LE FORUM SUBIT UNE TRES LONGUE PAUSE, LE TEMPS QUE LA NOUVELLE EQUIPE DU FORUM REMETTE EN PLACE DES INTRIGUES, ET QU'ELLE FASSE LE MENAGE... ATTENDEZ VOUS A DE GROSSES SURPRISES !
nouveau design, première tâche d'installée, et surtout un recensement en cours... venez consulter les nouveautés du mois (pluvieux) de juillet ! 
n'hésitez pas à nous rejoindre sur la chatbox, les amis. jouez pas aux timides !
privilégiez les hommes et évitez de tous aller en 1ère classe, s'il vous plait. on rentre dans une surpopulation de riches.
privilégiez les officiers et les troisièmes classes ♥

Partagez | 
 

 Léandre ❀ Le meilleur moyen de résister à la tentation est d'y céder.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

❝ Hissez haut matelot ! ❞
Ҩ MOUETTES : 23
Ҩ CRÉDIT : Bazzart
Ҩ ÂGE DU PERSO : 21 ans
Ҩ MÉTIER : Enchaine les petits boulots, et écrit à ses heures perdues.


MessageSujet: Léandre ❀ Le meilleur moyen de résister à la tentation est d'y céder.   Mar 16 Aoû - 17:25

« Chaque personne qu’on s’autorise à aimer, est quelqu’un qu’on prend le risque de perdre... »

Léandre Bleickert
Ҩ NOM DU PASSAGER : Léandre Bartholomé Bleickert
Ҩ LIEU DE DÉPART : Cherbourg
Ҩ ÂGE : 21 ans
Ҩ ORIGINAIRE DE : Rodez, France.
Ҩ CLASSE : 1re [] 2e [] 3e [X] équipage [] officiers [] clandestins []
Ҩ Nº DE CABINE : B09
votre caractère ;
« Mes parents m’ont appelés Espérance pour que partout ou j’aille j’apporte un peu d’espoir sur ma route. Le jour où je l’ai rencontré, j’étais dans une longue déprime. Je suis issue d’un milieu pas très favorable, j’ai toujours du travailler très dur pour réussir et recevoir un minimum. Ce jour là, j’avais la vague envie de quitter ce monde. Et il est arrivé. Je ne sais même pas encore comment, mais il a réussit à me faire changer d’avis. Ce jour là, c’est Léandre qui m’a ramenait de l’espoir. » Espérance, une amie.

« Léandre est quelqu’un d’assez complexe. Beaucoup de personnes pensent le connaître tel qu’il est, mais en réalité, rares sont celles qui arrivent à le cerner correctement. J’ai la chance de faire parti de ces derniers, tout simplement parce que Léandre reste un homme méfiant. Il n’accorde pas sa confiance à n’importe qui. Je crois qu’il a vécu suffisamment de chose dans ce bas milieu pour tenter de ne plus ce faire avoir. » Emrys, son meilleur ami.

« Il adore jouer. Pas uniquement pour le fait de jouer. Mais pour le risque. Il est naît avec le risque comme environnement. Il sait à quel point la vie n’est pas aussi jolie qu’on le prétend, alors il préfère jouer avec. Je crois qu’il croit au destin, mais que contrairement à beaucoup d’entre nous, il est bien décidé à modifier le sien. » Eugène, une connaissance.

« Léandre a toujours tout fait pour notre famille. Des qu’il trouvait un petit travail et qu’il recevait sa paye, il subvenait à nos besoins. C’est un jeune homme remplit d’amour. Je crois bien qu’il aurait fait tout et n’importe quoi pour nous. Malheureusement, la plus part du temps, c’est le n’importe quoi qui l’emportait. Il s’est déjà retrouvé dans des situations pas possibles… » Garance, sa mère.

« Un jour, il est venu me voir et m’a dit avec le plus grand sérieux du monde qu’un jour il quitterait notre pays pour l’Amérique et qu’il irait étudier là-bas. Qu’il deviendrait quelqu’un et que tous les mois, il enverrait de l’argent à la maison pour aider sa famille. J’ai ri. Et regarda-moi aujourd’hui ? Je suis en train de partager une cabine en sa compagnie dans le Titanic… Léandre à toujours été un grand rêveur. Et je crois qu’il fera toujours tout pour que ses rêves deviennent réalité. » Emrys, son meilleur ami.

« Ce que je pense de mon fils ? Je vous direz qu’il s’agit d’un homme généreux et aimant. Qui a tendance à un peu trop provoqué ce qui l’entour. Certes, c’est bien, il ne reste pas dans son coin à se laisser abattre. Mais parfois, c’est trop. Je crois qu’il ne voit pas très bien la limite entre ce qui est bien et ce qui ne l’est pas. Mais bon, ce n’est que mon avis. Je crois que si vous voulez plus d’informations, il voudrait mieux lui parler à lui. Ce garçon est un peu comme un livre qu’on est incapable d’ouvrir. Personne ne sait vraiment qui il est et ce qu’il pense vraiment. » Octave, son père.


votre physique ;
« Léandre est un jeune homme vraiment charmant. Disons qu’il a un physique assez avantageux qui plait aux femmes. Aux jeunes, comme aux moins jeunes. Je crois juste que le fait qu’il ne se rase que très rarement peu nuire à cela parfois. Je trouve que ça barbe le vieillit, et lui donne un côté encore plus crade qu’il ne l’est déjà. » Emrys, son meilleur ami.

