelles. Passant devant le miroir de plein pied, je vérifiai une ultime fois que je n'avais aucuns plis avant de me rendre à la réception. En haut des escaliers, je regardais avec un désintérêt total la salle de réception qui pourtant était somptueuse en caressant d'un geste familier ma bague à ma main droite. Puis je descendis rejoindre la foule de riche dont je faisais malheureusement partie. Marchant d'un air assuré au milieu de cette foule, souriant faussement à quelques connaissances, je vis Beth. Je m’approchai d'elle avec discrétion, ignorant avec soin les regards insistant et charmeur de quelques jeunes filles qui me laissait totalement de marbre. Voyant qu'elle était entourée d'un jeune homme et d'une jeune femme inconnue, j'attendis qu'elle se présente aux autres avant de venir la voir, la bienséance prime toujours.

« Bonsoir. Etant donné que nous allons passer le repas ensemble, je me permets de me présenter. Je m’appelle Miss Corrington. Enchantée de vous rencontrer »

A cet instant, je m'assis nonchalamment à ses côtés, saisissant sa main au passage. Puis la regardant dans les yeux, je le fis un baisemain.

"Je crois que nous nous sommes déjà rencontré quelque part. Pourriez-vous me rafraichir la mémoire ? Je crois qu'elle m'abandonne, surement trop subjugué par votre beauté... "

Je lâchai délicatement sa main un léger sourire ourlant mes lèvres. J'aimais m'amuser à ce petit jeu de séduction tout à fait innocent avec elle, puisque nous savions très bien qu'il n'y aurait jamais que de l'amitié entre nous. Il semblerait que cette soirée allait être beaucoup plus intéressante que je ne l'avais cru initialement. Il ne manquait plus qu'un serveur, mignon si possible, vienne nous servir du champagne et je pourrais passer une agréable soirée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

❝ Hissez haut matelot ! ❞
Ҩ MOUETTES : 101
Ҩ CRÉDIT : Bazzart
Ҩ MOOD : Coincée
Ҩ ÂGE DU PERSO : 22 ans
Ҩ MÉTIER : Une dame de son rang ne travaille pas voyons
Ҩ CABINE : D07


Beyond the ice
Ҩ ETAT CIVIL : Célibataire
Ҩ CARNET D'ADRESSE :
Ҩ POURQUOI ?: Pour fuir un mariage forcé organisé par mes parents

MessageSujet: Re: INTRIGUE #001 Ҩ topic de la première classe   Mer 29 Juin - 21:52


Beth était assise bien droite sur sa chaise attendant désespérément que l’un de ses voisins se décide à lui adresser la parole, cependant, personne n’osa faire le premier pas. Regrettant de s’être assise à cet endroit, elle tourna la tête en quête d’une meilleure compagnie lorsqu’elle aperçut un ravissant jeune homme assis à côté d’elle. Beth ne put s’empêcher d’esquisser un large sourire spontané. Elle lui tendit sa main afin qu’il la prenne et la baise et, ensuite, attendit qu’il lui adresse la parole ce qu’il ne tarda pas à faire. A l’écoute de ses paroles, Beth ne put s’empêcher de pouffer de manière gênée, la main devant la bouche. En vérité, et malgré ce discours, ils se connaissaient plutôt bien étant donné qu’ils étaient meilleurs amis depuis de nombreuses années. Elle était assez surprise de le voir ici étant donné qu’elle croyait avoir quitté sa vie d’avant en quittant ses parents. Néanmoins, la surprise du moment fit bien vite place à la joie et même à l’euphorie. Elle décida de rentrer dans son jeu tout en sachant très bien que leur amitié était purement platonique.

- « Je crois que nous nous sommes déjà rencontré quelque part. Pourriez-vous me rafraichir la mémoire ? Je crois qu'elle m'abandonne, surement trop subjugué par votre beauté... »
- « En effet, nous avons déjà dû nous croiser auparavant. Mister O’Riley, c’est bien cela ? Pardonnez mon impertinence mais je me souviens très bien de vous étant donné que vous avez suscité chez moi un certain émoi lors de notre première rencontre »

Ne pouvant jouer à ce jeu plus longtemps, elle éclata de rire et le prit dans ses bras sous les regards choqués de personnes encore plus coincées qu’elle. Il est vrai qu’elle n’avait pas pour habitude de prendre les hommes dans ses bras mais son meilleur ami était l’exception qui confirmait la règle. Elle était tellement heureuse de le voir qu’elle voulait le lui montrer par tous les moyens. Décidément, en embarquant sur un coup de tête, elle se rendait compte qu’elle avait embarqué avec sa meilleure amie et son équivalent masculin ce qui était plutôt une bonne chose. Relâchant son étreinte, elle le questionna par rapport à sa présence sur ce paquebot.

- « Dis moi Donovan, si mes souvenirs sont bons tu ne m’as jamais parlé d’embarquement sur le Titanic … tu comptais donc partir en catimini sans me dire au revoir ? » dit-elle sur un ton de reproche.

Certes, il aurait pu lui retourner exactement la même remarque mais elle avait eu une longueur d’avance sur lui ce qui la mettait dans la position de celle qui réprimande et non l’inverse. Elle était extrêmement contente de le voir ici. Cela lui ferait un soutien supplémentaire dans la nouvelle vie qu’elle comptait mener aux États-Unis. Elle se demandait si Donovan savait la raison de son embarquement. Enfin, elle lui avait déjà parlé de ce mariage forcé mais elle ne savait pas s’il avait fait le lien ou non. De toute manière, s’ils en parlaient, il vaudrait mieux qu’ils soient discrets étant donné que leurs voisins ne rataient pas une miette de leur conversation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

❝ Hissez haut matelot ! ❞
Ҩ MOUETTES : 518
Ҩ CRÉDIT : Akana
Ҩ MOOD : faussement posé
Ҩ ÂGE DU PERSO : 25
Ҩ MÉTIER : noble & homme d'affaire
Ҩ CABINE : D06


Beyond the ice
Ҩ ETAT CIVIL : célibataire mais amoureux
Ҩ CARNET D'ADRESSE :
Ҩ POURQUOI ?: pour laisser mon passé derrière moi et faire fructifier mes affaires financiéres

MessageSujet: Re: INTRIGUE #001 Ҩ topic de la première classe   Jeu 30 Juin - 0:13

Le pétillement de joie que je voyais dans le regard de Beth me réchauffait le cœur. Cela faisait un petit moment que je ne l'avais pas vu, trop occupé avec mon travail. Je m'en voulais d'ailleurs un peu mais je comptais bien me rattraper ce soir. Jouant mon petit jeu, Beth me répondit:

- « En effet, nous avons déjà dû nous croiser auparavant. Mister O’Riley, c’est bien cela ? Pardonnez mon impertinence mais je me souviens très bien de vous étant donné que vous avez suscité chez moi un certain émoi lors de notre première rencontre »

Je comptais jusqu'à trois dans ma tête sachant qu'elle ne continuerait pas à jouer à ce petit jeu de séduction. La plupart du temps, on échangeait deux répliques avant que... et Beth me sauta quasiment dessus en riant. Voilà où je voulais en venir. Je répondis à son étreinte avec plaisir. J'étais habituée à ses effusions d'affections, totalement hors propos dans notre univers de riche si guindé et cela me faisait toujours plaisir de voir qu'elle m'appréciait toujours autant. Puis relâchant son étreinte, elle me regardait avec un petit air réprobateur.

