Forum rpg sur le Royal Mail Steamer.
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
LE FORUM SUBIT UNE TRES LONGUE PAUSE, LE TEMPS QUE LA NOUVELLE EQUIPE DU FORUM REMETTE EN PLACE DES INTRIGUES, ET QU'ELLE FASSE LE MENAGE... ATTENDEZ VOUS A DE GROSSES SURPRISES !
nouveau design, première tâche d'installée, et surtout un recensement en cours... venez consulter les nouveautés du mois (pluvieux) de juillet ! 
n'hésitez pas à nous rejoindre sur la chatbox, les amis. jouez pas aux timides !
privilégiez les hommes et évitez de tous aller en 1ère classe, s'il vous plait. on rentre dans une surpopulation de riches.
privilégiez les officiers et les troisièmes classes ♥

Partagez | 
 

 AYMERIC ❀

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

❝ Hissez haut matelot ! ❞
Ҩ MOUETTES : 73
Ҩ CRÉDIT : avatar (c) delightful
Ҩ MOOD : Good
Ҩ ÂGE DU PERSO : 24 ans
Ҩ CABINE : D58


Beyond the ice
Ҩ ETAT CIVIL : Célibataire
Ҩ CARNET D'ADRESSE :
Ҩ POURQUOI ?: Mes parents veulent que j'épouse une jeune fille à New-York

MessageSujet: AYMERIC ❀   Jeu 23 Juin - 21:11

« I shot for the sky. I’m stuck on the ground »

Lockwood Aymeric Stanislas
Ҩ NOM DU PASSAGER : Lockwood, Aymeric Stanislas;
Ҩ LIEU DE DÉPART : Southampton;
Ҩ ÂGE : 24 ans;
Ҩ ORIGINAIRE DE : Londres;
Ҩ CLASSE : 1re [X] 2e [] 3e [] équipage [] clandestins []
Ҩ Nº DE CABINE : réponse;
votre caractère ;
Aussi loin que remontent mes souvenirs, on a toujours dit de moi que j’étais quelqu’un d’impulsif. Je ne prends pas souvent le temps de réfléchir aux conséquences de mes actes. Je fonce directement, tête baissée, et tant pis si je me retrouve dans les ennuis. Heureusement, Père est toujours là pour arranger mes bêtises à coup de grosses sommes d’argent. On dit aussi de moi que je suis un vrai séducteur. Là, j’approuve totalement. Pourquoi se marier, jurer fidélité à une femme alors qu’il en existe d’autres toutes aussi jolies ? Autant en profiter je trouve. N’allez pas croire que je n’ai que ses défauts ou qualités, c’est vous qui voyez. Je ne suis quand même pas bête. J’ai reçu une très bonne éducation qui fait que j’ai réussi à l’école sans problème. Enfin, à l’école, c’est beaucoup dire…J’étudiais chez moi avec l’aide d’un professeur particulier. Comme le font les gosses de riches.

votre physique ;
Je suis un tombeur. Les filles sont folles de moi. Mon corps est magnifique je dirai. Aucun défaut, rien mise à part cette petite cicatrice sous mon menton. Cette cicatrice est dû au fait que, petit, j’ai glissé dans le salon et mon menton s’est cogné contre la table basse. J’étais un vrai petit aventurier à ce temps là… Je n’ai pas de style vestimentaire bien particulier. Je m’habite à la « mode » je dirai, comme tous les jeunes riches. J’essaye néanmoins de porter des vêtements qui mettent en valeur mon regard de braise. Mes cheveux d’un noir de jet, je les laisse pousser de temps en temps. Mais Mère m’oblige à les couper disant que long, cela ne me va pas. Je porte toujours autour du cou la médaille que j’ai reçue à la naissance. J’y tiens plus que tout.

votre histoire ;
La vie peut parfois être dure. Pour certaines personnes surtout. Pour moi, la vie a toujours été parfaite. Ma vie est presque parfaite voyez-vous. Je suis né un soir de janvier en plein cœur de Londres. Ma famille a toujours été riche. Très riche même. Cette richesse, nous la devions à mon grand-père. Ce dernier était proche de la famille royale. En effet, il a eu la chance de côtoyer de près le roi . Bref, je n’ai jamais connu la pauvreté. Lorsque je me promenai dans les rues de Londres, je ne fréquentai que les lieux de bourge. Je ne mettais jamais les pieds dans les endroits mal famés, où se concentraient les pauvres. Les pauvres, je ne les aimais pas. J’avais l’impression qu’ils ne faisaient rien pour sortir de leur situation. « Un pauvre restera pauvre toute sa vie. » disait Mère. J’étais d’accord avec elle. Mes parents ont toujours vu en moi, l’héritier de la famille. Pour eux, c’était clair : je devais reprendre les affaires quand mon père ne serait plus apte à diriger l’entreprise.