« Je crois que si Léandre faisait un minimum plus attention à son look et son physique, il pourrait se faire passer pour un mec hyper fortuné. Ce qui freine parfois les femmes avec lui, c’est sans doute le fait qu’il soit pauvre. Pauvre, mais beau. » Suzanne, une amie.

« Mon fils est tout simplement un homme magnifique. Autant à l’intérieur qu’à l’extérieur. Je crois que la seule chose qui ne me plait pas vraiment chez lui, c’est cette façon d’avoir toujours les cheveux très mal coiffé et des habits peu convenables. C’est vrai qu’avec le peu de revenu que nous avant, il est difficile de faire mieux, mais tout de même. » Garance, sa mère.

« Mon fiston à moi, c’est un homme, un vrai ! Non mais vous avez remarqué son corps très bien sculpté ? Sa barbe le rend beaucoup plus mature, et c’est un vrai gentleman. C’est un bel homme, tout comme son papa. Et j’en suis extrêmement fier. » Octave, son père.

« Je ne le connais pas personnellement. On a juste travaillé au même endroit pendant quelques temps. Toutes les femmes lui tournaient autour. Il faut dire qu’elles étaient toutes fans de son corps bien foutu. Ce mec à un corps de rêve. Et mon dieu, qu’est-ce qu’il a de belles fesses ! Sans compter son regard envoutant et son sourire. Il est carrément trop sexy. » Léonie, serveuse et ex-collègue de Léandre.

« Léandre, c’est aussi un homme qui sait garder la tête haute. Et qui quoi qu’il arrive garde le sourire aux lèvres. » Suzanne, une amie

votre histoire ;

Décembre 1891, Rodez, France.


Il se faisait tard. Le feu dansait dans la cheminée, réchauffant le cœur et les mains des époux Bleickert et leur fils d’à peine 3 ans blottit sous une couverture peu épaisse dans le fauteuil le moins troué. Une nouvelle fois, le jeune Gaspard, porta sa main à sa bouche, toussant à s’arracher les poumons. Mme Garance Bleickert se leva donc aussitôt, laissa tomber son tricot à terre pour saisir son jeune enfant dans ses bras, se retenant de pleurer. Il fallait être forte.
Au moment même ou du sang se mêla aux glaires du jeune Gaspard, on frappa à la porte. Sous le regard de sa femme, Octave Bleickert se leva, son fusil de chasse à la main et ouvrit la porte de leur baraque avec soin. Ne laissant qu’apparaitre son visage vers l’extérieur, son regard sombre se pausa sur une jeune femme que très peu vêtue. En larmes, elle semblait tenir un tat de couverture dans ses bras. Sans plus attendre, elle se jeta sur Octave et lui mit dans les bras les couvertures. « Je vous en supplie, prenait bien soin de lui… Je vous en supplie. » ; Puis, elle s’en alla, avant même qu’Octave n’ait le temps de dire quelque chose. Le jeune homme se retourna alors vers sa femme et son fils les bras chargés de couverture. Avec soin, il les entrouvrit, découvrant alors un magnifique bébé endormit. Octave s’avait très bien que de vivre avec un enfant en plus à leur charge serait des plus difficile. Déjà actuellement leur situation n’était pas convenable. Pourtant, quand le bambin ouvrit ses yeux et les pausa sur lui. Il sentit comme une attraction l’attirait. Comme si jamais il ne pourrait se séparer de se bébé. C’est donc, par son attirance pour cet enfant et la bonté de son cœur, qu’Octave décida d’accueillir sous son toit de fortune le jeune Léandre Bartholomé Bleickert.


Juillet 1898, Rodez, France.


Garance se leva de son vieux rockincher en bois et porta ses deux mains vers sa bouche. « Gaspard ! Léandre ! Les enfants, c’est l’heure de déjeuner. » Sans plus attendre, des rires se firent entendre du bois longeant la maisonnette et deux petits garçons firent leur apparitions. Le premier plus grand que le second et les cheveux semblable à la couleur du blé. Son fils aîné, Gaspard. Le second, légèrement plus petit, et un sourire naissant sur ses joues sales, Léandre. Ce dernier se tourna alors vers les bois, faisant signe à troisième petit garçon qui venait de faire son apparition. « Qui étais-ce Léandre ? » ; « Mère, il s’agit du fils de notre nouveau voisin. Nous l’avons rencontré alors que nous nous amusions près du vieux puits. » ; « Oh je vois. Va donc te débarbouiller le visage avant de passer à table. Comme tu es sale. » ; Sans un mot de plus, le jeune garçon se dirigea vers une bassine remplit d’eau qui servait aussi de gamelle à eau pour le chien et y trompa ses mains, s’aspergeant le visage. « Toi aussi Gaspard. » ; Le plus âgé des deux garçons s’exécute sans plus attendre puis, entra dans la maison en compagnie de son frère et de sa mère. « Qu’est-ce que nous mangeons aujourd’hui, mère ? » ; C’est sans grande enthousiasme que Garance pausa une énorme marmite sur la vieille table de bois. « De la soupe aux choux. Encore. »