- « Dis moi Donovan, si mes souvenirs sont bons tu ne m’as jamais parlé d’embarquement sur le Titanic … tu comptais donc partir en catimini sans me dire au revoir ? »

J'affichais un air coupable me rendant compte avec horreur que totalement pris dans mon idée de partir loin, j'avais osé oublier mes amis et surtout Beth... Je passais ma main dans les cheveux, tic nerveux chez moi en regardant un peu ailleurs. Je n'avais pas du tout envie de la froisser mais j'allais quand même pas lui mentir pour ça. J'optais donc pour la vérité.

" Je vais être honnête... J'ai totalement oublié de te prévenir. A vrai dire, je voulais quitter l'Irlande car trop de souvenir si rattache et que j'ai besoin de passé à autre chose. Je pense que toi plus que personne, comprend pourquoi je veux fuir ses souvenirs-la... "

J'avais dit ça à voix basse en me penchant légèrement vers elle pour que sa voisine de table n'entende pas. Les rumeurs allaient beaucoup trop vite dans notre milieu et je n'avais pas réellement envie qu'une parfaite inconnue sache mes problèmes passés qui me tourmenté toujours un peu d'ailleurs. Cependant, n'ayant strictement aucune envie de me morfondre sur ça, je changeais de sujet et parla à voix haute de sujet plus banale.

« Alors Beth, comment trouves-tu ce paquebot ? Est-il à la hauteur de tes espérances, si ce n'est plus car je pense que ce navire est l'endroit idéale pour faire quelques rencontres agréable, je pense. »

Je lui souris légèrement en prenant une coupe de champagne pour me désaltérer. J'avais deviné que si elle était là, c'était pour fuir ce mariage qu'elle ne voulait pas et je la comprenais d'ailleurs. Cela n'allait pas être moi qui allait lui faire quelques reproches que ce soit sur ce sujet car selon, la liberté de choix était le plus important et en particulier, le fait de choisir son partenaire de vie. J'espérais donc qu'elle rencontrait une personne qui serait la rendre heureuse. Elle le méritait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

❝ Hissez haut matelot ! ❞
Ҩ MOUETTES : 101
Ҩ CRÉDIT : Bazzart
Ҩ MOOD : Coincée
Ҩ ÂGE DU PERSO : 22 ans
Ҩ MÉTIER : Une dame de son rang ne travaille pas voyons
Ҩ CABINE : D07


Beyond the ice
Ҩ ETAT CIVIL : Célibataire
Ҩ CARNET D'ADRESSE :
Ҩ POURQUOI ?: Pour fuir un mariage forcé organisé par mes parents

MessageSujet: Re: INTRIGUE #001 Ҩ topic de la première classe   Jeu 30 Juin - 19:32

Beth attendait donc que Donovan daigne lui avouer la raison du « pourquoi il ne l’avait pas prévenue ». Elle le savait très honnête et était donc persuadée, à juste titre, qu’il n’essaierait pas d’inventer de fausses excuses pour avoir l’air innocent. Comme elle l’avait préconisé, il ne prit pas de détours et lui avoua clairement la raison qui l’avait poussé à agir comme cela.

- " Je vais être honnête... J'ai totalement oublié de te prévenir. A vrai dire, je voulais quitter l'Irlande car trop de souvenirs s’y rattache et que j'ai besoin de passer à autre chose. Je pense que toi plus que personne, comprend pourquoi je veux fuir ses souvenirs-la... "
- « Oui, je comprends. Je ne peux pas te blâmer car, de toute façon, j’ai fait pareil que toi. Je suis aussi partie sans me retourner et sans te prévenir. Néanmoins, je suis vraiment contente de t’avoir à mes côtés pour cette traversée »

En effet, Beth comprenait. Ils étaient plus ou moins dans le même bateau tous les deux, sans mauvais jeu de mots. Il avait tous les deux embarqué pour enfin pouvoir vivre le grand amour en toute liberté. Dans le fond, ils se ressemblaient bien plus qu’ils ne voulaient bien l’admettre. Beth était très contente de pouvoir partager sa vie, de pouvoir lui confier ses secrets sans qu’aucune ambigüité ne vienne gâcher leur belle amitié. De temps en temps, elle se disait que Donovan incarnait l’homme parfait à ses yeux. Il était courageux, assumait ses choix et venait des classes les plus hautes. Il aurait fait un mari exemplaire pour elle. D’ailleurs, ses parents qui n’étaient pas au courant de son homosexualité, lui avait souvent conseillé de tenter l’affaire avec le jeune homme. Sans résultats. A chaque fois qu’elle y pensait, elle ne pouvait s’empêcher de rire. Non, décidément, cela aurait vraiment fait trop bizarre qu’ils soient en couple. Elle l’aimait comme le frère qu’elle n’avait jamais eu et cela lui suffisait entièrement. Après avoir abordé le sujet douloureux qu’était leur vie en Irlande, Donovan décida de changer de sujet pour son plus grand plaisir.

- « Alors Beth, comment trouves-tu ce paquebot ? Est-il à la hauteur de tes espérances, si ce n'est plus car je pense que ce navire est l'endroit idéal pour faire quelques rencontres agréables, je pense. »
- « J’espère, en effet, pouvoir rencontrer un homme qui correspondra à mes critères même si tu sais que je suis très difficile » Elle enchaina en parlant extrêmement bas pour ne pas que les autres l’entende. « J’espère que tu ne me voleras pas mes potentielles conquêtes sous le nez en tous cas ! »

Beth éclata de rire. Pour l’instant, cela ne leur était jamais arrivé mais qui sait ? C’était le genre de bêtise qui aurait pu briser leur amitié à tout jamais … Beth préféra ne pas y penser. De toute manière, si cela arrivait, elle laisserait sûrement sa conquête à Donovan. Elle faisait toujours passer le bonheur de son meilleur ami avant le sien. Beth était comme ça. Autant, elle pouvait paraître arrogante et hautaine avec les classes inférieures, autant elle pouvait s’avérer douce et compréhensive avec les premières classes mais surtout avec son meilleur ami à qui elle tenait énormément. Il ne fallait donc pas la juger trop vite surtout lorsqu’on sait que cette aversion pour les classes inférieures lui vient de ses parents et qu’il est très difficile de renier du jour au lendemain toutes ses convictions qu’elles soient bonnes ou mauvaises.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