Et puis, il y a elle. Une fille mystérieuse, belle et surtout, une vraie petite voleuse. Elle n’a pas réussi à me voler entièrement, mais me troubler, ça, elle a réussi. Je l’ai rencontré lors d’une soirée mondaine. J’étais, comme à mon habitude, entouré de jolies femmes. Parmi elles, j’en avais déjà repéré une qui me semblait parfaite pour finir dans mes draps. Et puis, je la vis. Elle circulait tranquillement dans la salle, vêtue d’une robe magnifique, cheveux attachés. Elle était d’une beauté divine. Néanmoins, son regard me semblait fort triste, comme meurtri. J’ai vite laissé mes compagnes pour aller à sa rencontre. « Mademoiselle… » dis-je en la saluant. Je ne l’avais jamais vue auparavant. Peut-être n’est-elle pas du genre à se rende dans ce genre de soirée…Elle m’a répondu d’une voix tout à fait angélique. Nous nous sommes promenés dans la salle, parlant de tout et de rien. J’appréciai sa compagnie. Elle m’était tout à fait charmante. Et il y avait quelque chose dans ses manières, le ton qu’elle employait qui me laissait croire que je ne la laissai pas indifférent. J’ai fini par l’emmener dans un couloir peu fréquenté de la maison des Storm. Une fois coincée contre le mur, j’ai approché mon visage du sien petit à petit. Mes lèvres n’étaient plus qu’à quelques centimètres des siennes lorsque je me stoppai. Quelque chose n’allait pas. L’une de ses mains était sur mon poignet. Je retirai délicatement sa douce main pour m’apercevoir que ma montre avait disparu. Nos regards se croisèrent et d’un seul coup, elle se dégagea et partit en courant. Je ne cherchai pas à la rattraper, encore trop sonner. D’un côté, j’étais émerveillé par le fait qu’elle ait pu se faire passer pour une Ladie. Une Ladie qui en fait, était une voleuse. Une simple petite voleuse. Ma chère, si je te retrouve un jour, je te ne laisserai point t’enfuir à nouveau…

« Vous n’y pensez tout de même pas Mère ? ». La bouche grande ouverte, j’étais assis sur l’un des fauteuils du salon, Mère se trouvant de l’autre côté de la pièce, debout. Père, lui, était assis à son bureau. La nouvelle qu’ils venaient de m’annoncer me laissait complètement pantois. Je n’en revenais tout simplement pas. « Aymeric, ne discute pas ! Nous l’avons décidé, c’est ainsi. » riposta mon père de sa voix rigide. Le Titanic…J’allais embarquer sur le Titanic pour me rendre à New-York où je devrais demander la main d’une jeune femme. Une jeune femme que j’ai déjà rencontrée durant mon enfance. Dans mes souvenirs, je la trouvai quelconque. Elle ne me plaisait pas plus qu’ainsi. Mais ça, mes parents s’en soucient peu. Du moment que j’épousai une fille de bonne famille, tout allait bien. Je ne compte pas l’épouser. Dès mon arrivée à New-York, je trouverai un moyen d’y échapper. Le mariage, je n’y crois pas. L’amour, je n’y crois pas non plus.

CELINE, MOZILLA,...
derrière l'écran ;
Ҩ PRÉNOM : Céline;
Ҩ ÂGE : 19 ans;
Ҩ CHANSON DU MOMENT : Within Temptation – Fire and ice;
Ҩ AVATAR : Francisco Lachowski;
Ҩ CRÉDITS DE LA BANN' : Tumblr;
Ҩ COMMENT AVEZ-VOUS CONNU LE FORUM? : Bazzart et ma Chou chérie;
Ҩ UNE CASS-DÉDI? : Spécial dédicace à ma Chou que j’adore. On va tout déchirer ! Et merci aux administratrices d'avoir accepté mon inscription à l'avance (a);



Dernière édition par Aymeric S. Lockwood le Sam 25 Juin - 10:47, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

❝ Elle a du penser que si elle sautait, elle s'envolerait ❞
Ҩ MOUETTES : 766
Ҩ CRÉDIT : © Aurélie
Ҩ MOOD : Bipolaire
Ҩ MÉTIER : Libraire
Ҩ CABINE : Cabine B17


Beyond the ice
Ҩ ETAT CIVIL : Libre comme l'air
Ҩ CARNET D'ADRESSE :
Ҩ POURQUOI ?: L'appel de la célébrité, réaliser mon rêve ♪

MessageSujet: Re: AYMERIC ❀   Jeu 23 Juin - 21:13

Bienvenu ♥️ Lawchowski est un Dieu rff
En espérant que tu t'amusera parmi nous *w*
Si tu as besoin d'aide, les admins de choc et de charme sont à ta disposition ff