Décembre 1898, Rodez, France.


C’est avec une infinie tristesse et une extrême douceur que Garance s’approcha de son fils Léandre et le prit dans ses bras. « Il faut que tu sèche tes larmes mon fils. Il faut que tu sois fort. » ; Des mots si doux, une voix si mélodieuse, que n’importe qui aurait été prêt à tout oublier immédiatement à faire ce qu’elle lui ordonnait. Pourtant, le petit Léandre en était incapable. Il avait beau vouloir penser à quelques choses d’autres. Il avait beau essayer d’oublier. Il n’y parvenait pas. Son regard se plongeant dans le feu de la cheminée. Même en les fixant, il revoyait clairement le visage de son frère… Partout, quoi qu’il fasse. Son frère restait gravé dans sa mémoire.
Se fut son père qui entre dans la maison, une buche de bois à la main qui le fit sortir de ses pensés. Père non plus n’allait pas bien. Il le savait. Son visage était beaucoup plus tendu que d’ordinaire. Seulement, père était suffisamment fort pour ne pas laisser les larmes couler.
Léandre resserra son étreinte autour de sa mère, reposant sa tête sur la poitrine de celle-ci. « Mère, pourquoi la mort nous a-t-elle arraché aussi cruellement Gaspard ? Il ne méritait pas cela. Il ne méritait pas de mourir. » ; « Personne ne mérite de mourir mon chéri. » ; « Alors pourquoi ? » ; « Je ne sais pas. C’est ainsi. C’est le destin. » ; « Alors le destin est vraiment quelqu’un de méchant. » ; « Léandre, le destin n’est pas toujours cruel. Il arrive parfois, que des choses bien arrivent. Tu t’en rendras compte toi-même quand tu seras plus âgés.» ; « Pourtant Mère, le destin semble s’acharner sur nous. Les récoltes n’ont jamais été si mauvaises. Mr & Mme Lequenn ne veulent plus de toi comme femme de chambre et la tuberculose a emporté notre cher Gaspard avec elle… » ; Octave Bleickert, qui jusqu’à présent été resté muet, fumant sa pipe, se leva. « Tu parles beaucoup trop pour un enfant de ton âge Léandre. » ; Baissant les yeux, déçu le jeune garçon s’excusa auprès de son père.
Mme Bleickert quant à elle resta songeuse. Le destin était-il aussi cruel que le prétendait son fils ? Elle n’y croyait pas vraiment. Car après tout, c’est le destin lui-même qui avait amené Léandre à leur porte il y a quelques années de cela.


Juillet 1908, Rodez, France.


« Mère, avec votre permission, j’irai déjeuner chez Emrys ce midi. » ; Toujours assise dans son rockincher, Garance Bleickert hocha la tête. Son fils, qui maintenant était devenu un beau jeune homme s’approcha d’elle et l’embrassa sur la joue. « Ne te montre pas impoli et passe mes amitiés à ses parents. » ; « Très bien. » ; Le jeune homme se dirigea dans vers le sentier menant à la petite forêt. Son meilleur ami, Emrys et ses parents vivaient de l’autre côté de la forêt. C’est d’ailleurs dans cette même forêt qu’Emrys et Léandre s’étaient rencontrés lorsqu’ils étaient enfants. S’était difficile à avouer, mais avec le temps, Emrys était devenu comme un frère pour Léandre. Jamais il ne pourrait remplacer Gaspard dans son cœur, mais désormais il occupait une place à part égale.
Lorsqu’il frappa à la porte, celle-ci s’ouvrit immédiatement, et ce fut Suzanne, la jeune sœur d’Emrys qui ouvrit la porte. Léandre lui attrapa aussitôt la main et la fille tourner sur place, comme une danse. « Salut Suzy ! » ; « Voyons Léandre ce n’est pas ainsi qu’il faut se comporter avec une jeune fille. » ; Son regard se pausa alors sur Mme Hoobler. « Milles excuse Mme Hoobler. » ; Le jeune homme s’approcha et lui fit le baisemain. « Euh… Mère vous passe ses amitiés. » ; « Et bien c’est avec un immense plaisir que tu pourras lui remettre les nôtres. Si tu t’asseyais à table en attendant qu’Emrys n’arrive ? Il est en train de s’occuper des chevaux. » ; « Si vous me l’autorisez, je préfère m’en allé l’aider. » ; « Permission accordé jeune homme. Mais ne tardez pas trop. »
Léandre quitta donc les lieux se rendant à l’écurie, comptant seulement deux chevaux. Il tapa sur l’épaule de son meilleur ami, en signe de bonjour. « Tu devrais venir à la maison une fois, Mère serait ravi. Je crois qu’elle serait aussi très contente de recevoir Suzy. » ; « Oui, mais tu connais ma mère. Elle a peur que nous soyons de trop. » ; Oui s’était toujours ainsi… Mme Bleickert voyait les choses en grand et invité souvent des amis à manger, même si elle était loin d’avoir suffisamment de nourriture pour sa propre famille. Et Mme Hoobler craignait d’être invité chez les autres par peur d’être de trop. « Tu sais Em’, un jour, on aura plus à se soucié de ça… On devrait partir. J’aimerais beaucoup partir en Amérique et étudier là-bas. Je ne sais pas moi… L’art ? Le droit ? Ou la médecine ! Oui la médecine… Comme ça je pourrais éviter que d’autres garçons comme Gaspard ne quittent se monde. » ; « Nos familles ont besoins de nous. On ne peut pas se permettre de tout quitter comme ça. » ; « Mais là-bas, la vie sera beaucoup mieux ! Là-bas, on trouvera un petit travail pendant qu’on fera nos études et tous les mois, on enverra de l’argent à nos parents et… » ; « C’est un rêve complètement idiot et impossible, tu le sais Léandre. Il n’y a pas de place pour des personnes comme nous là-bas. »