❝ Hissez haut matelot ! ❞
Ҩ MOUETTES : 518
Ҩ CRÉDIT : Akana
Ҩ MOOD : faussement posé
Ҩ ÂGE DU PERSO : 25
Ҩ MÉTIER : noble & homme d'affaire
Ҩ CABINE : D06


Beyond the ice
Ҩ ETAT CIVIL : célibataire mais amoureux
Ҩ CARNET D'ADRESSE :
Ҩ POURQUOI ?: pour laisser mon passé derrière moi et faire fructifier mes affaires financiéres

MessageSujet: Re: INTRIGUE #001 Ҩ topic de la première classe   Jeu 30 Juin - 22:38

J'étais rassuré de voir qu'elle ne m'en voulait pas d'avoir oublié de la prévenir. Je détestais être en froid avec les personnes qui étaient importante à mes yeux. Puis il était vrai qu'elle avait fait la même chose que moi. Comme quoi, nous nous ressemblions beaucoup parfois. Cependant, elle avait une personnalité beaucoup solaire que moi. Elle était comme une sorte de brise de fraicheur pour moi. Je savais que lorsque j'allais mal, je la trouverais toujours et c'était extrêmement rassurant pour moi, je ne peux nier. Elle était une sorte de petite sœur de cœur pour moi, quelqu'un que j'avais envie de protéger. Je me rappelle avoir songé une seule fois à si c'était possible qu'elle et moi formions un couple. Vu le frisson d'horreur qui m'a parcouru l'échine à cette idée, je compris que de un, j'étais définitivement gay et que deux, Beth serait à jamais une amie et c'était loin pour me déplaire car qu'est-ce que nous aurions eu la même relation remplit de complicité ? Je ne crois pas, les relations amoureuses font que cela crée comme une certaine retenue sur certains sujets qui ne poserait ordinairement aucun problème avec un ami, car ce n'est pas le même genre de sentiments qui est mis en jeu. En parlant de relation amoureuse, elle me répondit.

- « J’espère, en effet, pouvoir rencontrer un homme qui correspondra à mes critères même si tu sais que je suis très difficile »

Je souris à cette réplique, n'en attendant pas moins d'elle à ce propos. Je me demandais d'ailleurs si un jour elle trouverait quelqu'un qui lui conviendra. Enfin, il faut laisser le temps au temps. Elle enchaina en me disant tout bas pour que les autres ne l'entendent pas, les yeux pétillants de malice. « J’espère que tu ne me voleras pas mes potentielles conquêtes sous le nez en tous cas ! »

J’éclatai de rire ne mettant pas attendu à ce qu'elle me dise ça. Cet idée ne m'avait jamais effleuré l'esprit mais c'est vrai qu'étant meilleur amis, il avait peut-être des chances pour que nous ayons les mêmes goûts au sujet des hommes. Néanmoins, mon caractère et celui de Beth différaient énormément. Nous avions des manières de penser et de voir le monde complémentaire et non, identique donc il me paraissait peu probable qu'une chose pareille. De toute manière mieux valait ne pas y penser, surtout que c'était quelque chose de tout à fait hypothétique et si cela arrivait, je passerais mon amitié avec Beth avant tout. On m'avait trop répété que l'amour passe mais l'amitié reste et jusqu'à aujourd'hui ça c'était avéré vrai.
Je murmurais tout bas ayant lancé au préalable un regard noir à la voisine de table qui tendait un peu trop l'oreille à mon goût.

" T'inquiète pas, tu sais bien que je ferais jamais ça. Notre amitié m'est beaucoup plus précieuse pour qu'un homme s'immisce entre nous, sans mauvais jeu de mot..." J'affichais un léger sourire avant de me lever, tendant la main vers Beth. " Puisque nous avons était convié à cette réception pour passer un agréable moment, est-ce qu'une danse te tenterais ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

❝ Hissez haut matelot ! ❞
Ҩ MOUETTES : 101
Ҩ CRÉDIT : Bazzart
Ҩ MOOD : Coincée
Ҩ ÂGE DU PERSO : 22 ans
Ҩ MÉTIER : Une dame de son rang ne travaille pas voyons
Ҩ CABINE : D07


Beyond the ice
Ҩ ETAT CIVIL : Célibataire
Ҩ CARNET D'ADRESSE :
Ҩ POURQUOI ?: Pour fuir un mariage forcé organisé par mes parents

MessageSujet: Re: INTRIGUE #001 Ҩ topic de la première classe   Dim 3 Juil - 20:06


Beth remarqua avec un certain agacement que sa voisine de table ne prononçait pas le moindre mot en vue d’entendre plus facilement ce que les deux jeunes gens se disaient. Même si Beth vouait un culte inégalable aux premières classes, elle ne pouvait nier que, parfois, ces gens l’horripilait au plus haut point. Beth vit avec amusement que son meilleur ami venait de lui lancer un regard noir et que sa voisine fit mine de se retourner pour montrer son désintérêt par rapport à cette conversation. Beth pouffa légèrement et ne remarqua pas, qu’aussitôt sa vigilance retombée, celle-ci se remit dans sa position initiale. Décidément, les commères étaient vraiment des personnes détestables. Face à plaisanterie, son meilleur ami n’avait pu s’empêcher de sourire et de lui répondre sur le même ton. Beth fut enchantée d’entendre cette réponse et pensait exactement la même chose. De toute façon, elle était tellement difficile que l’homme qui allait prendre son cœur n’était pas encore né. Secrètement, elle espérait que Donovan rencontre enfin l’homme de sa vie même si elle savait que ce serait très dur pour une première classe de le draguer en toute liberté. Les yeux des autres passagers se feraient insistants et, s’ils apprenaient que Donovan était gay, il en subirait probablement les conséquences … C’était d’ailleurs ça qui était curieux chez Beth. Elle, qui était si attachée aux coutumes et à la tradition ne semblait rien en avoir à faire de la sexualité de son meilleur ami. Sans doute parce que ses parents n’avaient jamais abordé ce sujet avec elle…

- « T'inquiète pas, tu sais bien que je ferais jamais ça. Notre amitié m'est beaucoup plus précieuse pour qu'un homme s'immisce entre nous, sans mauvais jeu de mot... »
- « Je pense exactement la même chose ! »

Soulagée de savoir qu’aucun homme ne parviendrait à s’immiscer entre eux, Beth se mit à réfléchir quelques instants. On ne pouvait pas dire qu’elle s’embêtait en compagnie de son meilleur ami mais elle avait terriblement envie de danser. Cependant, elle n’osa pas lui demander car une dame de son rang ne demande pas cela à un homme, peu importe la nature de leur relation. Beth attendit donc patiemment que le jeune homme en fasse la demande, ce qu’il ne tarda pas à faire. Il devait connaître son goût pour la danse et en profiter pour s’améliorer dans cet art que la jolie blonde maîtrisait à la perfection.