Mars 1910, Rodez, France.


« Alors Eugène, on a peur de perdre tout son argent ? Je crois que maman ne serait pas très fière si elle apprenait que son fiston à perdu tout l’argent familial aux jeux… » ; une cigarette aux bouts des doigts, des lèvres esquissant un sourire, et un regard ravageur, Léandre déposa ses cartes sur la table. « Carré d’As ! C’est à moi ! » ; Sous les cries de joies d’Emrys, Léandre fit glisser tous ce qui avait été misé dans un sac en corde. « Peut-être une autre fois Eugène ! » ; il se leva et se dirigea vers le bar tandis qu’Emrys s’en allait draguer une jolie demoiselle. « Un whisky pur ! » ; Son regard se pausa alors sur une jolie demoiselle en larmes assises juste à côté de lui. « Je ne crois pas que ce lieu soit vraiment approprié pour une demoiselle. » ; « Ah ouais ? » ; Vraiment sans gêne, elle prit le whisky que le barman venait de pauser devant Léandre et l’avala d’un trait. « Et si tu me disais plutôt ce qui ne va pas au lieu de jouer au dur ? » ; « Rien. Rien ne va ! » ; « Comment tu t’appelles ? » ; « Espérance. » ; « Quoi qu’il arrive, quoi qu’il se soit passé. Garde le sourire et marche droit devant toi. Ne te soucies pas des petits inconvénients de la vie. C’est ton destin. Et si ton destin ne te convient pas alors ne t’acharne pas sur ton sort et fait tout pour le modifier. Dans n’importe qu’elle situation… Il faut que tu gardes espoir. Et je crois, que tu dois être la mieux placée pour le savoir. » ; Elle était restée silencieuse à le regarder faire son discours. Il avait sortit ça si naturellement et ça avait l’air tellement vrai qu’on aurait pu croire qu’il avait répété tout cela des semaines à l’avance. « Bon c’est pas tout, mais je vais devoir m’en aller. » ; Sur ces mots il se leva adressant un clin d’œil à la demoiselle.


Aout 1911, Rodez, France.


« Léandre tu sais très bien que ce que tu fais est intolérable ? » ; « C’est pour notre bien mère. » ; « Il existe bien d’autres façons de gagner de l’argent. » ; « Ouais pour les gens douer et qui ont déjà de l’argent. Pour moi, c’est différent. » ; « Je t’ai vu, c’est grotesque. » ; Léandre leva les yeux vers sa mère. C’est fou ce qu’elle avait pu changer. Les rides étaient marqués sur son visages et ses cheveux d’ordinaires bruns commençaient à laissé place au gris. « Que vous le souhaitiez ou non, je continuerais. » ; Sur ces mots, il prit une cigarette, la serrant entre ses lèvres et l’alluma. Il saisit son chapeau et le pausa sur sa tête avant de prendre une bouteille de whisky quasiment pleine sur l’un des meubles. Puis, sans un mot, il quitta la maison. Léandre avait trouvé deux moyens pour gagner de l’argent. L’un, il pariait et jouait au poker. L’autre, il chantait dans un bar tous les soirs et finissait son show en retirant sa chemise. Le moment que toutes ses dames adoraient. Bien sur ce genre d’action aurait été jugé très déplacé dans la haute société. Mais ici, dans ce bar, tout était si différent. Et c’est d’ailleurs la manière dont il finissait son show que ça mère n’aimait pas beaucoup.
De toute façon, il savait très bien que ça n’allait pas durer éternellement. Il était plus déterminé que jamais à quitter ces lieux.


Novembre 1911, Rodez, France.


Une cigarette entre le bout de ses lèvres, Léandre leva la tête pour regarder le paysage l’entourant. D’un geste lasse, il laissa tomber sa plume et son carnet de note. L’inspiration ne lui venait pas. Il était depuis une bonne heure, à regarder le froid s’installer sur la ville, sans vraiment savoir quoi écrire. Une panne. Comme il n’en avait jamais eu.
Léandre écrivait beaucoup. De la poésie, comme des nouvelles. La plus part de ses poèmes étaient très cru. Il y disait ce qu’il pensait, de la vie, des femmes, de ses amis. Certains étaient dédiés à Gaspard. D’autres, à Emrys ou Suzy. Une fois il en avait même écrit en voyant une prostituée passer devant lui lors d’un voyage. Il écrivait sur tout et n’importe quoi. Et là, il n’avait aucune idée de quoi écrire.
Il sentit alors une main se pauser sur son épaule et un doux parfum envahir ses narines. Il leva la tête, écrasant sa cigarette sur le sol et adressa un sourire à la jeune femme se trouvant à côté de lui. « Merci. » ; « Pourquoi est-ce que tu me remercie ? Je n’ai rien fait Léandre. » ; « Si tu viens de me donner une idée. » ; « Quoi donc ? » ; « Espérance. C’est comme ça que je vais appeler mon nouveau poème. » ; « Aurais-je le droit de le lire ? » ; « Tu sais très bien que personne n’a se droit… » ; « Je sais. »
C’était ainsi. Léandre adorait écrire, mais pour lui. Pour son propre plaisir. Et donc, jamais personne n’a eu le droit de lire ses écrits.


Avril 1912, Cherbourg, France.


« Mère, Père,

A l’heure où je rédige ces mots vous devez certainement être dans la panique la plus totale en vous demandant ou je suis. Et bien, j’ai traversé la quasi-totalité de notre pays et me voilà aujourd’hui à Cherbourg. Oui, à Cherbourg. J’ai gagné, grâce aux jeux, suffisamment d’argent afin de parvenir jusque là. Mais mon voyage de s’arrête pas ici. En effet, j’ai pu acquérir des places à bord du Titanic. Je m’envolerais donc pour l’Amérique dans très peu de temps. Là-bas, je crois que la vie sera bien meilleure pour moi. Et je pourrais recommencer ma vie à zéro. En attendant cela fait une bouche de moins à nourrir pour vous. Et des que j’en aurais la possibilité, je vous enverrais de l’argent afin que vous puissiez rénover nos terres. N’ayez crainte, je ne ferais pas ce voyage seul, je suis en bonne compagnie.
Encore une fois, je vous remercie de la générosité dont vous avez fait preuve toutes ces années envers moi, malgré le fait que mon sang ne soit pas le même que le votre.

Infinie tendresse, Léandre. »

Kana
derrière l'écran ;
Ҩ PRÉNOM : Carole-Anne
Ҩ ÂGE : 17 YO
Ҩ CHANSON DU MOMENT : David Guetta - Where Them Girls At ft. Nicki Minaj, Flo Rida
Ҩ AVATAR : Gaspard Menier
Ҩ CRÉDITS DE LA BANN' : Pas la moindre idée.
Ҩ COMMENT AVEZ-VOUS CONNU LE FORUM? Une longue histoire.
Ҩ UNE CASS-DÉDI? réponse;



Dernière édition par Léandre B. Bleickert le Jeu 18 Aoû - 17:31, édité 13 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

❝ Hissez haut matelot ! ❞
Ҩ MOUETTES : 276
Ҩ CRÉDIT : Look le vava.
Ҩ MOOD : Radieuse.
Ҩ ÂGE DU PERSO : 21 ans.
Ҩ MÉTIER : Voleuse, menteuse.
Ҩ CABINE : C028.


Beyond the ice
Ҩ ETAT CIVIL : Célibataire.
Ҩ CARNET D'ADRESSE :
Ҩ POURQUOI ?: Fuir ma misérable vie, cela vous convient-il ?

MessageSujet: Re: Léandre ❀ Le meilleur moyen de résister à la tentation est d'y céder.   Mar 16 Aoû - 17:33

Bienvenue sur le forum.
Ton avatar est franchement orgasmique. Bon courage pour ta fichounette & bienvenue à bord.