- « Puisque nous avons était convié à cette réception pour passer un agréable moment, est-ce qu'une danse te tenterais ? »
- « Avec plaisir chez monsieur »

Donovan la prit alors par la main et l’entraîna sur la piste de danse où quelques couples étaient déjà entrain de virevolter dans tous les coins de la salle. Beth positionna sa main gauche dans la sienne et sa main droite sur l’épaule du jeune homme tandis que celui-ci la tenait par la taille. Après avoir fait une légère courbette, ils commencèrent alors à tournoyer en suivant la musique. La robe de Beth était magnifique, surtout lorsqu’elle volait dans les airs. Beth dansait à la perfection et se laissait guider par son meilleur ami. Ils étaient plutôt adroits et ne se marchèrent jamais sur les pieds ce qui était plutôt bon signe. Beth ne pouvait s’empêcher de sourire tant elle s’amusait. De son côté, la voisine de table de Beth ne pouvait s’empêcher de bouder face à la chaise laissée vide par la jeune femme. Sa soirée allait tout à coup lui paraître beaucoup plus monotone.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

❝ Hissez haut matelot ! ❞
Ҩ MOUETTES : 518
Ҩ CRÉDIT : Akana
Ҩ MOOD : faussement posé
Ҩ ÂGE DU PERSO : 25
Ҩ MÉTIER : noble & homme d'affaire
Ҩ CABINE : D06


Beyond the ice
Ҩ ETAT CIVIL : célibataire mais amoureux
Ҩ CARNET D'ADRESSE :
Ҩ POURQUOI ?: pour laisser mon passé derrière moi et faire fructifier mes affaires financiéres

MessageSujet: Re: INTRIGUE #001 Ҩ topic de la première classe   Mar 5 Juil - 23:18

Vu le sourire de Beth, il semblerait que j'avais su voir son envie d'aller danser. Cela nous permettrait aussi de nous éloigner de cette voisine qui se faisait un peu trop insistante à mon goût. Je détestais ce genre de personne qui se mêlé des affaires des autres juste pour pouvoir retourner les informations qu'ils avaient contre eux. Je trouvais ça particulièrement petit et pas du tout digne de notre statut de première classe mais que voulez-vous toutes les couches de la société auront toujours des mauvaises herbes avec lesquels nous sommes obligés de vivre pour conserver les apparences. Encore quelque chose que je n'aimais pas les apparences, toujours apparaitre sourient et heureux puisque de toute manière, il s'en fichait pas mal de savoir qu'on allait mal, le comment ça va n'était là que pour faire jolie, pour le protocole et si quelqu'un s'intéressait à vos malheurs c'était soit pour vous enfoncer un peu plus avec un joie malsaine de sentir supérieur à l'autre soit pour faire circuler les ragot, le met le plus apprécier de toutes ces gens de la première classe qui se cachait derrière une fausse apparences de classe et savoir-vivre. Personnellement parmi la majorité des personnes que j'ai rencontré dans ma vie c'est dans les autres classes que j'ai rencontré des gens vraiment intègres et droit. Mais il avait toujours des exceptions au sien de la première classe et Beth en faisait partie.

Je lui pris la main après qu’elle met donné son accord, simple formalité protocolaire. Nous dirigeâmes vers la piste de danse. Je plaçai ma droite dans la sienne et l’autre sur sa taille fine. Après une courbette cérémonieuse, nous commençâmes à danser. Je suivais le rythme doux de la valse que jouais à la perfection les membres de l’orchestre. Guidant Beth, nous tournillons gaiement. Nous ne nous soucions guère des regards posés sur nous, profitant simplement de cette valse. A aucun moment nous ne rations un pas, souriant mutuellement. Elle, de son sourire éclatant de joie et moi, de mon sourire tout en retenu. J’appréciais simplement ce moment de partage avec ma meilleure amie. Nous continuâmes de danser avec légèreté. D’autres personnes de la réception vinrent nous rejoindre sur la piste de danse. On entendait quasiment que la musique douce et enjoué des instruments imposant le rythme de la valse au son des touches du piano et le bruit soyeux des robes qui voletaient de manière élégante. Nous ne parlions pas, nous contentant de nous regarder dans les yeux en valsant. Puis la valse s’arrêta, me surprenant. J’avais bêtement cru que cela aurait durée plus longtemps. Mais je me repris rapidement et je m’inclinais devant Beth en la lâchant. Je lui présentai mon bras tel un parfait gentleman puis la guida vers le buffet. Je pris deux coupes de champagne et lui en tendit une. Nous trinquâmes en souriant avant de nous rendre dans un coin de la salle où nous pourrions parlé tranquillement, bien loin des oreilles indiscrètes de notre voisine de table qui devait surement bougonner à cet instant.

« Dis-moi, Beth, que comptes-tu faire exactement quand tu seras en Amérique ? Tu as des projets précis ? »

Je la regardai avec intérêt en buvant une gorgée de mon verre de champagne. Moi, je savais exactement ce que j’allais faire là-bas et même où j’allais vivre. En tout cas, il était sûr que si elle avait besoin de moi, je serais la pour l’aider.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

❝ Hissez haut matelot ! ❞
Ҩ MOUETTES : 101
Ҩ CRÉDIT : Bazzart
Ҩ MOOD : Coincée
Ҩ ÂGE DU PERSO : 22 ans
Ҩ MÉTIER : Une dame de son rang ne travaille pas voyons
Ҩ CABINE : D07


Beyond the ice
Ҩ ETAT CIVIL : Célibataire
Ҩ CARNET D'ADRESSE :
Ҩ POURQUOI ?: Pour fuir un mariage forcé organisé par mes parents

MessageSujet: Re: INTRIGUE #001 Ҩ topic de la première classe   Ven 8 Juil - 16:16

Beth se laissa donc guider par son meilleur ami qui s’avérait être un excellent danseur. La valse dura de longues minutes qui semblèrent pourtant à Beth n’être que des secondes. Nous n’entendions que le bruit des chaussures des hommes et des femmes ainsi que le bruit des robes qui frôlaient le sol avec élégance. Même si la piste était bondée, aucun d’entre eux ne se frôla étant donné qu’elle était également très grande. Finalement, au bout de quelques minutes de danse effrénée, la musique s’arrêta afin de commencer un autre air. Beth, qui était un peu essoufflée, prit le bras de son meilleur ami qui la guida vers le buffet. Il se prit une coupe de champagne et lui en servit une par politesse. Beth avait maintenant très chaud à cause de leur danse parfaite, aussi but-elle rapidement une gorgée de champagne. Elle n’aimait pas vraiment le goût de l’alcool mais se sentait parfois obligée de boire pour faire « comme tout le monde ». En effet, les premières classes se promenaient très souvent avec un verre d’alcool à la main histoire de faire plus chic. Généralement, les femmes passaient la soirée avec le même verre sans presque y toucher. Même si Beth critiquait ces manières, elle les accomplissait également très souvent histoire de se mêler à la foule. Elle avait tellement été éduquée dans une famille riche qu’elle accomplissait ces gestes inconsciemment même si elle ne les aimait pas beaucoup.

Beth fut interrompue dans ses pensées par son meilleur ami qui venait de lui poser une question assez fâcheuse. Qu’est-ce qu’elle allait faire aux états unis ? Elle n’en avait aucune idée. Elle n’y avait pas vraiment réfléchi agissant plutôt sur un coup de tête. En vérité, elle ne réalisait pas encore en ce moment précis qu’ils allaient un jour sortir du Titanic. Elle espérait pouvoir rester sur le bateau jusqu’à la fin de sa vie afin de rester insouciante. Le contact avec la terre ferme ne lui manquait pas étant donné que ce bateau était gigantesque. Même si, dans le fond, ils étaient tous piégés en plein milieu d’une mer à perte de vue, personne ne s’inquiétait vraiment tant on avait l’impression de vivre dans un hôtel très luxueux et non sur un bateau. Beth réfléchit quelques instants avant de lui répondre. En vérité, elle aurait aimé avoir une réponse concrète à lui fournir mais elle n’en avait pas.

- « Dis-moi, Beth, que comptes-tu faire exactement quand tu seras en Amérique ? Tu as des projets précis ? »
- « Franchement … je ne sais pas. Je n’y ai pas réfléchi avant d’embarquer car j’étais trop préoccupée à fuir ce mariage ridicule. Pour l’instant, je ne m’en préoccupe pas trop mais il est clair que je devrais finir par trouver une solution. Je ne sais pas vraiment pas ce que je vais faire car je ne sais rien faire de mes dix doigts. Je n’ai jamais appris à travailler et je ne sais même pas si j’en serais capable. Tu m’imagines entrain de travailler? » dit-elle en ayant un léger frisson lorsqu’elle prononça ce dernier mot.

Beth était maintenant extrêmement pensive. Après tout, elle était une première classe et aucune femme de sa condition ne travaillait vraiment. Il était clair qu’elle avait quelques économies pour vivre de longues années sans rien faire mais cela ne pourrait pas durer indéfiniment. Elle devrait finir par trouver du travail si elle ne trouvait pas un mari fortuné. A cette idée, le regard de Beth s’assombrit légèrement. Peut-être serait-elle contrainte de faire un mariage financier afin de vivre dans le luxe jusqu’à la fin de ses jours ? Beth préféra ne plus y penser et retourna la question à son meilleur ami.

- « Et toi ? As-tu des projets ? »

Elle était sûre qu’il en avait étant donné que c’était le genre d’homme à toujours avoir un plan en tête avant de faire quelque chose. Lui, au moins, avait de la chance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

❝ Hissez haut matelot ! ❞
Ҩ MOUETTES : 215
Ҩ CRÉDIT : © exhibition
Ҩ ÂGE DU PERSO : 24 ans
Ҩ MÉTIER : Prince, c'est un métier ?


Beyond the ice
Ҩ ETAT CIVIL : Célibataire
Ҩ CARNET D'ADRESSE :
Ҩ POURQUOI ?: Vivre une vie où il n’est pas « Prince », voir de nouvelles terres, visiter un autre continent que l’Europe.

MessageSujet: Re: INTRIGUE #001 Ҩ topic de la première classe   Ven 8 Juil - 23:57

« Vous êtes un homme chanceux, Mr Clarence. Voyager à ma guise, comme j'adorerais ! Si ce bateau nous amène à bon port, mon premier souhait sera de partir... De m'enfuir sur Broadway, ne serait-ce pas magnifique ? » Je hochais la tête et portais ma coupe de champagne à mes lèvres, quelque peu gêné par ce qu’elle venait de dire. J’en venais à être gêné d’avoir de l’argent… Quel malheur ! J’avais le privilège d’aller là où je voulais, juste en claquant des doigts, quand elle devait se faire embaucher par une compagnie maritime pour aller dans un autre pays.

Je savais que l’un de nous devait alimenter la conversation, mais que lui dire ? Constance, je dois vous avouer que vous discutez actuellement avec un Prince ! GÉNIAAAAAAL. Non, impossible. Elle avait l’air plus inspirée que moi en tous cas. « Mais vous savez, même si j'ai un désir de partir, je ne me déplais pas ici... On m'a proposé le contrat lors d'une représentation de The Pink Lady ! Ça ne restera un des moments forts de mon existence, pensez-vous. Le soir-même je signais des papiers, et quelques jours plus tard je faisais la connaissance de l'équipage. Ce fut la même sensation qu'un rêve éveillé, vous êtes conscients de ce qui se passe, mais c'est à la fois tellement flou... » Je lui souris, heureux qu’elle trouve doucement sa place dans ce monde d’artistes, ce monde que je comparais parfois à une jungle où le plus débrouillard, le plus dur, le plus pistonné s’en sort. J’étais heureux qu’elle trouve un lieu sûr pour elle qui était si différente de ces barbares qui se disaient raffinés parce-qu’ils sortaient trois ou quatre note justes de leur gorge.

« J’en suis fabuleusement ébloui Miss Appleton ! Votre talent est reconnu désormais, c’est une chance. Si vous n’aviez point signé ces papiers, nous ne serions pas là à discuter comme de bons vieux amis… Vous avez donc pris la bonne initiative ! » Cela devrait faire l’affaire ? Je ne pensais pas qu’il était si dur de prendre des nouvelles d’une personne qu’on a pris plaisir à aider par le passé… Cela viendra avec le temps. Je suis sûr que dans quelques jour, nous pourrons discuter avec un peu plus d’aisance.

« N’avez-vous donc rien à me dire sur vous ? Sur votre famille, vos amis ? Vous avez du rencontrer du monde ici, sur le Titanic, non ? Je ne saurais quitter cette pièce sans savoir si vous êtes entre de bonnes mains, Miss Appleton ! » La mettre en confiance, était-ce une bonne idée ? Je ne sais. Mais j’essayais. Après tout, elle était la première personne avec qui j’avais une « longue » conversation depuis que j’étais monté sur le bateau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

❝ Hissez haut matelot ! ❞
Ҩ MOUETTES : 518
Ҩ CRÉDIT : Akana
Ҩ MOOD : faussement posé
Ҩ ÂGE DU PERSO : 25
Ҩ MÉTIER : noble & homme d'affaire
Ҩ CABINE : D06


Beyond the ice
Ҩ ETAT CIVIL : célibataire mais amoureux
Ҩ CARNET D'ADRESSE :
Ҩ POURQUOI ?: pour laisser mon passé derrière moi et faire fructifier mes affaires financiéres

MessageSujet: Re: INTRIGUE #001 Ҩ topic de la première classe   Sam 9 Juil - 3:09

Ma question semblait gêner Beth. Je me rendis compte qu'elle n'avait peut-être pas planifié son arrivée en Amérique. Je savais que beaucoup de gens c'était embarqué sur le paquebot juste pour participé à cette aventure extraordinaire sans même penser à ce qu'ils allaient faire une fois là-bas. Sans mal, il m'était aisé de comprendre qu'elle avait pris un billet pour le Titanic uniquement pour fuir son mariage arrangé. Cela était compréhensible. Sa réponse qu'elle me donna après quelques secondes d'hésitation ne me surpris donc guère.