« Victoire Églantine Morrighan; Nevermind, I’ll find someone like you. I wish nothing but the best for you too. Don’t forget me, I beg, I remember you said. « Sometimes it lasts in love but sometimes it hurts instead » Sometimes it lasts in love but sometimes it hurts instead, yeah... You’d know how the time flies. Only yesterday was the time of our lives. We were born and raised in a summery haze. Bound by the surprise of our glory days. I hate to turn up out of the blue uninvited, But I couldn’t stay away, I couldn’t fight it. I hoped you’d see my face & that you’d be reminded, That for me, it isn’t over yet. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

❝ Hissez haut matelot ! ❞
Ҩ MOUETTES : 23
Ҩ CRÉDIT : Bazzart
Ҩ ÂGE DU PERSO : 21 ans
Ҩ MÉTIER : Enchaine les petits boulots, et écrit à ses heures perdues.


MessageSujet: Re: Léandre ❀ Le meilleur moyen de résister à la tentation est d'y céder.   Mar 16 Aoû - 17:38

Merci chérie (a)
Ahah, je sens qu'on va bien s'entendre je sais pas pourquoi... couch

(Haaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaan My Gosh! Y a pas de smiley qui fouette? :O)

Edite: Quitte à passer pour un boulet de première... Bien que je sois de 3ème classe. *out* La blague périmée. sifflotte Breeef... Comment que j'fais pour mettre ma jolie petite bannière si on me dit que j’ai pas le droit ? x)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

❝ Hissez haut matelot ! ❞
Ҩ MOUETTES : 518
Ҩ CRÉDIT : Akana
Ҩ MOOD : faussement posé
Ҩ ÂGE DU PERSO : 25
Ҩ MÉTIER : noble & homme d'affaire
Ҩ CABINE : D06


Beyond the ice
Ҩ ETAT CIVIL : célibataire mais amoureux
Ҩ CARNET D'ADRESSE :
Ҩ POURQUOI ?: pour laisser mon passé derrière moi et faire fructifier mes affaires financiéres

MessageSujet: Re: Léandre ❀ Le meilleur moyen de résister à la tentation est d'y céder.   Mer 17 Aoû - 0:46

Bienvenue sur la titanic ^^

Pour l'histoire de la bannière, c'est juste que forum interdit au nouveau membre d'ajouter toute image et lien durant la première semaine suivant leur inscription, donc tu as plus qu'à attendre ou envoie un mp aux admins pour qu'elle te débloque le truc ^^

Sinon très bon choix d'avatar et j'aime beaucoup la citation d'oscar wilde ;)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

❝ Hissez haut matelot ! ❞
Ҩ MOUETTES : 447
Ҩ CRÉDIT : Bazzart


Beyond the ice
Ҩ ETAT CIVIL : Célibataire
Ҩ CARNET D'ADRESSE :
Ҩ POURQUOI ?: Pour se sauver

MessageSujet: Re: Léandre ❀ Le meilleur moyen de résister à la tentation est d'y céder.   Mer 17 Aoû - 8:47

Bienvenue, je ne connais pas ton avatar mais je suis d'accord avec Eglantine il est réellement orgasmique couci !

Pour ta bannière je vais régler ça dans la journée hh



Chaque personne qu’on s’autorise à aimer,
est quelqu’un qu’on prend le risque de perdre.♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

❝ Hissez haut matelot ! ❞
Ҩ MOUETTES : 23
Ҩ CRÉDIT : Bazzart
Ҩ ÂGE DU PERSO : 21 ans
Ҩ MÉTIER : Enchaine les petits boulots, et écrit à ses heures perdues.


MessageSujet: Re: Léandre ❀ Le meilleur moyen de résister à la tentation est d'y céder.   Mer 17 Aoû - 9:15

Merci à tous ! *-*

C'est bon ça marche ! :D Merci

& pour information, mon avatar si orgasmique, c'est GaspardSexyMenier. I love you Que je ne partages pas tongue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

❝ Hissez haut matelot ! ❞
Ҩ MOUETTES : 276
Ҩ CRÉDIT : Look le vava.
Ҩ MOOD : Radieuse.
Ҩ ÂGE DU PERSO : 21 ans.
Ҩ MÉTIER : Voleuse, menteuse.
Ҩ CABINE : C028.


Beyond the ice
Ҩ ETAT CIVIL : Célibataire.
Ҩ CARNET D'ADRESSE :
Ҩ POURQUOI ?: Fuir ma misérable vie, cela vous convient-il ?

MessageSujet: Re: Léandre ❀ Le meilleur moyen de résister à la tentation est d'y céder.   Mer 17 Aoû - 10:54

Même pas un ti peu ? Juste un peu ?


« Victoire Églantine Morrighan; Nevermind, I’ll find someone like you. I wish nothing but the best for you too. Don’t forget me, I beg, I remember you said. « Sometimes it lasts in love but sometimes it hurts instead » Sometimes it lasts in love but sometimes it hurts instead, yeah... You’d know how the time flies. Only yesterday was the time of our lives. We were born and raised in a summery haze. Bound by the surprise of our glory days. I hate to turn up out of the blue uninvited, But I couldn’t stay away, I couldn’t fight it. I hoped you’d see my face & that you’d be reminded, That for me, it isn’t over yet. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

❝ Hissez haut matelot ! ❞
Ҩ MOUETTES : 23
Ҩ CRÉDIT : Bazzart
Ҩ ÂGE DU PERSO : 21 ans
Ҩ MÉTIER : Enchaine les petits boulots, et écrit à ses heures perdues.