-« Franchement … je ne sais pas. Je n’y ai pas réfléchi avant d’embarquer car j’étais trop préoccupée à fuir ce mariage ridicule. Pour l’instant, je ne m’en préoccupe pas trop mais il est clair que je devrais finir par trouver une solution. Je ne sais pas vraiment pas ce que je vais faire car je ne sais rien faire de mes dix doigts. Je n’ai jamais appris à travailler et je ne sais même pas si j’en serais capable. Tu m’imagines entrain de travailler? »

Je souris légèrement terminant ma coupe de champagne que je faisais négligemment tourner dans ma main. C'est vrai que j'avais excessivement du mal à l'imaginer travaillé. Il semblerait qu'aucun métier n'aurait pu lui convenir. Je pense que cela vient de l'éducation qu'on donne aux jeunes filles, strictement rien ne les prépare à affronter la réalité alors que les garçons sont formés dès le plus jeune âge à affronter le monde extérieur et à diriger. Il semblerait que ce soit dans l'éducation même que les inégalités homme/femmes. Je crois que j'étais un peu trop moderne pour mon époque, surement parce que je n'étais pas comme l’autre et grand bien m'en fasse d'ailleurs. Beth me retourna alors la question que j'avais lui posé ultérieurement et je savais exactement ce que je voulais faire. C'était l'un de mes tiques, tout planifié. Surement que j'avais peur de pas maitriser ma vie ou quelque chose dans ce goût. Je lui répondis donc avec assurance.

" Eh bien, j'ai de nombreux projets. Je compte faire fructifier mes affaires financières en profitant de la croissance des États-Unis. J'ai déjà de nombreux contact d'ailleurs et j'ai déjà des clients qui m'attendent. Il semblerait que je n'aurais donc pas de quoi m'ennuyer avant un long moment. J'ai d'ailleurs déjà fait acheter et meubler un appartement en plein cœur de Manhattan. Il parait que central park est le lieu où il faut vivre, d'après mes contacts là-bas en tout cas. Puis j'espère aussi qu'en laissant mon passé derrière moi, je pourrais enfin tourner véritablement la page de... de tout ça et enfin me retrouver moi et pourquoi pas trouver l'amour au passage"

Ah l'amour... Je n'avais eu que des déceptions à chaque fois. Enfin à chaque fois, j'avais eu deux réel petit ami, l'un m'avait quitté pour rentrer dans les convenances en se mariant avec une femme alors que plus homo que lui ça devait pas exister et l'autre m'avait trompé pendant que j'étais partie en voyage d'affaire en France, un peu trop longtemps à son goût et était persuadé que c'était moi qu'il l'avait trompé là-bas, il semblerait qu'il me connaissait extrêmement mal. Après ça, ce ne fut que des coups d'un soir, si je puis appeler ça comme ça. Cela ne m'avait pas vraiment dégouter de l'amour puisque j'étais d'un naturel romantique et que je continuais à croire au coup foudre.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

❝ Hissez haut matelot ! ❞
Ҩ MOUETTES : 447
Ҩ CRÉDIT : Bazzart


Beyond the ice
Ҩ ETAT CIVIL : Célibataire
Ҩ CARNET D'ADRESSE :
Ҩ POURQUOI ?: Pour se sauver

MessageSujet: Re: INTRIGUE #001 Ҩ topic de la première classe   Mar 12 Juil - 17:17

Novalee avait décider de s'amuser, et avait toujours eu un petit faible pour les officiers, alors quand elle avait vu Mr Murdoch composté son billet, puis de le retrouver ici, ne faisait que la ravir encore plus, car elle ne pouvait que se l'avouer que c'était un homme très charmant, physiquement et ayant de la conversation. Alors elle ne pouvait que s'enthousiasmer sur le fait qu'elle allait profiter de sa culture toute une soirée. Il lui posa une question q ui pour Novalee était un peu trop indiscrète voyant sa situation, mais elle ne devait pas paraître gêner envers lui, et devait rester naturel alors elle lui dit sur un ton d'insinuation qui n'était pas habituel pour une première classe :

- Eh bien je préfère voyager seule et rencontrer les hommes sur les paquebots, comme ça je vois si j'ai une main chanceuse ou non !

L'officier avait l'air étonné de cette réponse peu timide ou introverti comme en attendait pour les jeunes femmes de premières classes. A peine eut-il envie de répondre que la jeune femme fut subjugué par la voix d'une jeune femme, dès qu'elle se retourna pour regarder de plus près la scène elle reconnue immédiatement son amie à la voix d'argent : Constance Appleton. Elle l'avait rencontré dans une soirée de bienfaisance, elle l'avait entendue hanter, et avait ressenti un sentiment de plénitude, cette jeune femme avait du talent, et Novalee ne souhaitait qu'une chose, qu'elle soit connu par ses prouesses, alors la retrouvé la, à chanter sur le Titanic, Novalee ne pouvait que la féliciter, c'et pour cela qu'après sa chanson terminé, après les applaudissements frénétiques de la foule et de Novalee elle même, elle pris part le bras Mr Murdoch et l'emmena comme elle le pu vers la direction de son amie...Ellese retrouva très vite dans le petit cercle qu'elle avait formé avec un jeune homme , elle serra très fort Constance dans ses bras oubliant les convenances.

-Oh Constance, encore une fois je ne peux que vous féliciter pour cette performance, vous avez un énorme talent, et vous retrouvez la sur le Titanic, félicitations !

Elle se retourna par la suite pour dire bonjour au jeune homme qui 'accompagnai sa chère amie jusqu'à ce qu'elle comprenne qu'elle le connaissais bien, et qu'il allait lui causer des soucis étant donné qu'elle ne l'appréciai pas, et que le resentiment était réciproque de la part du jeune homme :

Excusez moi j'oublie mes bonnes manières. Bonsoir ! Je vous présente Mr Murdoch officier sur le Titanic, Mr Murdoch je vous présente Constance Appleton et Shakespeare Clarence, bourgeois tout simplement.

La jeune femme n'avait plus la bonne humeur qu'elle montrait il y a quelques minutes, car le sentiment de l'inquétude commençait à prendre place en elle, ayant peur de la réaction du jeune homme, de la retrouver ici, de la dénoncer.



Chaque personne qu’on s’autorise à aimer,
est quelqu’un qu’on prend le risque de perdre.♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

❝ Hissez haut matelot ! ❞
Ҩ MOUETTES : 101
Ҩ CRÉDIT : Bazzart
Ҩ MOOD : Coincée
Ҩ ÂGE DU PERSO : 22 ans
Ҩ MÉTIER : Une dame de son rang ne travaille pas voyons
Ҩ CABINE : D07


Beyond the ice
Ҩ ETAT CIVIL : Célibataire
Ҩ CARNET D'ADRESSE :
Ҩ POURQUOI ?: Pour fuir un mariage forcé organisé par mes parents

MessageSujet: Re: INTRIGUE #001 Ҩ topic de la première classe   Lun 18 Juil - 19:01

Comme elle l’avait préconisé, William avait absolument tout prévu. De toute façon, cela ne l’étonnait pas. C’était typiquement le genre d’homme prévoyant à qui tout réussissait. Il avait une classe naturelle et un don pour les affaires qui en faisait naturellement l’associé parfait. Il inspirait la confiance et tout ce qu’il touchait se transformait en or. Beth aurait tellement voulu être comme lui. Elle aurait tellement voulu avoir des projets, cependant, elle en était incapable. Certes, elle avait tendance à s’apitoyer sur son sort mais elle n’avait pas d’autres choix. Elle savait que si elle y réfléchissait trop, elle tomberait dans une dépression profonde. En effet, comme elle l’avait déjà dit, elle n’avait aucun don particulier. Elle savait qu’en plus de cela elle avait de nombreux défauts donc celui d’être prétentieuse. A part être « fille de riche », elle n’était capable de rien. Elle pourrait peut-être éventuellement trouver quelqu’un qui la prendrait en photo. Elle y réfléchit quelques instants et réalisa que c’était quelque chose de vulgaire à souhait. En vérité, elle comptait plutôt trouver un mari parfait qui, en plus, serait fortuné. Malheureusement, le monde réel était loin d’être un compte de fée. Heureusement, son meilleur ami l’interrompit avant qu’elle ne songe sérieusement au suicide. Elle l’écouta avec attention et l’admira encore plus. Son plan était parfaitement ficelé et, à l’entendre, il était clair qu’il réussirait. Il avait même déjà trouvé un logement. Elle, n’avait pensé à rien et ne savait même pas si elle parviendrait à en trouver un. Décidément, elle était dans de beaux draps. Pour l’instant, elle était dans ce bateau sans soucis mais dès qu’elle arriverait en Amérique, une toute autre vie allait commencer pour elle.

- « Eh bien, j'ai de nombreux projets. Je compte faire fructifier mes affaires financières en profitant de la croissance des États-Unis. J'ai déjà de nombreux contact d'ailleurs et j'ai déjà des clients qui m'attendent. Il semblerait que je n'aurais donc pas de quoi m'ennuyer avant un long moment. J'ai d'ailleurs déjà fait acheter et meubler un appartement en plein cœur de Manhattan. Il parait que central park est le lieu où il faut vivre, d'après mes contacts là-bas en tout cas. »
- « Tu m’impressionnes ! J’ai l’air tellement désorganisée et immature à côté de toi. Je ne sais même pas encore où je vais vivre … Au pire, je pourrais toujours venir m’installer chez toi quelques temps avant de trouver un logement à moi ? Tu ne vas quand même pas laisser ta meilleure amie à la rue ? » dit-elle en lui mettant un léger coup de poing sur l’épaule en signe de connivence.

Décidément, elle qui aimait respecter les convenances n’arrêtait pas de les rompre en compagnie de son meilleur ami. Elle savait pertinemment que si des premières classes l’avaient vue entrain de taper amicalement son meilleur ami, ils auraient probablement été outré. Bizarrement, elle s’en fichait. Peut-être était-ce dû au fait que Donovan était une sorte de « rebelle » en ayant des préférences sexuelles autre que la « norme ». Peut-être en faisait-il une rebelle malgré elle ? Elle ne put s’empêcher de pouffer à cette idée. Justement, il venait d’aborder le sujet de l’amour. Ils pouvaient être très différents sur bon nombre de points mais ce qui les rapprochait était sans doute le fait qu’ils étaient tous les deux d’incorrigibles romantiques. Ils espéraient toujours trouver l’amour parfait même s’ils avaient enchaîné les galères de ce côté-là.

- Puis j'espère aussi qu'en laissant mon passé derrière moi, je pourrais enfin tourner véritablement la page de... de tout ça et enfin me retrouver moi et pourquoi pas trouver l'amour au passage"
- « Je te souhaite sincèrement de trouver l’amour ! Tu le mérites tellement. Toi plus que quiconque … J’espère aussi avoir ma chance de ce côté-là même si ce n’est pas gagné »

Beth avait toujours son verre à la main. Elle décida d’en boire une petite gorgée histoire de faire « comme tout le monde ». Cette gorgée lui arracha une moue. Elle n’aimait vraiment pas l’alcool. Un léger silence s’installa entre eux. Silence dont elle profita pour lui indiquer qu’elle était assez fatiguée et qu’elle aimerait rentrer dans sa cabine. Il était clair qu’elle aurait voulu parler à son meilleur ami de longues heures encore mais le voyage vers le Titanic l’avait exténuée. De plus, elle n’avait pas l’habitude de veiller aussi tard à cause de ses parents.

- « Je suis désolée mais je me sens de plus en plus fatiguée. Est-ce que cela te dérangerait si je partais me reposer un peu dans ma cabine ? Nous pourrions nous donner rendez-vous demain pour visiter le bateau ensemble ? » dit-elle en baillant gracieusement.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

❝ Hissez haut matelot ! ❞
Ҩ MOUETTES : 215
Ҩ CRÉDIT : © exhibition
Ҩ ÂGE DU PERSO : 24 ans
Ҩ MÉTIER : Prince, c'est un métier ?


Beyond the ice
Ҩ ETAT CIVIL : Célibataire
Ҩ CARNET D'ADRESSE :
Ҩ POURQUOI ?: Vivre une vie où il n’est pas « Prince », voir de nouvelles terres, visiter un autre continent que l’Europe.

MessageSujet: Re: INTRIGUE #001 Ҩ topic de la première classe   Lun 18 Juil - 20:45

« Vous êtes un homme chanceux, Mr Clarence. Voyager à ma guise, comme j'adorerais ! Si ce bateau nous amène à bon port, mon premier souhait sera de partir... De m'enfuir sur Broadway, ne serait-ce pas magnifique ? » La deuxième partie de ses dires passa presque à la trappe. En fait… Je me sentais gêné. Je me sentais gêné d’avoir de l’argent, d’être né dans une famille déjà riche et noble, et de pouvoir faire ce que bon me semblait. Je n’avais pas ce problème de portefeuille presque vide… Non, le mien était toujours plein. Elle, au contraire, avait du vivre dans la misère. Je me demande quelle vie elle aurait eu si j’étais rentré sans rien faire cette nuit de notre rencontre. J’aurais pu retourner au palais et me coucher comme si de rien était, et elle serait resté, probablement, dans ce monde de pauvreté. Me raclant la gorge, je lui répondis simplement « Oui… Ce serait magnifique en effet. Vous feriez une excellente carrière, Miss Appleton ». Je lui souris, et portais de nouveau la coupe à mes lèvres. J’avais une chance… inestimable.