MessageSujet: Re: Léandre ❀ Le meilleur moyen de résister à la tentation est d'y céder.   Mer 17 Aoû - 12:13

    Tu donnes quoi en échange? couch
    Mais vraiment un petit peu alors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

❝ Hissez haut matelot ! ❞
Ҩ MOUETTES : 276
Ҩ CRÉDIT : Look le vava.
Ҩ MOOD : Radieuse.
Ҩ ÂGE DU PERSO : 21 ans.
Ҩ MÉTIER : Voleuse, menteuse.
Ҩ CABINE : C028.


Beyond the ice
Ҩ ETAT CIVIL : Célibataire.
Ҩ CARNET D'ADRESSE :
Ҩ POURQUOI ?: Fuir ma misérable vie, cela vous convient-il ?

MessageSujet: Re: Léandre ❀ Le meilleur moyen de résister à la tentation est d'y céder.   Mer 17 Aoû - 14:57

Ouuuuh, c'est pas gratuit ? Bon je vais arrêté de flooder sur ta fiche, mais réserve moi un lien, mon choupinou.


« Victoire Églantine Morrighan; Nevermind, I’ll find someone like you. I wish nothing but the best for you too. Don’t forget me, I beg, I remember you said. « Sometimes it lasts in love but sometimes it hurts instead » Sometimes it lasts in love but sometimes it hurts instead, yeah... You’d know how the time flies. Only yesterday was the time of our lives. We were born and raised in a summery haze. Bound by the surprise of our glory days. I hate to turn up out of the blue uninvited, But I couldn’t stay away, I couldn’t fight it. I hoped you’d see my face & that you’d be reminded, That for me, it isn’t over yet. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

❝ Hissez haut matelot ! ❞
Ҩ MOUETTES : 23
Ҩ CRÉDIT : Bazzart
Ҩ ÂGE DU PERSO : 21 ans
Ҩ MÉTIER : Enchaine les petits boulots, et écrit à ses heures perdues.


MessageSujet: Re: Léandre ❀ Le meilleur moyen de résister à la tentation est d'y céder.   Mer 17 Aoû - 17:30

    Ouais, t'as de la chance j'accepte tout type de payement =P

    & oui cesse donc immédiatement. Parce que tu me pousses trop au flood là. Moi qui d'ordinaire si, suis sage... sifflotte
    Je te réserve ça promis ma petite crevette ! *-*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

❝ Hissez haut matelot ! ❞
Ҩ MOUETTES : 276
Ҩ CRÉDIT : Look le vava.
Ҩ MOOD : Radieuse.
Ҩ ÂGE DU PERSO : 21 ans.
Ҩ MÉTIER : Voleuse, menteuse.
Ҩ CABINE : C028.


Beyond the ice
Ҩ ETAT CIVIL : Célibataire.
Ҩ CARNET D'ADRESSE :
Ҩ POURQUOI ?: Fuir ma misérable vie, cela vous convient-il ?

MessageSujet: Re: Léandre ❀ Le meilleur moyen de résister à la tentation est d'y céder.   Mer 17 Aoû - 20:46

OHHH ma petite crevette, il ne faut pas me prendre par les sentiments.
Okay okay j'arrête le flood, mais quel joli surnom. Une crevette échouée, c'est meugnon.


« Victoire Églantine Morrighan; Nevermind, I’ll find someone like you. I wish nothing but the best for you too. Don’t forget me, I beg, I remember you said. « Sometimes it lasts in love but sometimes it hurts instead » Sometimes it lasts in love but sometimes it hurts instead, yeah... You’d know how the time flies. Only yesterday was the time of our lives. We were born and raised in a summery haze. Bound by the surprise of our glory days. I hate to turn up out of the blue uninvited, But I couldn’t stay away, I couldn’t fight it. I hoped you’d see my face & that you’d be reminded, That for me, it isn’t over yet. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

❝ Hissez haut matelot ! ❞
Ҩ MOUETTES : 120
Ҩ CRÉDIT : Bazzart
Ҩ MOOD : sans espoir
Ҩ ÂGE DU PERSO : 22
Ҩ MÉTIER : machiniste sur le titanic


Beyond the ice
Ҩ ETAT CIVIL : célibataire et homo, je pense que ça explique pourquoi je suis seul...
Ҩ CARNET D'ADRESSE :
Ҩ POURQUOI ?: pour bosser, tout simplement

MessageSujet: Re: Léandre ❀ Le meilleur moyen de résister à la tentation est d'y céder.   Mer 17 Aoû - 23:50

ça drague dur par ici dis donc xD *sort loin*

Sinon bienvenue ^^

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

❝ Hissez haut matelot ! ❞
Ҩ MOUETTES : 23
Ҩ CRÉDIT : Bazzart
Ҩ ÂGE DU PERSO : 21 ans
Ҩ MÉTIER : Enchaine les petits boulots, et écrit à ses heures perdues.