« Mais vous savez, même si j'ai un désir de partir, je ne me déplais pas ici... On m'a proposé le contrat lors d'une représentation de The Pink Lady ! Ça me restera un des moments forts de mon existence, pensez-vous. Le soir-même je signais des papiers, et quelques jours plus tard je faisais la connaissance de l'équipage. Ce fut la même sensation qu'un rêve éveillé, vous êtes conscient de ce qui se passe, mais c'est à la fois tellement flou... » Je me reprenais de ma rêverie, commençant à « m’amuser » avec mes gants que j’avais déposés sur la table. « C’est un beau contrat je suppose ? Ce paquebot est vraiment magnifique, vous avez eu de la chance d’avoir été choisie » Je tournais la tête et regardais autour de nous. Chacun était plongé dans sa conversation. J’ajoutais, le regard sûrement pétillant « Même si peu de monde se donne la peine d’apprécier votre talent » Deux ombres apparurent alors sur la nappe blanche. Je relevais la tête, et reconnus l’officier que j’avais salué en entrant, ainsi que… « Miss Romanova… Quel plaisir que de vous savoir ici »

Je lui fis le baisemain traditionnel avant de lui offrir un sourire forcé et amer. Notre relation était quelque peu… Négative. Nous avions quelques problèmes avec nos égos. J’étais sûr que la couronne d’Angleterre était plus prestigieuse que celle de Russie. Un TSAR contre un ROI, mon choix était fait ! Notre différent était basé là-dessus. Elle était fille du tsar… J’étais petit-fils du roi. Vous avez fait le rapprochement ? Conclusion : très négatif. « Excusez moi j'oublie mes bonnes manières. Bonsoir ! Je vous présente Mr Murdoch officier sur le Titanic, Mr Murdoch je vous présente Constance Appleton et Shakespeare Clarence, bourgeois tout simplement » Je lui souris avant de lui serrer la main — pour la deuxième fois de la soirée. « Je suis ravi de faire votre connaissance Mr Murdoch ! »

Mais une peur grimpa rapidement en moi. J’étais venu ici incognito… Or Novalee savait qui j’étais autant que moi je le savais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

❝ Hissez haut matelot ! ❞
Ҩ MOUETTES : 518
Ҩ CRÉDIT : Akana
Ҩ MOOD : faussement posé
Ҩ ÂGE DU PERSO : 25
Ҩ MÉTIER : noble & homme d'affaire
Ҩ CABINE : D06


Beyond the ice
Ҩ ETAT CIVIL : célibataire mais amoureux
Ҩ CARNET D'ADRESSE :
Ҩ POURQUOI ?: pour laisser mon passé derrière moi et faire fructifier mes affaires financiéres

MessageSujet: Re: INTRIGUE #001 Ҩ topic de la première classe   Mar 19 Juil - 18:29

Après que je lui ai exposé mon projet de vie une fois arrivé en Amérique. Elle me répondit me répondit avec une sorte d'admiration dans les yeux. Personnellement, je ne voyais pas tellement ce qu'il avait d'impressionnant dedans, j'avais planifié mon arrivée et usé de logique. Enfin peut être que j'étais tellement habitué à penser comme ça que je ne rendais même pas compte que ma façon d'agir pouvait semblait impressionnant. Cela devait surement découler de mon éducation. J'avais été élevé dans le but de diriger et faire honneur à ma maison alors je n'avais pas vraiment le droit à l'erreur, de ce fait je me devais de tout contrôler. C'était devenu une seconde nature chez moi mais si mon caractère rebelle et opposé ressortait parfois. J'étais quelqu'un de complexe et surtout de très compliqué mais je faisais toujours sen sorte de paraitre beaucoup plus lisse que ce je n'étais en vérité. Ainsi Beth me tapa gentiment sur l'épaule me faisant éclater de rire. Il n'y avait qu'elle pour être aussi familière avec moi, en même tant elle était la seule personne avait qui j'étais totalement vrai car elle été la seule à savoir que mon attirance me portait vers les hommes et non vers les femmes. De ce fait, je lui assurai qu'elle serait toujours la bienvenue chez moi. Mon futur logement était tellement grand qu'on pourrait y vivre à quinze sans qu'on s'y sent à l'étroit. D'ailleurs, je me demandais pourquoi j'avais pris un appartement aussi grand ... Enfin, j'avais tellement d'argent qu'il fallait bien que je dépense parfois. Je mis alors à parler rapidement d'amour lui faisant part que j'aimerai bien trouver enfin quelqu'un qui me convient vraiment.

« Je te souhaite sincèrement de trouver l’amour ! Tu le mérites tellement. Toi plus que quiconque … J’espère aussi avoir ma chance de ce côté-là même si ce n’est pas gagné »me dit-elle avant de prendre une gorgée de champagne. Je me demandais d’ailleurs pourquoi se forçait à boire de l’alcool alors qu’elle n’aimait pas ça mais c’était les convenances dans notre milieu.

« Tu sais, l’amour ça nous tombe dessus sans que l’on si attende et emprunte souvent des chemins détourné. Tu finiras par le trouver et pas forcément au sein de la première classe. Je sais que tu as de mauvais opinions au sujet des personnes des autres classes mais qui sait, peut-être que c’est l’un d’eux qui ferait battre ton cœur … »

Je lui dis ça un léger sourire malicieux ourlant mes lèvres. En vérité, je pensais qu’il était peu probable qu’elle tombe amoureuse d’un homme qui n’était pas riche car je savais qu’elle était superficielle sur ce genre de chose et qu’elle accordait énormément d’importance à ce que les gens de notre classe pense d’elle. Moi, cela faisait bien longtemps que je m’en fichais pas mal mais je restais discret sur certains sujets sachant que ça pourrait mettre préjudiciable dans mes affaires financières. L’hypocrisie est toujours de rigueur chez les riches. C’était bien triste d’ailleurs. Un silence s’installa entre nous qui ne durait guère longtemps. Beth prenant la parole me faire part de sa fatigue, un bâillement gracieux appuyant ses dires.

- « Je suis désolée mais je me sens de plus en plus fatiguée. Est-ce que cela te dérangerait si je partais me reposer un peu dans ma cabine ? Nous pourrions nous donner rendez-vous demain pour visiter le bateau ensemble ? »
-« Je comprends tout à fait que ce voyage t’es fatigué donc cela ne dérange nullement que tu partes te reposer, j’allais faire de même. J’accepte donc volontiers de visiter le bateau demain avec toi. On dit demain, vers 10h sur la promenade ? Cela te va ? »

Je lui fis part de ma proposition tout en marchant avec elle vers nos appartements qui étaient juste à côté.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: INTRIGUE #001 Ҩ topic de la première classe   

Revenir en haut Aller en bas
 

INTRIGUE #001 Ҩ topic de la première classe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
R.M.S Titanic ::  :: Le premier pont :: Le restaurant de la première classe-