MessageSujet: Re: Léandre ❀ Le meilleur moyen de résister à la tentation est d'y céder.   Jeu 18 Aoû - 9:25

    Ma crevette d'amour, faut vraiment qu'on arrête... Y'a Garettchou qui est jaloux à mort là =s
    Merci :D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

❝ Hissez haut matelot ! ❞
Ҩ MOUETTES : 120
Ҩ CRÉDIT : Bazzart
Ҩ MOOD : sans espoir
Ҩ ÂGE DU PERSO : 22
Ҩ MÉTIER : machiniste sur le titanic


Beyond the ice
Ҩ ETAT CIVIL : célibataire et homo, je pense que ça explique pourquoi je suis seul...
Ҩ CARNET D'ADRESSE :
Ҩ POURQUOI ?: pour bosser, tout simplement

MessageSujet: Re: Léandre ❀ Le meilleur moyen de résister à la tentation est d'y céder.   Jeu 18 Aoû - 15:06

Je suis pas jaloux d'abord >< je faisais qu'une simple constatation ... *sort*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

❝ Hissez haut matelot ! ❞
Ҩ MOUETTES : 23
Ҩ CRÉDIT : Bazzart
Ҩ ÂGE DU PERSO : 21 ans
Ҩ MÉTIER : Enchaine les petits boulots, et écrit à ses heures perdues.


MessageSujet: Re: Léandre ❀ Le meilleur moyen de résister à la tentation est d'y céder.   Jeu 18 Aoû - 15:23

    C'est ce qu'on dit =P
    Si tu veux tu peux devenir ma petite algue enrhumée *-*

    (Allez savoir pourquoi ><)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

❝ Hissez haut matelot ! ❞
Ҩ MOUETTES : 120
Ҩ CRÉDIT : Bazzart
Ҩ MOOD : sans espoir
Ҩ ÂGE DU PERSO : 22
Ҩ MÉTIER : machiniste sur le titanic


Beyond the ice
Ҩ ETAT CIVIL : célibataire et homo, je pense que ça explique pourquoi je suis seul...
Ҩ CARNET D'ADRESSE :
Ҩ POURQUOI ?: pour bosser, tout simplement

MessageSujet: Re: Léandre ❀ Le meilleur moyen de résister à la tentation est d'y céder.   Jeu 18 Aoû - 16:04

Mais j'ai pas envie d'être enrhumé moi ...
par contre je veux bien être ta petite algue sans mouchoir >\\<
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

❝ Hissez haut matelot ! ❞
Ҩ MOUETTES : 23
Ҩ CRÉDIT : Bazzart
Ҩ ÂGE DU PERSO : 21 ans
Ҩ MÉTIER : Enchaine les petits boulots, et écrit à ses heures perdues.


MessageSujet: Re: Léandre ❀ Le meilleur moyen de résister à la tentation est d'y céder.   Jeu 18 Aoû - 17:21

    Owiii Encore mieux quoi x)
    Ça marche, petite algue sans mouchoir ><
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

❝ Le cœur d’une femme est un océan de secrets. ❞
Ҩ MOUETTES : 410
Ҩ CRÉDIT : gyspy love.
Ҩ MOOD : inquiète.
Ҩ ÂGE DU PERSO : 27 ans.
Ҩ MÉTIER : prostituée.
Ҩ CABINE : C102.


Beyond the ice
Ҩ ETAT CIVIL : seule.
Ҩ CARNET D'ADRESSE :
Ҩ POURQUOI ?: la retrouver.

MessageSujet: Re: Léandre ❀ Le meilleur moyen de résister à la tentation est d'y céder.   Sam 20 Aoû - 12:12

BIENVENUE PARMI NOUUUUUUS tu es validé, j'ai adoréééééé lire ta fiche, tu écris super bien *-*


« Everyone has an Angel. A Guardian who watches over us. We can’t know what form they’ll take. One day, Old man, Next day, Little girl. But don’t let appearances fool you, They can be as fierce as any dragon”. Yet they’re not here to fight our battles. But to whisper from our hearts. Reminding that it’s us. Its everyone of us who holds power over the world we create. You can deny angels exist, Convince ourselves they can’t be real. But they show up anyway, at strange places and at strange times. They can speak through any character we can imagine. They’ll shout through demons if they have to. Daring us, challenging us to fight. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rmstitanic.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Léandre ❀ Le meilleur moyen de résister à la tentation est d'y céder.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Léandre ❀ Le meilleur moyen de résister à la tentation est d'y céder.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
R.M.S Titanic ::  :: Registre des passagers :: Papiers vérifiés!-